En août, UNICEF a expédié 1000 tonnes de fournitures d’urgence

Au cours de ce seul mois d’août 2014, l’UNICEF a expédié 1 000 tonnes de fournitures aux enfants pris dans des crises humanitaires générant des situations d’urgence.  Cette opération est la plus grande opération d’urgence jamais menée par l’organisation en un seul mois. La quantité livrée représente l’équivalent de 19 avions cargos gros porteurs.

« Ce déploiement exceptionnel organisé par l’UNICEF est la réponse aux besoins urgents dans un grand nombre de pays actuellement en crise », a déclaré Mme Shanelle Hall, Directrice des opérations d’approvisionnement et de logistique de l’UNICEF. « Maintenant, il est vital de garder ouverts des couloirs humanitaires afin que ces fournitures continuent de parvenir aux enfants qui en ont désespérément besoin. »
Ayant prévu la nécessité de redoubler d’efforts face au conflit en Irak et à l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest, l’UNICEF a pu assurer le plus grand nombre possible de vols d’avions cargo. En 27 jours, le centre d’approvisionnement de l’organisation, à Copenhague, a expédié 33 cargaisons de produits d’urgence dans les régions les plus troublées du monde :

  • La République Centrafricaine a reçu 26 tonnes d’équipement médical, de vaccins, de rations alimentaires d’urgence et de matériel pour creuser des puits. Parmi les médicaments essentiels, le matériel antipaludique a joué un rôle crucial pour protéger les enfants contre la principale cause de mortalité dans le pays.
  • Le nord-ouest de l’Irak  a reçu 500 tonnes de matériel, dont des rations alimentaires d’urgence, de l’eau, des articles médicaux, des tentes et des aliments thérapeutiques prêts à l’emploi. L’UNICEF a expédié également 4 millions de doses de vaccin contre la polio, ce qui permettra de protéger les enfants contre cette maladie, réapparue en raison de l’effondrement des systèmes de santé dans la Syrie voisine.  
  • Le Libéria  a reçu 248 tonnes de matériel de l’UNICEF, comme des gants en latex, des lunettes de sécurité et des combinaisons de protection pour les agents de santé, des désinfectants à base de chlore et toute une gamme de médicaments essentiels, afin d’appuyer les efforts déjà déployés  pour contenir l’épidémie d’Ebola.
  • L’État de Palestine a reçu 3,5 tonnes de fournitures diverses, essentiellement des médicaments pour Gaza afin de réapprovisionner hôpitaux et structures de santé endommagés au cours du conflit. L’UNICEF a également fourni des vaccins essentiels pour protéger les enfants, particulièrement vulnérables lors des déplacements massifs de population.
  • Le Soudan du Sud a reçu 34 tonnes de fournitures nutritionnelles, y compris des aliments thérapeutiques prêts à l’emploi à destination des enfants vulnérables, dont 50 000 risquent de mourir de malnutrition. Près d’un million d’enfants de moins de cinq ans du Soudan du Sud auront besoin d’un traitement contre la malnutrition cette année.
  • En Syrie, l’intervention de l’UNICEF, commencée sous la forme de cargaisons aériennes il y a quatre ans, s’est transformée en un acheminement régulier de fournitures composées au mois d’août de 89 tonnes de comprimés de purification de l’eau et de kits d’éducation. L’UNICEF est en train de livrer également plus de 156 tonnes de fournitures sanitaires et éducatives aux familles syriennes déplacées au Liban et en Jordanie. Ces familles sont aussi approvisionnées en eau.

« Les enfants doivent avoir la priorité au cours des crises multiples de cette ampleur.  L’UNICEF s’engage à maintenir ces efforts. Tant qu’il y aura des enfants dans le besoin, nous continuerons à mener ces opérations énormes et complexes d’approvisionnement d’urgence », a déclaré Mme Hall.