Systra et Unicef : ensemble pour un développement durable

Systra, groupe international d’ingénierie et de conseil dans le domaine de la mobilité, est depuis 3 ans entreprise mécène de l’Unicef et a fait le choix de s’engager en faveur du programme d’éducation des enfants du Togo (*). L’entreprise, par l’intermédiaire de Pauline Gabrillagues, sa chargée de mission RSE, a souhaité mener une action en partenariat avec notre association à l’occasion de la semaine européenne du développement durable 2018, du 30 mai au 5 juin derniers.

Systra expo

 

Systra vue panoLe 30 mai au siège de Systra, Mireille Bernard, bénévole actions éducatives au comité Unicef de Paris a assuré aux côtés de Jean Cadroy, responsable des relations entreprises du comité, le lancement de la semaine en évoquant les enjeux de l’accès à l’eau et le programme d’éducation de l’Unicef au Togo sponsorisé par l’entreprise. Brigitte Monsou, présidente du comité, a pour sa part clôturé l’opération le 5 juin en remerciant chaleureusement Systra de son accueil, en particulier Didier Traube, son directeur France, qui avait tenu à être présent au lancement comme à la clôture de l’opération qui s’est déclaré « très heureux que Systra contribue au soutien de la cause des enfants défavorisés du monde. »

D Traube, directeur de Systra France et B Monsou, Présidente du Comité Uniecf Paris clôturent la semaine

D Traube, directeur de Systra France et B Monsou, Présidente du Comité Uniecf Paris clôturent la    semaine

Un partenariat qui ne va pas s’arrêter en si bon chemin. Dès à présent, Systra envisage de contribuer à la journée internationale des droits de l’enfant du 20 novembre, de participer aux « Défis de l’eau » des entreprises dans le cadre de la Nuit de l’eau de mars 2019 et pourquoi pas, d’organiser avec ses collaborateurs un Hackathon solidaire sur une problématique Unicef…

 

(*) Le programme Unicef d’éducation des enfants du Togo

L’engagement de l’Unicef en matière d’éducation des enfants au Togo, centré sur les  régions des Plateaux et Savanes, repose sur un constat : près de 25% des enfants entrant à l’école  primaire abandonnent avant la fin du cycle primaire. Sur le plan matériel,  moins de 25% des écoles publiques existantes sont construites en dur et la plupart ne disposent pas de mobilier adapté.

Education Togo

Le programme, dont la durée s’étend de 2017 à 2020 bénéficiera à environ 28 800 enfants. Il vise à renforcer l’accès aux services préscolaires dans 55 communautés des régions des Plateaux et Savanes et s’articule autour de deux objectifs principaux. D’une part offrir à plus de 3000 enfants de 3 à 5 ans l’accès à une éducation préscolaire de qualité dans des bâtiments neufs et équipés ; d’autre part permettre à 28 000 enfants du même âge de bénéficier d’une amélioration de l’encadrement pédagogique dans les centres communautaires d’éveil de la petite enfance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>