Lauren, des poupées Frimousses au Cambodge!

13936931_1803563963207236_651938908_nLauren Barland, jeune lycéenne de 15 ans, a passé deux semaines de stage en juin au sein du comité de Paris de l’UNICEF. Elle s’est beaucoup investie au sein du programme des Frimousses des écoles en participant aux ateliers, plaidoyers et animations périscolaires autour des droits des enfants et de leur identité.

carte identité + poupéeLauren est par la suite partie deux semaines dans une petite école au Cambodge avec l’association Evasoleil qui propose des colonies de vacances humanitaires aux 15-18 ans. Et elle nous a partagé sa formidable expérience!

« Je vous écris pour vous dire que je suis allée deux semaines au Cambodge en tant que volontaire dans une petite école rurale appelée Greenway School. Notre mission était d’enseigner aux enfants l’anglais – afin de leur offrir une ouverture sur le monde –  ainsi que les droits des enfants.

J’ai fait plein de jeux avec eux autour des droits de l’enfant. Une des volontaires avait eu l’idée d’emmener une poupée Frimousse faite par un enfant en France dans un centre de loisirs. Cette poupée, appelée Jordan Greenway (petit clin d’œil au nom de l’école), a apporté beaucoup de joie aux enfants. Elle avait également une carte d’identité, on a donc eu l’idée de faire un atelier avec les enfants où ils devaient, comme Jordan, faire leurs cartes d’identité. Les enfants ont adoré cet atelier, ils étaient tellement fiers de leurs cartes qu’ils les portaient autour du cou !

Les enfants ont également peint un arbre sur un des murs de l’école. lauren et arbre Ils ont utilisé les empreintes de leurs mains pour peindre les feuilles et ils ont écrit leurs droits dans les racines de l’arbre. Ils ont également réalisé leur propre arbre généalogique pour apprendre  le droit à la protection et à la famille tout en apprenant le vocabulaire de la famille en anglais.

 

Ils ont appris le droit à la santé avec des chansons, en apprenant à se laver les mains, et à se brosser les dents. Ils ont appris le droit à l’expression en dessinant, en jouant avec de la pâte à modeler, en peignant leur visage, en jouant de la musique, en dansant, en jouant au foot et au Frisbee.

arbre généalogiqueJe vous partage mon expérience car c’est aussi grâce à l’UNICEF que j’ai appris l’importance des droits des enfants et que j’ai pu trouver aussi facilement des idées d’ateliers. Je me suis beaucoup inspirée du programme « Poupées Frimousses » auquel j’ai participé pendant deux semaines. Je trouve également que la poupée Jordan était un lien magnifique entre les enfants français et les enfants cambodgiens. »

Félicitations à Lauren pour ce magnifique engagement auprès des enfants et merci à elle d’avoir partagé son expérience au Cambodge avec nous !

arbre ecole

Pour plus d’informations sur les colonies de vacances Evasoleil: http://www.colonie-evasoleil.com/

Le dîner solidaire du club Unicef Jean-Baptiste Clément

Tous les ans, le club unicef du collège Jean-Baptiste Clément organise un dîner Solidaire au collège… Et cette année, ce dîner a eu un succès phénoménal !
Tout d’abord Mme Frédérique Calandra, maire du 20e arrondissement est venue apporter son soutien aux membres du club et à Stéphanie Convertino, la formidable professeur animatrice de ce club et à Mr Sahuc, le Principal du collège.

20160408_190245-1 Sans titre1Mr Luc Pham, Directeur académique adjoint des services de l’Education Nationale, est également venu soutenir cette belle initiative. Etaient présents également Frédéric guerrien, élu du 20ème, adjoint à la maire, et Virginie Belin, du cabinet d’Alexandra Cordebard, de la Mairie de Paris.

20160408_210616a-1 20160408_210633a-1

20160408_210317-1Ce formidable dîner était servi par les membres du club : Excellents acras préparés par Mme Zaïre, en entrée, suivi de plats délicieux cuisinés par les mamans de Kiessée et Lula, membres actives du club : poulet pané de Victoire ou Dal de lentilles au lait de coco et curry, mijoté par Camille ! Et bien sûr, plein de magnifiques gâteaux préparés par les membres du club, en dessert.

Et le résultat est tellement formidable… encore plus de 1000 Euros collectés par le club Jean Baptiste Clément !
Merci à tous pour cette magnifique opération pour les enfants du monde

Conférence UNICEF à Paris 6 UPMC Hôpital Saint Antoine

A l’initiative de l’association des étudiantes sages-femmes de Paris 6 UPMC, l’AESF-PSA, deux membres du conseil d’administration de l’UNICEF France sont venus présenter leurs compétences et leurs expériences de terrain à une cinquantaine d’étudiantes sages-femmes et d’étudiants en médecine :

 

Stéphane Blanche, professeur de pédiatrie et directeur de l’Unité d’Immuno-Hémato-Rhumatologie pédiatrique de l’hôpital Necker-Enfants malades, a présenté les très grands progrès réalisés avec les tri-thérapies mais a aussi souligné que, dans les pays les plus affectés, la prévention est encore plus importante que les médicaments : le dépistage précoce et l’accès aux soins pour les mères et les enfants.

 

Les grandes organisations internationales OMS, UNAIDS et UNICEF ont lancé le défi de l’éradication du sida. Face à la situation de certains pays, notamment l’Afrique du Sud, ce défi peut paraitre une utopie. Mais les progrès réalisés et surtout la relative simplicité des moyens à mettre en oeuvre montrent que cette utopie est réalisable !

 

Pierrette Vu Van, anthropologue et responsable de terrain pour l’UNICEF, a présenté comment elle a mis en place et conduit le programme d’éradication de la poliomyélite en République Démocratique du Congo entre 2009 et 2012. Comme il n’y a pas de traitement pour les victimes de la poliomyélite, la seule action en vue de l’éradication est la vaccination de tous les enfants.Pour y arriver, dans un pays aussi vaste que la RDC et à la population très dispersée, Pierrette a souligné les quatre facteurs de succès sur lesquels elle a bâtie l’action de l’UNICEF :
  • engagement politique des pouvoirs publics,
  • implication formelle des communautés religieuses et des autorités traditionnelles,
  • partenariats avec des ONG et des Fondations,
  • le courage et la motivation des équipes de santé, qui parfois risquent leur vie
Les programmes comme celui-ci sont exemplaires : aucun cas de poliomyélite n’a été constaté en Afrique depuis 2014 !
74AF2E0D-95ED-43E3-A4BC-73267200F403
Merci à l’AESF-PSA d’avoir initié cette conférence qui a permis de mettre en avant l’action de l’UNICEF sur le terrain

Table ronde « Jeu et Education » à l’INSEEC

A l’occasion de la clôture de l’exposition-vente « Jeux, Tu… Ils » le samedi 19 mars, une table ronde a été organisée par des élèves de l’INSEEC sur le thème du jeu et de l’éducation.

Deux experts, Gilles Brougère, professeur de science de l’éducation à Paris 13 et Jonathan Lévy, pédagogue et formateur, partenaire de l’UNICEF, sont intervenus sur le rôle du jeu dans l’éducation des enfants.Table ronde INSEEC

Le débat a soulevé des points intéressants comme le fait que le jeu est un temps de liberté qui permet aux enfants de s’approprier les règles de la vie en société, développer la conscience de soi, expérimenter la prise de décision et l’exercice du droit à l’expression. Le jeu permet de créer du lien avec les autres enfants et de construire un contexte protecteur car il s’agit de « faire semblant ».

L’UNICEF a conscience de l’importance du jeu pour le développement des enfants en prise aux conflits et distribue, entre autre, des kits d’éducation et de loisirs sur le terrain.

Un grand merci aux étudiantes du mastère MANI de l’INSEEC qui ont organisé l’exposition du 8 au 19 mars, en tant que projet professionnel dans le cadre de leur formation.

Les JA de Sainte Jeanne-Elisabeth s’engagent

Cette année encore, les JA de l’école Sainte Jeanne-Elisabeth sont très motivés pour changer les choses, organiser des actions de mobilisation et de solidarité et pour faire respecter les droits des enfants et des jeunes dans le monde.

En 2015, les JA ont été très actifs et ont réalisé de nombreuses actions de sensibilisation :

  • image4Une vente de gâteaux aux couleurs de l’UNICEF a inauguré le lancement de la campagne UNICEF au sein de l’établissement, en date symbolique du 20 novembre.
  • Une vente de cadeaux UNICEF dans l’école qui a connu un fort succès auprès de tous les élèves !
  • L’intervention de Mme Garnier, bénévole au Comité de Paris, en classe de 6ème sur le gaspillage alimentaire.
  • Un concert de Noël très attendu : les JA présents tenaient à saluer l’engagement des élèves de l’option Musique et de leur professeur. Devant le succès de cette première édition, un second spectacle a eu lieu en février.

image9

  • La projection du film « Mustang » a été proposé à différentes classes après le concert. L’objectif était de sensibiliser les lycéens à la cause des jeunes filles en Turquie dans les familles dites « traditionnelles ». Mariages forcés, viols, difficultés pour l’accès à l’éducation : les thèmes abordés ont permis de faire réagir le public.

image10

  • La mise en place d’un stand d’information et de sensibilisation. Les JA se sont également déplacés dans l’école afin de relayer les messages de l’UNICEF sur les droits de l’enfant et la situation des enfants et des adolescents dans le monde.image15
  • La participation active des JA, ainsi que celle de 4 autres classes – dont une en qualité de jury – au festival Enfances dans le Monde, dont l’UNICEF est partenaire.

 

Merci à Juliette et Amine d’avoir recueilli toutes ces informations et photos, ainsi qu’à tous les JA de Sainte Jeanne-Elisabeth !

Vous aussi engagez-vous dans votre établissement en devenant Jeune Ambassadeur !

« JEUX, TU,…ILS » : L’EXPOSITION 2016 DES ETUDIANTS DE L’INSEEC AU PROFIT DE L’UNICEF

Pour la 4ème année consécutive, les étudiants du MSc Marché de l’Art et Négocif829a8f81b1348e8a2a532e9159018b4ation Internationale de l’INSEEC organisent un évènement artistique au profit de l’UNICEF. Cette édition 2016 rassemble une trentaine d’artistes qui exposent sur le thème du jeu.

Le droit au jeu est un droit fondamental défendu par l’UNICEF. Ce droit est d’autant plus important dans le contexte actuel, où un enfant sur neuf vit dans une zone touchée par un conflit ou en situation de déplacement. Le jeu est le moyen de retrouver une vie d’enfant.

Le jeu est par ailleurs un droit  qui permet à l’enfant de se construire, d’apprendre et de découvrir son environnement.

L’UNICEF remercie les étudiants pour leur démarche qui combine sensibilisation, notamment sur l’éducation, et soutien aux actions concrètes de l’UNICEF pour améliorer les conditions de vie des enfants.

 

Invitation jeux, Tu...Ils-1

 

 

 

Concours d’éloquence pour l’UNICEF

Logo_campus_unicef_cyanLa deuxième édition du Concours d’éloquence inter-écoles des antennes Campus UNICEF en région parisienne a eu lieu le samedi 6 février dans le cadre prestigieux du centre de conférences du Ministère des Affaires Etrangères (Paris 15ème).

Les 7 orateurs sélectionnés par les antennes Campus UNICEF à HEIP, ICP, IEP Saint-Germain-en-Laye, ILERI, Sciences Po, Paris 2 Assas et Paris Ouest Nanterre ont tous plaidé avec talent et ferveur la cause des enfants en matière d’éducation.
Le jury, présidé par Rama Yade, ancienne secrétaire d’Etat et ancienne Concours Eloquence_Unicef_Rama Yade_2016_ambassadrice de France auprès de l’UNESCO, a attribué trois prix : le premier prix revenant à Myriam Sagombaye, étudiante à HEIP, le deuxième prix à Faye Spence, étudiante à Sciences Po et le troisième prix à Gautier Mobuchon, étudiant à l’ICP.

Conférence Enfance et Migration par l’Antenne UNICEF de Paris I

Antenne UNICEF Paris I_Conference enfants migrantsL’Antenne UNICEF de l’Université Paris I a organisé au Centre René Cassin, le mercredi 16 décembre 2015 à 19h, une conférence sur la situation précaire des enfants migrants.  L’objectif était de faire un état des lieux tout en cherchant des solutions pour améliorer leur vie quotidienne.

Intervenants :
– Marie Lazardis, CASNAV Paris
– Serge Lipski, membre du Conseil d’administration de Médecins du Monde
– Jean-Baptiste Pascal d’Audoux, ASET 93
Temps forts de la conférence :
  • Pour les enfants allophones, c’est-à-dire qu’ils ne parlent pas français à leur arrivée en France, la CASNAV applique le principe de l’inclusion en apportant une aide éducative adaptée aux enfants selon les compétences déjà acquises auparavant. Ils reçoivent un soutien en français pour ensuite rejoindre les classes ordinaires.
  • Parmi les 52 500 enfants allophones scolarisés en 2014-2015, environ 10% sont des mineurs isolés. Pour les plus jeunes, et malgré l’école obligatoire et la Convention sur les droits de l’enfant,  l’inscription à l’école peut être accordée ou refusée par la mairie de la commune de résidence... L’ASET 93 dispose de trois antennes scolaires mobiles pour préparer les enfants à l’entrée à l’école et aider les familles à inscrire les enfants à la mairie.Photo_conference Paris I_16dec2015_OK
    • Il y a plusieurs milliers de mineurs isolés étrangers en France, dont 1 000 à 1 500 à Paris. Beaucoup d’entre eux viennent d’Afrique et ont entre 15 et 18 ans. La loi exige que leur âge soit déterminé pour déterminer quels sont leurs droits… Le test osseux est dans la loi depuis 2014. Pour Médecins du Monde, ce test est pourtant reconnu comme imprécis. Actuellement, 80% de ces jeunes ne sont pas considérés comme mineurs et ne sont plus protégés par la Convention internationale des Droits de l’enfant.
    • Environ 1 000 enfants vivent dans les bidonvilles de l’Ile-de-France. Ils sont seulement 20% à être scolarisés : l’inscription des autres est refusée par les mairies concernées, souvent par défaut de preuve de domiciliation dans la commune, ce qui est fréquent pour les migrants. Le recours au Défenseur des droits est possible mais long. Quant à l’accès à la santé, il nécessite une domiciliation, ce qu’aucun mineur ne peut obtenir.

Conférence à l’ICD avec Sébastien Lyon de l’UNICEF

Les étudiants en « Evénementiel » de l’Ecole de commerce ICD ont organisé, le mardi 24 novembre 2015,  une conférence en présence de deux intervenants :
Sébastien Lyon, Directeur général de l’UNICEF France
et
Philippe Thirion, directeur de l’ONG Esperanza qui fournit leur alimentation quotidienne à 1300 écoliers à Madagascar.
Devant une centaine d’étudiants et en présence du directeur de l’ICD, les orateurs ont abordés les thèmes suivants :
Photo S. Lyon à l'ICD_OKLe droit humanitaire et ses limites
Les textes internationaux, notamment la CIDE, définissent les principes du droit humanitaire. Leur application s’impose aux gouvernements signataires des textes. Cependant, les gouvernements sont souverains et décident si les ONG peuvent intervenir ou pas sur leur sol.
 
Deux cas de limites à l’action de l’UNICEF
1. Dans la zone de conflit en Syrie, l’UNICEF ne peut pas intervenir.
2. En Haïti, l’Etat ne parvient pas à coordonner les actions entreprises par les ONG et les organisations internationales (MINUSTA, UNICEF…). Ce manque de coordination se traduit par une perte d’efficacité de l’aide apportée au pays.
 
Le financement de l’aide que l’UNICEF apporte aux pays bénéficiaires
Les besoins sont considérables. Deux chiffres pour l’illustrer :
200 millions de réfugiés dans le monde
5 urgences de niveau 3 (le niveau le plus élevé) simultanément : Syrie, Irak, Yemen, Soudan, République Centrafricaine. Cela n’était jamais arrivé à un tel degré.
Malheureusement, les contributions des Etats diminuent. Pour compenser cela et  augmenter ses capacités d’intervention, l’UNICEF doit s’appuyer de plus en plus sur la société civile des pays développés, ainsi que sur des sources nouvelles de collecte, dont voici deux exemples :
Unitaid (taxe sur les transports aériens) : 100 millions € collectés par an en France, affectés à la lutte contre la tuberculose, le VIH et le paludisme.
Unilife (taxe sur les industries extractives) : environ 300 millions €par an, affectés à la nutrition.
 
L’action de l’UNICEF en France
Le choix délibéré de l’UNICEF est de ne pas financer des actions que les pouvoirs publics dans les pays donateurs peuvent prendre en charge : cela concerne 36 pays, dont la France.
En revanche, l’UNICEF France maintient la pression sur les pouvoirs publics en France, tant au niveau national (influence sur les acteurs de la vie politique) qu’au niveau local (action auprès des municipalités), pour l’innovation publique en faveur des enfants et des adolescents.

Vente de cadeaux UNICEF à l’Institut Catholique de Paris

Logo_campus_unicef_cyanLa toute nouvelle Antenne Campus UNICEF de l‘Institut Catholique de Paris a organisé une vente d’objets solidaires le mardi 15 décembre de 12h à 14h et le jeudi 17 décembre de 12h à 14h dans les locaux de l’Institut.

 

C’était l’occasion de faire ses courses de Noël tout en agissant pour la cause des enfants. Quelques idées cadeaux : cartes de voeux, mugs, portes-clefs, calendriers… Photo_affiche_ventes à ICP_151215

Une action de sensibilisation a aussi été organisée sur le stand avec des lunettes 3D permettant aux visiteurs de se glisser dans la peau d’un enfant vivant dans un camp de réfugiés et de réaliser ce que peuvent être ses conditions de vie.

Projection-débat à l’IEP Saint-Germain-en-Laye

Logo_campus_unicef_cyanLa toute jeune Antenne UNICEF à l’IEP de Saint-Germain-en-Laye a organisé avec succès son premier événement le 3 décembre sur le campus avec la projection de deux séquences du film « Les enfants invisibles » :
« Jesus Children of America » de Spike Lee, qui montre dans quelles conditions catastrophiques une adolescente découvre qu’elle est séropositive par sa mère,
et
« Tanza » de Medhi Charef, l’enfant soldat qui rêve de retourner à l’école.

Chaque projection a été suivie d’échanges avec les étudiants en présence du cinéaste Mehdi Charef qui a répondu positivement à l’invitation de l’UNICEF. Antenne UNICEF_IEP_saint-germain-en-layeToute l’équipe du Comité UNICEF des Yvelines est venue soutenir cet événement qui a marqué l’officialisation de l’Antenne UNICEF à l’IEP.

Mobilisation des Jeunes Ambassadeurs pour les droits de l’enfant

Pour le 26ème anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant, les lycéens Jeunes Ambassadeurs de l’UNICEF se sont mobilisés à Paris pour sensibiliser autour des actions de l’UNICEF et collecter des fonds pour soutenir ses programmes en faveur des enfants dans le monde.

JA_UNICEF_Lycée CondorcetLycée Condorcet (75009)
Semaine du 13 au 20 novembre
– Article pour le journal du lycée sur les droits de l’enfant
– Interviews vidéo avec les élèves du lycée
– Organisation d’une exposition et d’un « Blue day » aux couleurs de l’UNICEF
– Vente de gâteaux dont les recettes sont reversées à l’UNICEF

 

Lycée Saint-Jean de Passy (75016)
Mercredi 18 novembre
– Action de sensibilisation sur les actions de l’UNICEF
– Micro-trottoir sur les droits de l’enfant

JA_UNICEF_Saint Michel de PicpusLycée Saint-Michel de Picpus (75012)
Mercredi 18 novembre
– Sensibilisation sur les droits de l’enfant
– Collecte de fonds par la vente de gâteaux

 

Collège Sévigné (75005)JA_UNICEF_collège Sévigné
Vendredi 20 novembre
– Action de sensibilisation sur le manque d’eau potable dans les pays pauvres
– Collecte de fonds par la vente de gâteaux

 

JA_NICEF_Saint michel des batignollesLycée Saint-Michel des Batignolles (75018)
Vendredi 20 novembre
– Conférence de sensibilisation sur les actions de l’UNICEF et les droits de l’enfant
– Collecte de fonds par une vente de gâteaux

 

Ecole Jeannine Manuel (75015)JA_UNICEF_Ecole Jeannine Manuel
Semaine du 23 au 30 novembre
–  Sensibilisation sur les actions de l’UNICEF
–  Collecte de fonds par une vente de gâteaux

 

Merci à tous pour cette belle mobilisation !

En savoir plus  sur le programme Jeunes Ambassadeurs.

Animations au Centre Valeyre avec l’UNICEF

Photo Centre Valeyre_UNICEF Paris_v1Le centre d’animation Paul Valeyre a marqué la Semaine de la solidarité internationale, du 17 au 21 novembre, aux couleurs de la Colombie. Pour célébrer la journée mondiale de l’enfance, le 20 novembre, l’UNICEF a participé aux manifestations suivantes :

– jusqu’au 21 novembre : exposition de photographies d’enfants des tribus nomades de l’Amazonie colombienne, oeuvres de Juan Pablo Gutierrez, photographe engagé et Personnalité amie de l’UNICEF.

– le mercredi 18 novembre de 15 h à 17 h, animations pour les enfants avec des jeux interactifs sur les droits de l’enfant.affiche film Welcome Philippe Lioret_Unicef Paris

– le vendredi 20 novembre à 19h30, projection du film « Welcome » de Philippe Lioret, suivie d’un débat.

Centre d’animation Paul Valeyre – 24 rue Rochechouart 75009 Paris – Tél. 01 48 78 20 12

Les étudiants engagés aux côtés de l’UNICEF Paris

Les antennes et groupes Campus UNICEF à Paris sont nombreux à redémarrer en cette nouvelle année universitaire 2015-2016.

Logo CampusBienvenue et merci aux 250 étudiants des 8 universités, 12 grandes écoles et instituts d’études supérieures qui se sont engagés auprès de l’UNICEF pour mobiliser autour de ses programmes en faveur des enfants défavorisés dans le monde.

 

Pour en savoir plus, contactez-nous : unicef75@unicef.fr

Liste des universités, écoles et instituts ayant créé des groupes Campus UNICEF :

Universités 

  • Paris 1 Panthéon Sorbonne
  • Paris 2 Panthéon Assas 
  • Paris 3 Sorbonne Nouvelle
  • Paris 4 Sorbonne
  • Paris 5 Descartes
  • Paris 6 UPMC Jussieu 
  • Paris 7 Diderot
  • Paris 10 Ouest

Grandes Ecoles

  • PSB
  • NOVANCIA
  • INSEEC
  • ECE 
  • ISEP 
  • EMLV / Pôle U. Léonard de Vinci
  • IESEG

Instituts d’enseignement supérieur

  • IEP Paris – Sciences Po
  • ILERI
  • Ecole de Condé
  • HEIP
  • ICP – Institut Catholique de Paris

Les conseils municipaux des enfants

Visuel_Paris_Ville AmieAprès avoir ouvert la voie au cours de l’année scolaire 2014-2015 avec la tenue du premier Conseil municipal des enfants, la mairie du 7ème arrondissement de Paris entame sa deuxième année avec la participation de 18 élèves de CM1, CM2 et de 6ème. La séance plénière de ce nouveau conseil a eu lieu le 12 octobre et a été présidée par Thierry Hodent, Délégué aux Affaires Scolaires.

C’est avec enthousiasme que Jean-François Legaret, Maire du 1er arrondissement de Paris, a de son côté inauguré le 6 octobre le Conseil municipal des enfants de l’arrondissement, qui a réuni 24 élèves de CM1 et CM2.
Article Paris Premier_Conseil junior_oct 2015Dans les deux cas, les conseillers juniors vont travailler en commission sur des thèmes aussi variés que la citoyenneté, la sécurité, la culture, le sport,…

Pour en savoir plus : unicef75@unicef.fr