Une réflexion sur le rapport entre les ENFANTS ET LA GUERRE

Le musée de « La Grande Guerre » de Meaux inauguré le 11 novembre 2011 a proposé en novembre de cette année une réflexion sur le statut des enfants prix dans les conflits armés des adultes. 

Une exposition, très intéressante, intitulée « War & Games » s’y tient jusqu’au 30 décembre. Elle présente les jouets à caractère militaire proposés aux enfants au début du XXème siècle. On y découvre, outre les traditionnels petits « soldats de plomb » ou autres matériaux, différents jeux dont l’objectif est, bien sûr, d’abattre l’ennemi ; ou encore de reproduire les différentes activités des adultes : combats, mais aussi soins aux blessés, stratégie etc.
Une conférence-débat a été organisée le 24 novembre, également sur ce thème des enfants dans les conflits armés.
Dans un premier temps, un film documentaire de l’ECPAD (établissement de production et de communication audiovisuelle de la Défense) a été projeté. Il présentait la vie quotidienne des enfants dont les pères étaient au front : leur fierté, entretenue par les discours véhiculés par l’école et les autorités du pays, leurs jeux inspirés du vécu de leurs parents en temps de guerre, mais aussi l’inquiétude et la longue attente dans chaque famille du retour de « leur soldat » !
Puis a suivi une présentation de la situation des enfants soldats dans le monde, par Mireille Bernard et Catherine Garnier du Comité de Paris pour l’UNICEF. L’accent a été mis sur le développement des nouveaux conflits, beaucoup plus impactants pour les populations civiles, le recrutement et les traitements extrêmement violents subis par les enfants parfois très jeunes, enfants victimes qui deviennent à leur tour des bourreaux pour leurs communautés. La question qui se pose dès lors est : « faut-il juger les enfants soldats ? ».
L’exposition sur « les enfants soldats » de l’UNICEF avait été installée par le comité du 77 et sa présidente, Dominique Danoizel, avec plusieurs personnes de son équipe, assuraient la permanence sur place pour accueillir le public. Quatre J.A. du département étaient également présents dans la salle, ainsi que plusieurs personnes du musée et quelques visiteurs.
Les collections permanentes de ce musée sont extrêmement complètes et présentées avec une approche pédagogique variée, rendant la visite tout-à-fait intéressante et attrayante pour les adultes comme pour les enfants !