L’UNICEF, une association innovante

Dans le monde entier, les enfants et leurs familles ont à faire face à de nombreux obstacles avant de pouvoir exercer leurs droits, en particulier dans des endroits où les ressources sont limitées. C’est grâce à l’innovation qu’UNICEF peut apporter des réponses à ce problème.
Lancés en 2010, les « Innovation Labs » font dorénavant partie de la « culture» de l’UNICEF.

L’innovation à UNICEF est une structure de réflexion qui permet de traduire les idées, les technologies et les partenariats en produits, services et processus qui apportent des résultats meilleurs et plus équitables pour les enfants.
Actuellement il existe des centaines de projets innovants pilotés par UNICEF.

Parce que les idées et les approches nouvelles sont d’une grande importance pour l’action, UNICEF s’engage à agir en partenariat avec d’autres organisations ainsi qu’avec des personnes issues des secteurs public, privé et académique afin de développer les innovations souhaitées par les usagers.
Chaque initiative prise sur le terrain est une source d’inspiration. Ainsi, « Stories of Innovation » est une base d’idées récapitulant les innovations réalisées par les différents Comités nationaux et régionaux.
L’UNICEF se focalise sur 4 domaines d’innovation majeurs :
L’Innovation dans les programmes : utilisation des nouvelles technologies pour atteindre les communautés les plus vulnérables.
L’innovation dans les produits : co-création de produit avec les équipes terrain
L’innovation dans les processus : optimisation des ressources et management des résultats dans les environnements économiques complexes
L’innovation dans les Partenariats : recherche de partenaires afin d’élargir les compétences, et axes d’influences.
Les défis
Lorsque vient le moment d’innover pour le bien des enfants, l’UNICEF fait face à de nombreux défis, parmi lesquels on peut citer :
Le traitement de la diarrhée par le Zinc et les sels de réhydratation
Le traitement et la prévention du SIDA chez les femmes
L’augmentation du nombre de nouveaux nés déclarés
La mesure régulière du poids des enfants. La gestion de l’hygiène en particulier chez les femmes.
Quelques exemples de projets
En réponse à un défi particulier, l’UNICEF travaille sur de nombreux projets qui sont actuellement à différents stades de développement. Pour certains, UNICEF cherche des partenaires pour amener le projet jusqu’à la mise en place.
Une application nommée Yeah! (Youth e-Aid in HIV Testing & Counselling) permet de tester et de conseiller les adolescents. Elle détermine le niveau de risque pour chaque enfant, elle permet d’expliquer les différentes étapes du test de détection du HIV, d’expliquer les implications de la séropositivité et d’apporter des informations sur la sexualité et la santé. L’utilisateur de l’application peut laisser des commentaires personnels. Ce projet, développé en Namibie est prévu pour toute l’Afrique.
L’amélioration des boites réfrigérantes pour le transport des vaccins.
L’initiative « sociopreneur » est une collaboration entre plusieurs acteurs (public, privé, local…) pour réfléchir à des solutions et des structures adaptées pour résoudre des problèmes affectant les enfants dans les pays à fort développement touristique. Ce projet est développé pour les pays d’Amérique Centrale et les Caraïbes.
RapidSMS : Il y a 5 ans, pour connaître le nombre de femmes enceintes dans le Nord du Rwanda, vous deviez parcourir les 12 centres hospitaliers de la région. Depuis 2009, l’UNICEF a développé RapidSMS, un système basé sur la collecte et la restitution rapide de données, ce qui a changé la vie des femmes enceintes qui étaient auparavant « invisibles ». Tous les soins prénatals peuvent alors leur être délivrés en temps réel, et à distance. Les 15000 animatrices de ce projet au Rwanda ont été formées pour envoyer les données par SMS, qui sont ensuite analysées par le logiciel. Depuis, RapidSMS a été étendu à tout le pays, ce qui diminue la mortalité des femmes enceintes.
Le réseau des « innovation labs » de l’UNICEF travaille pour stimuler et faciliter l’adoption d’approches innovantes. Le réseau comprend aujourd’hui 4 labs.
A Copenhague (DANNEMARK) : Situé au centre de distribution d’UNICEF, le laboratoire est un centre d’engagement à travers les cultures, les distances et les disciplines. Il réunit un réseau de partenaires externes et internes à UNICEF, utilise les outils de communication virtuels et réels dans un environnement inspirant.
A Pristina (KOSOVO) : Le laboratoire de Pristina favorise les innovations au bénéfice des jeunes du Kosovo. Le programme « par la jeunesse, pour la jeunesse » permet aux jeunes du Kosovo d’influer sur leur propre vie ainsi que sur celle de leur pairs, en développant des innovations technologiques pour les institutions du Kosovo.
A Kampala, (OUGANDA) : L’Unité pour le développement technologique d’UNICEFn travaille étroitement avec les universités locales pour développer des solutions innovantes aidant à maintenir les enfants en vie, et à fournir de bonnes conditions pour apprendre.
A Harare, (ZIMBABWE) : Le centre pour la recherche opérationnelle et l’évaluation collecte les données et les informations utiles et les partage avec les acteurs locaux.

Pour enrichir ces réfections  UNICEF a besoin de vous, que ce soit pour laisser un commentaire en réponse à un défi ou que ce soit pour devenir acteur d’un projet (http://unicefinnovation.org/get-involved#sthash.4MnNodFY.dpuf)