La Somalie ratifie la convention des droits de l’enfant

Le Président de la Somalie, Hassan Sheikh Mohamud, a ratifié la Convention relative aux droits de l’enfant (CIDE) le 20 janvier 2015, faisant de la Somalie le 194ème État qui la ratifie.
Concrètement, cela signifie que le gouvernement  de ce pays a, dès à présent, un cadre d’action pour appliquer et promouvoir les droits des enfants Somaliens. Ils en ont grand besoin.
En effet, en Somalie, les enfants sont quotidiennement confrontés aux conflits, aux déplacements, à  la malnutrition et aux maladies.
Les taux de mortalité infantile et maternelle figurent parmi les plus élevés  du monde. Un enfant sur sept décède avant l’âge de cinq ans, généralement à la suite d’une maladie évitable.
Seul un enfant sur quatre va à l’école
et près de 800 enfants ont été recrutés par des groupes armés en 2014.

« En ratifiant la Convention internationale des droits de l’enfant, le gouvernement de Somalie s’investit dans le bien-être de ses enfants, et par conséquent, dans l’avenir de sa société », a affirmé Anthony Lake, Directeur général de l’UNICEF.
L’UNICEF, qui  travaille en Somalie depuis 1972, félicite la Somalie pour cette étape importante et se réjouit de soutenir les efforts du pays pour appliquer la Convention à chaque enfant.
Le processus de ratification ne sera achevé que lorsque le gouvernement de Somalie aura déposé les instruments de ratification au siège des Nations Unies à New York.
Deux pays, le Soudan du Sud et les États-Unis, doivent encore signer la Convention internationale des droits de l’enfant (1989).