Les frimousses et les plaideurs en 2012

Un petit bilan sur les belles actions menées en 2012 par le Comité de Paris

1/ Frimousses des écoles :
Elisabeth Jean : Quelle belle année pour les Frimousses !
Pour commencer : quel plus beau témoignage que des paroles d’enfants… Lisez ces textes d’enfants qui ont exprimé avec leurs mots ce que fait l’UNICEF…Mots d’enfants de CP
Mais aussi, ce magnifique film d’animation réalisé à l’école des Récollets
Image de prévisualisation YouTube 

Frimousses réalisées à l’école Championnet

Près de 3000 enfants ont découvert l’UNICEF et nous ont apporté leur aide pour nos actions de vaccination : c’est 34 300 € récoltés grâce aux magnifiques poupées réalisées par les enfants lors des ateliers!
Cette année encore, sept de nos écoles fidèles ont apportées leur soutien à l’Unicef et aux enfants du monde en participant au projet Frimousses et en réalisant des poupées dans toutes leurs classes !
Les Frimousses des écoles c’est aussi un formidable partenariat avec l’association Unis-Cité qui organise des Journées de Solidarité avec les entreprises, dites Citizen day.
Ainsi, en 2012, Novartis, L’Oréal et Barclay’s ont participé à des opérations sur des écoles entières! Non seulement les salariés de ces entreprises sont venus en nombre dans les classes pour aider les enfants à créer leur poupées Frimousses, mais c’est également l’entreprise qui a parrainé ces poupées en faisant un don à l’Unicef !

Frimousses réalisées à l’école Berthier

Pour les 200 élèves de l’école Binet ou encore les 300 élèves de l’école Berthier ces entreprises ont permis à tous ces élèves de créer leurs poupées Frimousses et par là, de permettre la vaccination de milliers d’enfants; et tout ça, en une seule journée!

Toutes ces magnifiques actions et ces résultats plus qu’encourageants de 2012 nous donne à tous, bénévoles Frimousses de l’Unicef, l’envie de nous surpasser pour 2013 et de mettre en place encore pleins de projets pour protéger les enfants du monde!

 2/ Plaidoyers
Catherine Garnier : les débuts d’année amènent traditionnellement à produire des bilans de l’année passée…

Lorsqu’il s’agit d’analyser une activité totalement liée à l’année scolaire, c’est le mois de juin qui est le plus propice à cet exercice. Néanmoins, il est possible de dégager quelques remarques générales sur l’évolution de notre activité au cours des dernières années.
Le nombre de demandes dans les écoles primaires est relativement régulier : autour de 300 chaque année. Les « Frimousses des écoles » et la Convention Internationale des Droits de l’Enfant représentent chacune le quart des interventions. Les demandes pour les autres thèmes est variable ; cette année l’intérêt s’est particulièrement porté sur le travail des enfants.
La principale nouveauté est dans le développement de notre proposition « Littérature et Droits », passée de 3 demandes l’an dernier à 21 cette année !
Après avoir découvert les difficultés rencontrées par les enfants dans les pays pauvres, à travers un roman de littérature jeunesse, les jeunes élèves découvrent les missions de l’UNICEF pour venir en aide à ces enfants et faire connaître et progresser leurs Droits dans ces pays.
Notre équipe est dynamique, réactive, ouverte aux propositions et aux demandes diverses qui lui arrivent, parfois dans l’urgence !
Mais, comme toute équipe, elle a besoin de s’étoffer et de se renouveler pour pouvoir mener à bien d’autres projets, qu’ils soient en préparation ou à imaginer.
2012 est mort, vive 2013 !
 

3 réflexions au sujet de « Les frimousses et les plaideurs en 2012 »

  1. Je suis totalement « scotchée » par le travail de l’école des Récollets : beauté des poupées, gaieté de l’animation et du chant des enfants ; quel travail pour les enfants et les enseignants ! Toutes mes plus vives féliciations !

  2. Quelle belle année en effet grâce au dynamisme de l’équipe Frimousse et de tous les plaideurs – un grand bravo aussi aux jeunes des écoles, très émouvant ces mots d’enfants et ce petit film d’animation !

  3. PLAIDOYER
    Littérature et droits de l’Enfant, c’est une très belle conjonction . Au travers de ces écrits romancés ou pas (beaucoup correspondent à des faits réels,Ils font comprendre aux enfants l’importance des Droits de l’ Enfant. Cela leur permet de se sentir un peu plus au coeur de ces situations difficiles. La protection de l’ enfance est essentielle , partout dans le monde et dans notre Pays en particulier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>