Appel à l’action pour tous les enfants en Inde

Geneviève BEGKOYIAN (Responsable Santé du Bureau UNICEF en Inde) a ému l’ensemble des présents à l’Assemblée Générale de l’UNICEF en faisant un état de la situation des enfants en Inde.

Au cours des cinq dernières années, l’Inde a connu une forte croissance économique ainsi que des progrès en matière de développement humain.
L’économie a connu des taux de croissance équivalents à 9% en 2006-2007, tandis que la part de la population qui vit en dessous du seuil de pauvreté a progressivement diminué.

Pourtant chaque année 55 000 femmes décèdent en couche, 1,45 millions d’enfants meurent avant 5 ans et la mortalité infantile est de 63 décès pour 1000 naissances vivantes. Environ 46% des enfants de moins de trois ans sont trop petits pour leur âge, 47% ont un poids insuffisant et au moins 16% accusent une perte de poids. Beaucoup de ces enfants souffrent de malnutrition sévère.

L’appel à l’action pour tous les enfants en Inde
Durant les 40 dernières années, de nouveaux vaccins, des pratiques médicales améliorées, des investissements dans l’éducation et l’engagement des gouvernements, de la société civile et d’autres partenaires ont contribué à la réduction du nombre de décès d’enfants de plus de 50%. Néanmoins, chaque jour des milliers d’enfants continuent à mourir de maladies inévitables.
Pour relancer la volonté de réduire la mortalité infantile, les gouvernements d’Ethiopie, d’Inde et des Etats Unis ont organisé la conférence « Appel à l’action pour la survie de l’enfant” en juin 2012. L’objectif : réduire la mortalité de l’enfant à moins de 20/1000 en 2035.
« L’appel à l’action pour la survie de l’enfant » implique l’intensification des programmes dans les 24 pays qui représentent 80 pour cent des décès chez les enfants de moins de cinq ans. Il porte sur les populations défavorisées, s’attaquant aux cinq causes de près de 60 pour cent des décès d’enfants mais également sur l’éducation des femmes et les moyens d’assurer la responsabilisation.
Cela suppose une approche intégrée adressant les enjeux d’eau et assainissement, de nutrition, du SIDA, des pratiques familiales, etc. en mettant l’accent sur le rôle central des l’adolescentes.

UNICEF, chef de file des partenaires
Sur 184 districts cibles en Inde, l’UNICEF est en charge de 82 districts dans 15 Etats et en support dans les 102 autres districts. En se basant sur des champs d’interventions larges et intégrés, l’UNICEF bénéficie d’une longue présence sur le terrain, de sa proximité avec le gouvernement indien sur les questions techniques et d’une capacité en surveillance pour mettre en œuvre ses projets : développer les connaissances, créer un mouvement social et assurer la pérennité des actions.