Le Comité Unicef Paris Saint Denis pleure Jean-Pierre, l’un de ses plus fidèles bénévoles

Jean-Pierre Gillioz, l’un des plus fidèles bénévoles de notre Comité vient de nous quitter victime de l’actuelle pandémie. Positif au Covid depuis quelques jours, il a été  transporté le 3 novembre au soir  à l’hôpital où il est décédé.

Les bénévoles de notre Comité où, pendant plus de 17 ans, il a servi infatigablement la cause des enfants défavorisés de ce monde pleurent un homme profondément généreux et humain.

Jean-Pierre, notre ami, ces témoignages (parmi tant d’autres) sont pour toi :

« Jean-Pierre était un bénévole tellement engagé et si charmant, toujours souriant et positif. Nous allons le regretter !

Jean-Pierre était bénévole au comité de Paris depuis si longtemps !

Il y a accompli différentes tâches mais il a surtout été pour nombre d’entre nous le responsable adoré du stand de la Gare Saint-Lazare. Nous étions tous et surtout toutes les « groupies » de Jean-Pierre ! Et comment en aurait-il pu être autrement ?

Efficace, dévoué, toujours souriant et de bonne humeur, attentif à chacun et chacune il avait fédéré autour de lui une équipe disparate mais rassemblée par des liens d’amitié très forts, qu’il savait entretenir entre deux campagnes de vente. Nous n’en étions que plus efficaces. Au comité aussi il répondait présent chaque fois que nécessaire et sa bienveillance jointe à une réelle efficacité faisaient merveille.

Toujours discret il n’attirait pas l’attention sur lui mais il constituait un élément essentiel du fonctionnement de ce comité qui lui était si cher. »

« Je suis terriblement attristée par cette nouvelle et garde un souvenir tellement souriant et bienveillant de Jean Pierre.

Je ne peux pas m’empêcher d’avoir une pensée affectueuse pour tous « ses fidèles » du stand Saint Lazare qui vont subitement se sentir seuls, effondrés par cette nouvelle. Je me sens très proche d’eux dans ce triste moment. »

« La disparition de Jean-Pierre, et dans ces circonstances, me touche très sincèrement.J’ai eu la chance de le côtoyer plus particulièrement les 2 années où je me suis occupé des plannings des stands de vente. J’ai découvert un homme solide, toujours positif et entraînant derrière lui toute son équipe de St Lazare, pour qui il était  LA référence.

Quelqu’un de bien … »

« Ah quelle tristesse….Je n’oublierai jamais nos ventes de Noël dans le froid de la gare St Lazare, la gentillesse, la disponibilité et la patience de Jean-Pierre… »

« Jean-Pierre et moi nous connaissions depuis 20 ans, à mes débuts de bénévole au Comité de Paris où il m’avait prise sous son aile. Nous partagions une vraie amitié, et je ne peux me résoudre à croire que je ne le verrai plus. »

« Énorme sensation de tristesse… »

«  J’ai eu le plaisir de faire plusieurs opérations au profit de l’UNICEF avec Jean-Pierre en binôme, sa gentillesse,  sa disponibilité et son sourire étaient vraiment remarquables.

« Beaucoup de bénévoles ne faisaient la campagne de ventes qu’à condition d’être dans l’équipe de Jean-Pierre !

Sa disparition nous rend tristes et nous touche d’autant plus par sa soudaineté. Voir disparaître ainsi l’un parmi les « vieux » bénévoles que nous sommes nous rappelle la fragilité de chacune et chacun de nous face à ce virus tueur. »

 « Je suis profondément attristé par le décès de Jean-Pierre dont j’appréciais tellement le sourire et la bienveillance, les yeux bleus pétillants. Quand il parlait de son épouse, de la façon dont il l’a rencontrée… c’était très touchant. Je le regrette beaucoup et je ne suis pas le seul. »

« Jean Pierre était une belle personne avec qui le contact humain était chaleureux. »

« Jean-Pierre était un responsable de stand très attentif à son équipe, tous les matins nous avions notre café, et notre boîte de chocolat. C’était le plus galant des hommes ! »

« Je garderai le souvenir d’un homme généreux et charmant dont la disparition me fait beaucoup de peine. » 

« Jean-Pierre était un bénévole tellement engagé et si charmant, toujours souriant et positif… »

« Toujours disponible, souriant, et de bonne humeur. Nous te regrettons tous. »

« Je suis profondément attristé par le disparition de Jean-Pierre qui était d’une gentillesse et d’une grande disponibilité et simplicité. J’ai eu  l’occasion de le  côtoyer lors de stands et d’un inventaire dans la boutique grâce à Francis. C’était vraiment un exemple pour moi.
Je peux le dire, c’était un Grand Monsieur. »

Jean-Pierre, tu resteras dans les mémoires et dans les cœurs des bénévoles de notre Comité.

Nos plus sincères condoléances à ta famille.

Dominique, Annick, Monique, Francine, Mireille, Jean-Louis, Daniel, Rémi, Marie-Sylvie, Elisabeth, Francis, Maryse, Yolande, Catherine, Claudine, Aline, Olivier, Jean, Patrick, Chandra, Annie, Jean-Marc, Brigitte, Philippe, Philippe, Françoise, Véronique… et de nombreux autres amis bénévoles.