L’école malgré Ebola

En Sierra Leone, environ 1.8 millions d’enfants se préparent à retourner à l’école après un arrêt de huit mois dû à l’épidémie d’Ebola. Avec 9 cas confirmés pour la semaine qui s’est achevée le 5 avril, contre 25 la précédente (le plus bas niveau depuis 11 mois), le pays  est sur la bonne voie, a déclaré l’Organisation Mondiale de la Santé dans son dernier bilan hebdomadaire publié le 8 avril.
En vue de cette rentrée exceptionnelle, l’UNICEF a formé 9.000 enseignants à la prévention d’Ebola et fourni plus de 24.000 dispositifs de lavage des mains, soit une moyenne de trois pour chacun des quelque 8.000 établissements scolaires de la république de Sierra Leone. Le gouvernement, l’UNICEF et ses partenaires s’assurent que le lavage des mains et la vérification de la température corporelle sont bien mis en œuvre dans chaque école.
Roeland Monasch, le représentant de l’UNICEF en Sierra Leone se réjouit de ce retour à l’école de tous les enfants, même ceux qui qui n’étaient pas scolarisés avant l’épidémie, ce qui représente un début de normalisation de la vie dans le pays. Cependant, la vigilance doit être maintenue dans le combat contre la maladie, jusqu’à ce que l’épidémie soit complètement jugulée.

© UNICEF/NYHQ2015-0763/Bindra

Des protocoles de sécurité similaires sont en place en Guinée et au Liberia où les écoles ont ré-ouvert respectivement en Janvier et en Février. En Guinée, plus de 1.3 millions d’enfants sont retournés à l’école tandis qu’au Libéria les données indiquent que 800 000 élèves sont à nouveau scolarisés. Ces chiffres continuent à augmenter au fur et à mesure que les écoles sont équipées pour répondre aux protocoles de sécurité sanitaire.
Le ministère de l’éducation nationale de la Sierra Leone pense que toutes les écoles (8000 environ) seront bientôt ouvertes et que les programmes de l’année 2014-2015 pourront être terminés.

Depuis octobre 2014, UNICEF a aussi apporté son aide au gouvernement de la Sierra Leone en émettant des programmes d’éducation par radio afin d’aider les enfants à continuer à apprendre pendant l’épidémie. Toujours dans ce but, 17 000 radios solaires ont été distribuées aux enfants les plus démunis.
L’aide d’UNICEF au gouvernement de la Sierra Leone pour le retour à l’école est financé généreusement par les Etats Unis, le Canada et les Comités Nationaux du Japon, des Emirats Arabes Unis et de plusieurs pays d’Europe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>