Accès à l’eau : l’UNICEF chef de file pour venir en aide aux plus démunis.

A l’occasion de la journée mondiale de l’eau le 22 mars 2016, le Comité de Paris a abordé le thème de l’accès à l’eau et l’assainissement pour sa deuxième session des « Essentiels ». Une trentaine de bénévoles a répondu présent, tous très désireux d’en apprendre plus sur le sujet.

L’accès à l’eau potable est encore très inégal avec 11% de la population qui en est privée et plus d’un tiers qui n’a toujours pas accès à l’assainissement. Les problèmes liés à ces privations touchent à la fois les domaines de la santé et de l’éducation.

En effet, l’eau sale entraîne des maladies telles que le choléra, la typhoïde et la diarrhée – première cause de mortalité chez les enfants de moins de 5 ans. L’éloignement des points d’eau engendre la déscolarisation des enfants et en particulier des filles, à qui revient le plus souvent la tâche de rapporter l’eau.factographe-eau

L’UNICEF s’engage également sur le long terme par la construction de puits, l’installation de pompes et de systèmes sanitaires proches des habitations. L’ensemble de la communauté est impliquée grâce aux formations sur les pratiques d’hygiène et de maintenance technique des installations assurées par l’UNICEF.

L’expertise de l’UNICEF lui vaut d’être le chef de file et le coordinateur des opérations d’urgence dans le secteur de l’eau et de l’assainissement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>