Assemblée Plénière du Comité : la parole est à la salle !

facade-le-meridien-etoileC’est dans un cadre renouvelé – « l’hôtel Méridien Étoile,  entreprise amie de l’Unicef, que s’est tenue le 6 avril dernier l’Assemblée Plénière du Comité Unicef Paris Saint Denis. La présentation aux adhérents de son bilan 2018 et de ses objectifs 2019 a aussi été l’occasion de donner la parole à des représentants du Méridien mobilisés à nos côtés au service des enfants du monde. Des JA et une AJA ont à leur suite témoigné de leur engagement dynamique et créatif dans des domaines variés : organisation de conférences-débats, projection de films, ventes, concours d’éloquence, utilisation des réseaux sociaux…

Brigitte Monsou s’est félicitée des bons résultats 2018 obtenus grâce à l’investissement sans faille des bénévoles du Comité dans tous ses pôles d’activité : entreprises amies, événementiel, villes amies des enfants, actions éducatives, Frimousses des écoles et du monde, engagement jeunes, ventes… Et en matière d’objectifs 2019, elle a rappelé le rendez-vous phare : le 30ème anniversaire de l’adoption de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant en novembre prochain, opportunité d’événements et d’actions déjà en cours de préparation dans tous les secteurs d’activité.

DonAP 2ner la parole à ses acteurs constituant la meilleure illustration du bilan 2018 du Comité, c’est tout naturellement que des représentants du Méridien Étoile particulièrement investis au service de l’Unicef, Salimata Marfoua, Guest Service Manager et Max Bondoux, Chef Stewart, rejoints par le directeur de l’établissement ont témoigné de la diversité des actions menées avec générosité tout au long de l’année au profit de l’Unicef par l’Hôtel et son personnel : braderies, loterie des rois, vente de bouteilles d’eau au check out des clients, atelier pâtisserie… « C’est une grande histoire d’amour entre l’Unicef et nous ! » a lancé Salimata. 

De jeunes témoins ont succédé à nos hôtes du Méridien pour illustrer leur engagement avec beaucoup de talent et de conviction. Jawad Faouri, Jeune Ambassadeur à Jean-Baptiste Say, a présenté l’éventail des actions menées par le Club Unicef fondé dans son école « Un rêve devenu possible » ; Mouna Abdelhedi a détaillé avec rigueur et efficacité le rôle d’une AJA ; Julie Zeidan, responsable d’antenne à Paris 1 et 3 a démontré que des étudiants savent s’emparer de sujets graves tels « Les enfants en milieu carcéral » ou « L’humanitaire : entre action et tourisme » pour engager une réflexion collective au cours de conférences-débats ; Nathan Sharma, coordinateur d’actions inter-antennes a évoqué avec une verve certaine le concours d’éloquence, tradition des antennes Unicef Campus – 10 antennes participantes en 2018 et une finale au Panthéon ; Krishma Raï, responsable antennes étudiantes a pour conclure détaillé le rôle et les missions de ces antennes : 30 établissements d’enseignement supérieur à ce jour rassemblant une large palette de disciplines, lettres, sciences, écoles de commerce, de communication, d’ingénieurs… Préserver l’enfance, une préoccupation universelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>