Le bien être des enfants dans les pays riches

Un document publié par l’UNICEF le 10 Avril 2013 présente un classement du bien-être des enfants dans 29 des économies les plus avancées du monde. Ce document rapporte aussi ce que les enfants disent eux-mêmes à propos de leur bien-être personnel. Enfin, on y trouve une étude sur les changements survenus dans le bien-être des enfants au sein des économies avancées au cours des années 2000 à 2010, passant en revue les progrès accomplis par chacun des pays en terme de réussite scolaire, de taux de natalité chez les adolescentes, d’obésité infantile, de prévalence des brimades, et de consommation de tabac, d’alcool et de drogues. Les principales constatations sont résumées ici.

Retrouvez le rapport complet Innocenti – Bien être des enfants dans les pays riches

1 – Le bien-être des enfants dans 29 économies les plus avancées.
Les pays sont classés selon la note moyenne obtenue dans les dimensions du bien-être des enfants évaluées dans ce Bilan. Au total, cette synthèse intègre 26 indicateurs comparables à l’échelle internationale. Parmi les nombreux résultats, il en ressort notamment…
• Que 4 pays nordiques (la Finlande, l’Islande, la Norvège et la Suède) occupent le haut du classement, juste en dessous des Pays-Bas.
• Que les quatre dernières places sont occupées par trois des pays les plus pauvres de l’enquête, la Lettonie, la Lituanie et la Roumanie, et par l’un des plus riches, les États-Unis.

2 – Ce que disent les enfants eux-mêmes. 
Cette section s’intéresse à ce que disent les enfants à propos de leur bien-être personnel. Elle se compose de deux tableaux : « Relations des enfants avec leurs parents et leurs pairs » et « Classement de la satisfaction des enfants à l’égard de la vie »
Le premier tableau évalue le bien-être en fonction de la qualité des relations qu’entretient l’enfant avec son entourage proche (mère, père et pairs). L’étude de ce premier tableau fait ressortir notamment  :
• Que les Pays-Bas apparaissent à nouveau à la tête du classement.
• Que Le Danemark, l’Islande, les Pays-Bas et la Suède sont les seuls pays qui occupent la tête des trois classements.
• Que Le Canada, la France et les États-Unis sont les seuls pays se trouvant dans la partie inférieure des trois classements.
• Que dans tous les pays, les enfants ont signalé qu’il était plus difficile de parler avec leurs pères qu’avec leurs mères, l’écart entre les deux types de relation étant en moyenne de 16 points. L’Islande est le seul pays où la différence se réduit aux alentours de 10 points.

3 –L’évolution en dix ans
Cette section présente les progrès accomplis par chacun des pays en termes de réussite scolaire, de taux de natalité chez les adolescentes, de niveaux d’obésité infantile, de prévalence des brimades et de consommation de tabac, d’alcool et de drogues.
• En ce qui concerne l’éducation, on constate une augmentation générale des taux de scolarisation secondaire dans 14 pays sur 21, le Canada, les États-Unis, la Hongrie, l’Irlande et le Portugal enregistrant des hausses particulièrement importantes. La Finlande, encore, occupe clairement la tête des classements de la réussite scolaire de 2003 et 2009.
• En ce qui concerne l’augmentation des cas d’obésité, le pourcentage d’enfants en surpoids a augmenté dans 17 pays sur 21 au cours de la décennie. C’est aux États-Unis que la proportion d’enfants souffrant de surpoids est la plus grande, aussi bien au début qu’à la fin de la décennie, atteignant presque 30 % en 2009/2010.
• En ce qui concerne la natalité chez les adolescentes, dans 18 pays sur 21, le taux de natalité chez les adolescentes a régressé entre 2003 et 2009. 
• En ce qui concerne l’abus de tabac, d’alcool et de cannabis, le pourcentage d’enfants et de jeunes fumant des cigarettes a diminué dans l’ensemble des 21 pays où des données comparables sont disponibles (à l’exception de la Grèce et de la Suède, dont les taux faibles du début de la décennie sont restés stables). 
Le taux de consommation d’alcool des jeunes a aussi baissé dans plus de 75 % des 21 pays. La mesure indique la proportion des jeunes âgés de 11, 13 et 15 ans ayant signalé avoir été ivres au moins deux fois. La consommation de cannabis a régressé dans 17 pays sur 20 au cours de la décennie.
• En ce qui concerne les brimades et les bagarres, la proportion d’enfants et de jeunes qui déclarent avoir été impliqués dans une bagarre a diminué dans 17 des 20 pays pour lesquels des données comparables sont disponibles. De plus, le pourcentage d’enfants qui déclarent être victimes d’intimidation a diminué dans 16 des 21 pays. Par contre, en Belgique, en Finlande, en Grèce, en Hongrie et en Irlande on a observé une hausse du taux d’intimidations au cours de la décennie.