Tous mobilisés pour les enfants d’Haïti !

Les fonds récoltés en 2017 par l’Unicef dans le cadre de la Nuit et des Défis de l’eau ont permis de venir en aide à la population d’Haïti, durement touchée par l’ouragan Matthew en octobre 2016 en contribuant au rétablissement durable de l’accès à l’eau et à des infrastructures d’hygiène du pays. Les 300 000€ que l’Unicef espère récolter à l’occasion de l’édition 2018 de la Nuit de l’eau et des Défis associés seront dédiés à la poursuite de cet indispensable effort.

Dans nos pays industrialisés, disposer d’eau potable est une telle une banalité qu’il est difficile d’imaginer qu’elle constitue un bien rare et précieux sur certaines zones du globe. C’est pourtant le cas d’Haïti, l’un des pays les plus pauvres mais aussi des plus jeunes du globe. Sur une population de 10 millions de personnes, 43% ont moins de 18 ans et 57% ont moins de 24 ans. Et seulement 48% de la population vivant en zones rurales a accès à l’eau potable…

                                                                          Photo UNICEF/Maxence Bradley

Le système sanitaire haïtien, déjà faible, a subi des dommages supplémentaires dus au tremblement de terre de 2010 aux ouragans qui ont suivi. Conséquences ? Près de 3 millions d’Haïtiens puisent l’eau qu’ils boivent dans les rivières et dans des sources non protégées. Cette eau de qualité douteuse contribue à la propagation du choléra et autres maladies potentiellement mortelles.

2015-07-17_Haiti_lutte choléraConcrètement, les fonds récoltés par l’Unicef serviront à contenir et à terme maîtriser la propagation du choléra par des actions de sensibilisation et de prévention, notamment dans les écoles et au sein des quartiers les plus vulnérables. Et bien sûr et surtout, à assurer l’accès à l’eau potable (entre 7,5 et 15 litres par jour par personne) pour plus de 20 000 personnes touchées. Un défi d’envergure qui passe par la promotion du traitement et du stockage de l’eau potable, l’installation de systèmes d’assainissement et de points de lavage séparés dans les écoles, l’éducation aux bonnes pratiques d’hygiène… 

La mobilisation de tous autour de la Nuit et des Défis de l’eau contribuera à l’atteinte de ce bel objectif et au-delà, à celui de l’Unicef à l’horizon 2030 : garantir 20 litres d’eau potable par jour et par enfant…

Pour chaque enfant, l’accès à l’eau est un droit et non un privilège.

A child washes his hands at a fountain built by Haitian NGO Concert-Action and funded by UNICEF in Petit Bourg de Borgne, a remote village in the mountains East of Cap Haitian, in the North of Haiti. This is one of the seventeen fountains built in collaboration with community in the area. UNICEF, in collaboration with Haitian NGO Concert-Action and the communities, has been working in remote areas all over Haiti to improve water supplies and sanitation facilities as well as to raise community awareness and promote safe hygiene practices.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>