UNICEF se bat contre le virus Ebola en Guinée

La Guinée fait actuellement face à une épidémie de fièvre hémorragique due au virus Ebola.
Parmi les 103 cas suspects recensés en Guinée à la fin du mois de Mars 2014, on comptait 11 enfants infectés dont 3 sont morts.

Fin mars, 4 cas d’infection supposée par le virus Ebola ont été recensés à Conakry, la capitale de la Guinée. Cependant, les tests conduits par le Ministère de la Santé guinéen et l’Institut Pasteur ont montré qu’il n’y avait pas de cas confirmé de fièvre hémorragique due à Ebola dans la capitale. Mais, « dans une ville aussi peuplée que Conakry, il faut faire vite pour réduire les risques » a dit le Dr Mohamed Ag Ayoya le représentant d’UNICEF en Guinée. Il n’y a pas de traitement contre le virus Ebola, qui se dissémine par contact avec les fluides corporels de personnes infectées ou d’animaux. La prévention est donc le meilleur moyen de contenir le virus. L’accès aux informations est donc crucial et c’est sur ce créneau qu’UNICEF concentre son action.
Lorsque la déclaration officielle d’épidémie a été faite par le gouvernement guinéen, l’UNICEF a envoyé aux travailleurs de santé et aux communautés à risques. 5 tonnes d’équipement comprenant de l’hypochlorite de calcium, des gants, des imperméables, des matelas en plastique, des couvertures, des bâches, et des seringues. Des sels de réhydratation ont aussi été distribués afin de pallier à certains symptômes de la maladie, bien qu’aucun traitement ne soit connu.
En plus de la fièvre hémorragique due à Ebola, la Guinée doit faire face à des épidémies de choléra, de rougeole et de méningite. L’UNICEF était déjà aux côtés des autorités guinéennes dans ces combats.
L’UNICEF en appelle donc à ses partenaires de la communauté internationale, pour lever les fonds afin de fournir le matériel et le support logistique nécessaires pour arrêter le virus Ebola et les trois autres épidémies de Guinée.
Les dernières informations collectées par l’UNICEF début avril font état de 14 cas confirmés de cas de fièvre due à Ebola, avec 6 décès, au Libéria, pays voisin de la Guinée.

Une réflexion au sujet de « UNICEF se bat contre le virus Ebola en Guinée »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>