Paris s’engage pour les enfants migrants

Paris mobilisée

Paris mobilisée pour les réfugiés ! Bienvenue à Paris !
L’UNICEF a été convié à la grande réunion de mobilisation en faveur de l’accueil des réfugiés, organisée par la Maire de Paris, Anne Hidalgo, jeudi 10 septembre à l’Hôtel de Ville.
Un rassemblement impressionnant d’associations, d’élus, de représentants de l’état, d’acteurs institutionnels, tous concernés par les paroles fortes de la Maire et de son adjointe Dominique Versini autour de l’accueil certes mais surtout de l’inclusion des réfugiés. Pour que Paris soit une ville Monde, une ville Refuge !
Madame la Maire a insisté sur la nécessaire collaboration de tous les acteurs présents mais aussi des parisiens, la Ville prévoyant de mettre en relation les parisiens et les réfugiés au travers de la plateforme « je m’engage ».

Depuis Juin 2015 :
. 21 centres d’hébergement ont été mobilisés à Paris et en Ile de France
. 6 opérations de mise à l’abri de réfugiés ont été réalisées
. 1450 réfugiés au total ont été pris en charge par Paris.

© UNICEF/NYHQ2015-2071/Georgiev

© UNICEF/NYHQ2015-2071/Georgiev

Un point sur la situation internationale :
Des images déchirantes d’enfants noyés ou mourant à l’arrière de camions ont fait le tour du monde. Mais au-delà du choc provoqué par ces images, il faut agir.
C’est le sens de la déclaration récente d’Anthony Lake, directeur exécutif de l’UNICEF. Il rappelle que ces enfants n’ont pas choisi de vivre ce calvaire et qu’ils ont droit à la protection. Il rappelle aussi que les débats sur les politiques migratoires se poursuivent en Europe, mais que nous ne devons jamais perdre de vue la dimension profondément humaine de la crise, ni perdre de vue l’échelle de ce drame. Au moins un quart des personnes cherchant refuge en Europe sont des enfants. Pendant les 6 premiers mois de l’année 2015, 106 000 enfants ont demandé l’asile en Europe. Et nous ne devrions jamais oublier ce qu’il y a derrière l’histoire de chacune de ces familles cherchant asile en Europe : de terribles conflits, comme par exemple celui en Syrie, qui a déjà forcé 2 millions d’enfants à fuir leur pays. Seule la fin de ces conflits pourra mettre un terme à leur tragédie.
Anthony Lake exhorte l’Europe à :

1- Protéger ces enfants en leur permettant l’accès aux services essentiels à toutes les étapes de leur exil (soins, nourriture, soutien psychologique, et éducation) ainsi que l’accès à des abris adaptés qui permettent aux familles de rester ensemble.
2- Déployer des personnels spécialisés dans l’enfance et en nombre suffisant pour soutenir les enfants et leur famille.;
3- Poursuivre les opérations de recherche et de sauvetage –non seulement en mer, mais aussi sur terre- et faire le maximum pour prévenir tout abus et exploitation à l’encontre des enfants réfugiés et migrants.;
4- Faire de l’intérêt supérieur de l’enfant une priorité dans toutes les décisions concernant ces enfants, notamment dans les cas de demandes d’asile.

L’UNICEF a déjà mis en place un espace adapté aux enfants, près de la ville de Gevgelija, à la frontière grecque, afin d’apporter l’aide nécessaire aux femmes et enfants qui transitent par l’ex-République Yougoslave de Macédoine.
Ce dispositif, équipé par l’UNICEF en matériel ludo-éducatif, peut accueillir jusqu’à 50 enfants en même temps. Il est destiné à leur procurer un lieu sûr pour se reposer et jouer pendant que leurs familles effectuent les procédures d’enregistrement. De plus, l’équipe mobile identifie les enfants nécessitant une prise en charge ou une protection particulière.

L’UNICEF exhorte les autorités à reconnaître et à traiter chaque enfant migrant, peu importe son statut, sa confession ou son origine, comme des enfants détenteurs de droits, tel que le stipule La Convention des Nations Unies relative aux Droits de l’Enfant.
Rappelons que L’UNICEF a récemment soumis un plan en 10 points à l’Union Européenne dans l’intérêt des enfants migrants ou réfugiés. Nous avons rendu compte de ce plan en Juin dernier.

Et n’oublions jamais qu’un enfant réfugié est avant tout un enfant et que l’UNICEF a pour mission d’interpeller les pouvoirs publics pour qu’il bénéficie de ses droits fondamentaux (protection, santé, éducation …) !
https://www.unicef.fr/

Une réflexion au sujet de « Paris s’engage pour les enfants migrants »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>