Flashmob aux couleurs de l’UNICEF!

flashmob-1

Le samedi 19 novembre, c’est sur la place Igor Stravinsky, dans le IVème arrondissement de Paris, que s’est déroulée la célébration des 27 ans de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant (CIDE).

Les Jeunes Ambassadeurs UNICEF de Paris ont su marquer l’événement en réalisant un Flash mob suivi d’un mannequin challenge* devant la fontaine Stravinsky. Le bleu était ainsi à l’honneur grâce à nos Jeunes Ambassadeurs qui malgré le vent glacial ont su réchauffer l’atmosphère !

Fort de ce beau succès, le village Joué Club a invité les Jeunes Ambassadeurs à réitérer leur performance! Le 26 novembre, dans la galerie des Princes boulevard des Italiens, ils ont ainsi renouvelé l’expérience en compagnie de la marraine UNICEF, Elodie Gossuin.

flashmob-3 flashmob-2Bravo et un grand merci à eux!

 

*Phénomène viral venu des réseaux sociaux au cours duquel un groupe de personnes s’immobilise dans diverses positions telles des statues.

« My Unicef » dans le nouveau site internet « Le Monde des ados »

le-monde-des-adosLE MONDE DES ADOS, le magazine bimensuel des années collège édité par FLEURUS PRESSE, lance son nouveau site internet ! Cette plateforme web entièrement gratuite a pour vocation de se rapprocher des adolescents afin de les aider à mieux se connaître et à se construire, à vivre le mieux possible leur adolescence et à devenir des citoyens avertis. Les journalistes décrypteront l’actualité avec des reportages, des photos, des dossiers… à travers de nombreuses rubriques thématiques !

 «myUNICEF », c’est le nom de la rubrique dédiée spécialement aux ados engagés dans le projet myUNICEF ! Cette rubrique contient des reportages sur les différentes actions menées par les 10-15 ans en France mais également des interviews de membres de l’UNICEF traitant des thématiques d’actualité en lien avec les enfants.
mondeado2

mondeado3Retrouvez ici l’interview de Raphaëlle, collégienne du 20ème arrondissement de Paris, qui organise des collectes de fonds afin d’aider les enfants à se faire vacciner.

Retrouvez ici le portait de Matthéo, membre actif et jeune journaliste du Club UNICEF de son collège dans le Morbihan.

Enfin, retrouvez ici des interviews exclusives de Sébastien Lyon, directeur général de l’UNICEF France qui parle des droits de l’enfant et de la situation des jeunes en Syrie.

Bravo à eux pour leur bel engagement !

Un concours de poésie au profit de l’UNICEF

L’association Europoésie a une nouvelle fois invité ses membres à concourir sur le thème de l’enfance au profit de l’UNICEF. La remise des prix, organisée à l’initiative du Comité de Paris de l’UNICEF, s’est déroulée mardi 22 novembre à la mairie du 9ème arrondissement. Nous remercions vivement Madame le maire du 9ème arrondissement qui a généreusement ouvert les portes de sa mairie à cette manifestation culturelle et caritative.

europoesie2-jpgMonsieur Joël Conte, président de l’association Europoésie, a distribué une trentaine de prix dans les différentes catégories (poésie classique, poésie courte et haïku, prose,…). M. Conte a ensuite remis au Vice-président du Comité de Paris un don généreux qui va contribuer au fond d’urgence pour l’enfance.

  L’UNICEF France remercie sincèrement l’association Europoésie et tous ses membres poètes qui mettent leur passion au service de la cause des enfants.

Un film en 3D pour comprendre la situation des enfants en Syrie

Les collégiens du Club municipal JS2 (Jeunes Solidaires du 2ème arrondissement) ont organisé samedi 8 octobre un événement à la mairie afin d’informer les jeunes sur la situation en Syrie.

Pour cette occasion, l’UNICEF a notamment présenté un film en réalité virtuelle. Ce film a permis à des dizaines de personnes de suivre pendant quelques minutes la vie d’une enfant dans le camp de réfugiés de Zaatari.

Les jeunes présents ont ensuite créé une grande image pour exprimer à leur façon leur solidarité avec les enfants et adolescents de Syrie. Cette belle réalisation a été affichée dans le hall d’entrée de la mairie.

826538ad-3005-4f23-80d8-c0ebdfb39dcc

L’UNICEF donne de la voix lors d’un forum à la Faculté de Pharmacie de l’Université Paris 5

Pour la 3ème année consécutive, l’association Huma Pharma a demandé à l’UNICEF de venir présenter ses activités de terrain aux étudiants de la Faculté de Pharmacie de l’Université Paris 5 Descartes. Le thème retenu cette année était « L’humanitaire en zones de conflits armés« , domaine d’action dans lequel l’UNICEF est fortement impliqué.
 hhh
Pierrette Vu Thi, membre du conseil d’administration de l’UNICEF France, est intervenue pour la 2ème fois à ce Forum et a partagé avec les étudiants son expérience au sein de programmes menés durant ses 15 ans de terrain avec l’UNICEF. 
 jjj
L’impact des conflits armés sur les enfants a notamment été abordé par Pierrette Vu Thi grâce à des exemples vécus sur les thématiques de l’éducation en Iraq et de la protection en République Démocratique du Congo. L’intervenante a également discuté de la crise des migrants et des actions conduites par l’UNICEF sur ce sujet en France et plus globalement en Europe. Pierrette a terminé son intervention en expliquant de manière globale la façon dont l’UNICEF approche les urgences sur le terrain.
jj
img_3408

Les conseils municipaux des enfants font leur rentrée !

852aa3f5-1249-4355-9e36-7f4ae5df766d

Avec l’appui du Comité de Paris, les mairies des 1er, 7ème et 9ème arrondissements ont mis en place des conseils municipaux des enfants (CME) : ces conseils, qui sont de véritables organes consultatifs, permettent aux enfants de faire entendre leur voix sur des questions qui les concernent dans l’espace public.

Dans le 7ème arrondissement, le CME 7 compte déjà à son actif plusieurs projets qui ont été votés, budgets compris, par le conseil d’arrondissement présidé par le maire, Madame Rachida Dati. La réunion plénière de rentrée a réuni 20 enfants élus dans les classes de CM1 et CM2 de deux écoles de l’arrondissement.

Dans le 1er arrondissement, le CME 1 démarre sa deuxième année avec 24 enfants élus dans les classes de CM1 et CM2 des quatre écoles de l’arrondissement. Plusieurs projets ont déjà été mis en forme par les trois commissions thématiques. Sur la photo ci-jointe, M. Legaret, maire, et ses adjoints souhaitent la bienvenue aux conseillers juniors.

Dans le 9ème arrondissement, Madame D. Bürkli, maire, a présidé la réunion plénière qui a réuni les 48 enfants volontaires qui sont scolarisés dans 10 écoles de l’arrondissement. A l’occasion de cette réunion, Madame le maire a remis à chaque enfant une écharpe tricolore d’élu !

Ainsi, dans ces trois arrondissements, 90 enfants sont les représentants de plus de 1000 enfants !

Les conseillers juniors vont pouvoir s’exprimer au nom de tous ces enfants et ils seront écoutés avec attention par les équipes municipales !

Les Poupées Frimousses à la Bellevilloise

20160827_160506b

Le samedi 27 août, avait lieu un nouvel atelier Frimousses dans le superbe cadre de la « Grrrrande Prairie », organisé à la Bellevilloise (19 rue Boyer dans le 20e arrondissement.)

Petits et grands étaient au rendez-vous, et se sont bien amusés à créer leur poupée Frimousse ! Ils ont également participé au financement des actions de l’UNICEF!

Merci à nos généreux donateurs et à la Bellevilloise pour l’accueil !

20160827_161958photo 2

Lauren, des poupées Frimousses au Cambodge!

13936931_1803563963207236_651938908_nLauren Barland, jeune lycéenne de 15 ans, a passé deux semaines de stage en juin au sein du comité de Paris de l’UNICEF. Elle s’est beaucoup investie au sein du programme des Frimousses des écoles en participant aux ateliers, plaidoyers et animations périscolaires autour des droits des enfants et de leur identité.

carte identité + poupéeLauren est par la suite partie deux semaines dans une petite école au Cambodge avec l’association Evasoleil qui propose des colonies de vacances humanitaires aux 15-18 ans. Et elle nous a partagé sa formidable expérience!

« Je vous écris pour vous dire que je suis allée deux semaines au Cambodge en tant que volontaire dans une petite école rurale appelée Greenway School. Notre mission était d’enseigner aux enfants l’anglais – afin de leur offrir une ouverture sur le monde –  ainsi que les droits des enfants.

J’ai fait plein de jeux avec eux autour des droits de l’enfant. Une des volontaires avait eu l’idée d’emmener une poupée Frimousse faite par un enfant en France dans un centre de loisirs. Cette poupée, appelée Jordan Greenway (petit clin d’œil au nom de l’école), a apporté beaucoup de joie aux enfants. Elle avait également une carte d’identité, on a donc eu l’idée de faire un atelier avec les enfants où ils devaient, comme Jordan, faire leurs cartes d’identité. Les enfants ont adoré cet atelier, ils étaient tellement fiers de leurs cartes qu’ils les portaient autour du cou !

Les enfants ont également peint un arbre sur un des murs de l’école. lauren et arbre Ils ont utilisé les empreintes de leurs mains pour peindre les feuilles et ils ont écrit leurs droits dans les racines de l’arbre. Ils ont également réalisé leur propre arbre généalogique pour apprendre  le droit à la protection et à la famille tout en apprenant le vocabulaire de la famille en anglais.

 

Ils ont appris le droit à la santé avec des chansons, en apprenant à se laver les mains, et à se brosser les dents. Ils ont appris le droit à l’expression en dessinant, en jouant avec de la pâte à modeler, en peignant leur visage, en jouant de la musique, en dansant, en jouant au foot et au Frisbee.

arbre généalogiqueJe vous partage mon expérience car c’est aussi grâce à l’UNICEF que j’ai appris l’importance des droits des enfants et que j’ai pu trouver aussi facilement des idées d’ateliers. Je me suis beaucoup inspirée du programme « Poupées Frimousses » auquel j’ai participé pendant deux semaines. Je trouve également que la poupée Jordan était un lien magnifique entre les enfants français et les enfants cambodgiens. »

Félicitations à Lauren pour ce magnifique engagement auprès des enfants et merci à elle d’avoir partagé son expérience au Cambodge avec nous !

arbre ecole

Pour plus d’informations sur les colonies de vacances Evasoleil: http://www.colonie-evasoleil.com/

Le dîner solidaire du club Unicef Jean-Baptiste Clément

Tous les ans, le club unicef du collège Jean-Baptiste Clément organise un dîner Solidaire au collège… Et cette année, ce dîner a eu un succès phénoménal !
Tout d’abord Mme Frédérique Calandra, maire du 20e arrondissement est venue apporter son soutien aux membres du club et à Stéphanie Convertino, la formidable professeur animatrice de ce club et à Mr Sahuc, le Principal du collège.

20160408_190245-1 Sans titre1Mr Luc Pham, Directeur académique adjoint des services de l’Education Nationale, est également venu soutenir cette belle initiative. Etaient présents également Frédéric guerrien, élu du 20ème, adjoint à la maire, et Virginie Belin, du cabinet d’Alexandra Cordebard, de la Mairie de Paris.

20160408_210616a-1 20160408_210633a-1

20160408_210317-1Ce formidable dîner était servi par les membres du club : Excellents acras préparés par Mme Zaïre, en entrée, suivi de plats délicieux cuisinés par les mamans de Kiessée et Lula, membres actives du club : poulet pané de Victoire ou Dal de lentilles au lait de coco et curry, mijoté par Camille ! Et bien sûr, plein de magnifiques gâteaux préparés par les membres du club, en dessert.

Et le résultat est tellement formidable… encore plus de 1000 Euros collectés par le club Jean Baptiste Clément !
Merci à tous pour cette magnifique opération pour les enfants du monde

Conférence UNICEF à Paris 6 UPMC Hôpital Saint Antoine

A l’initiative de l’association des étudiantes sages-femmes de Paris 6 UPMC, l’AESF-PSA, deux membres du conseil d’administration de l’UNICEF France sont venus présenter leurs compétences et leurs expériences de terrain à une cinquantaine d’étudiantes sages-femmes et d’étudiants en médecine :

 

Stéphane Blanche, professeur de pédiatrie et directeur de l’Unité d’Immuno-Hémato-Rhumatologie pédiatrique de l’hôpital Necker-Enfants malades, a présenté les très grands progrès réalisés avec les tri-thérapies mais a aussi souligné que, dans les pays les plus affectés, la prévention est encore plus importante que les médicaments : le dépistage précoce et l’accès aux soins pour les mères et les enfants.

 

Les grandes organisations internationales OMS, UNAIDS et UNICEF ont lancé le défi de l’éradication du sida. Face à la situation de certains pays, notamment l’Afrique du Sud, ce défi peut paraitre une utopie. Mais les progrès réalisés et surtout la relative simplicité des moyens à mettre en oeuvre montrent que cette utopie est réalisable !

 

Pierrette Vu Van, anthropologue et responsable de terrain pour l’UNICEF, a présenté comment elle a mis en place et conduit le programme d’éradication de la poliomyélite en République Démocratique du Congo entre 2009 et 2012. Comme il n’y a pas de traitement pour les victimes de la poliomyélite, la seule action en vue de l’éradication est la vaccination de tous les enfants.Pour y arriver, dans un pays aussi vaste que la RDC et à la population très dispersée, Pierrette a souligné les quatre facteurs de succès sur lesquels elle a bâtie l’action de l’UNICEF :
  • engagement politique des pouvoirs publics,
  • implication formelle des communautés religieuses et des autorités traditionnelles,
  • partenariats avec des ONG et des Fondations,
  • le courage et la motivation des équipes de santé, qui parfois risquent leur vie
Les programmes comme celui-ci sont exemplaires : aucun cas de poliomyélite n’a été constaté en Afrique depuis 2014 !
74AF2E0D-95ED-43E3-A4BC-73267200F403
Merci à l’AESF-PSA d’avoir initié cette conférence qui a permis de mettre en avant l’action de l’UNICEF sur le terrain

Table ronde « Jeu et Education » à l’INSEEC

A l’occasion de la clôture de l’exposition-vente « Jeux, Tu… Ils » le samedi 19 mars, une table ronde a été organisée par des élèves de l’INSEEC sur le thème du jeu et de l’éducation.

Deux experts, Gilles Brougère, professeur de science de l’éducation à Paris 13 et Jonathan Lévy, pédagogue et formateur, partenaire de l’UNICEF, sont intervenus sur le rôle du jeu dans l’éducation des enfants.Table ronde INSEEC

Le débat a soulevé des points intéressants comme le fait que le jeu est un temps de liberté qui permet aux enfants de s’approprier les règles de la vie en société, développer la conscience de soi, expérimenter la prise de décision et l’exercice du droit à l’expression. Le jeu permet de créer du lien avec les autres enfants et de construire un contexte protecteur car il s’agit de « faire semblant ».

L’UNICEF a conscience de l’importance du jeu pour le développement des enfants en prise aux conflits et distribue, entre autre, des kits d’éducation et de loisirs sur le terrain.

Un grand merci aux étudiantes du mastère MANI de l’INSEEC qui ont organisé l’exposition du 8 au 19 mars, en tant que projet professionnel dans le cadre de leur formation.

Les JA de Sainte Jeanne-Elisabeth s’engagent

Cette année encore, les JA de l’école Sainte Jeanne-Elisabeth sont très motivés pour changer les choses, organiser des actions de mobilisation et de solidarité et pour faire respecter les droits des enfants et des jeunes dans le monde.

En 2015, les JA ont été très actifs et ont réalisé de nombreuses actions de sensibilisation :

  • image4Une vente de gâteaux aux couleurs de l’UNICEF a inauguré le lancement de la campagne UNICEF au sein de l’établissement, en date symbolique du 20 novembre.
  • Une vente de cadeaux UNICEF dans l’école qui a connu un fort succès auprès de tous les élèves !
  • L’intervention de Mme Garnier, bénévole au Comité de Paris, en classe de 6ème sur le gaspillage alimentaire.
  • Un concert de Noël très attendu : les JA présents tenaient à saluer l’engagement des élèves de l’option Musique et de leur professeur. Devant le succès de cette première édition, un second spectacle a eu lieu en février.

image9

  • La projection du film « Mustang » a été proposé à différentes classes après le concert. L’objectif était de sensibiliser les lycéens à la cause des jeunes filles en Turquie dans les familles dites « traditionnelles ». Mariages forcés, viols, difficultés pour l’accès à l’éducation : les thèmes abordés ont permis de faire réagir le public.

image10

  • La mise en place d’un stand d’information et de sensibilisation. Les JA se sont également déplacés dans l’école afin de relayer les messages de l’UNICEF sur les droits de l’enfant et la situation des enfants et des adolescents dans le monde.image15
  • La participation active des JA, ainsi que celle de 4 autres classes – dont une en qualité de jury – au festival Enfances dans le Monde, dont l’UNICEF est partenaire.

 

Merci à Juliette et Amine d’avoir recueilli toutes ces informations et photos, ainsi qu’à tous les JA de Sainte Jeanne-Elisabeth !

Vous aussi engagez-vous dans votre établissement en devenant Jeune Ambassadeur !

« JEUX, TU,…ILS » : L’EXPOSITION 2016 DES ETUDIANTS DE L’INSEEC AU PROFIT DE L’UNICEF

Pour la 4ème année consécutive, les étudiants du MSc Marché de l’Art et Négocif829a8f81b1348e8a2a532e9159018b4ation Internationale de l’INSEEC organisent un évènement artistique au profit de l’UNICEF. Cette édition 2016 rassemble une trentaine d’artistes qui exposent sur le thème du jeu.

Le droit au jeu est un droit fondamental défendu par l’UNICEF. Ce droit est d’autant plus important dans le contexte actuel, où un enfant sur neuf vit dans une zone touchée par un conflit ou en situation de déplacement. Le jeu est le moyen de retrouver une vie d’enfant.

Le jeu est par ailleurs un droit  qui permet à l’enfant de se construire, d’apprendre et de découvrir son environnement.

L’UNICEF remercie les étudiants pour leur démarche qui combine sensibilisation, notamment sur l’éducation, et soutien aux actions concrètes de l’UNICEF pour améliorer les conditions de vie des enfants.

 

Invitation jeux, Tu...Ils-1

 

 

 

Concours d’éloquence pour l’UNICEF

Logo_campus_unicef_cyanLa deuxième édition du Concours d’éloquence inter-écoles des antennes Campus UNICEF en région parisienne a eu lieu le samedi 6 février dans le cadre prestigieux du centre de conférences du Ministère des Affaires Etrangères (Paris 15ème).

Les 7 orateurs sélectionnés par les antennes Campus UNICEF à HEIP, ICP, IEP Saint-Germain-en-Laye, ILERI, Sciences Po, Paris 2 Assas et Paris Ouest Nanterre ont tous plaidé avec talent et ferveur la cause des enfants en matière d’éducation.
Le jury, présidé par Rama Yade, ancienne secrétaire d’Etat et ancienne Concours Eloquence_Unicef_Rama Yade_2016_ambassadrice de France auprès de l’UNESCO, a attribué trois prix : le premier prix revenant à Myriam Sagombaye, étudiante à HEIP, le deuxième prix à Faye Spence, étudiante à Sciences Po et le troisième prix à Gautier Mobuchon, étudiant à l’ICP.