Avis à tous les jeunes de l’UNICEF, la parole est à vous !

logo-uniday-baseline-rvbUNIDAY, c’est le nouveau rendez-vous annuel solidaire des enfants et des jeunes engagés à l’UNICEF France afin de valoriser leur engagement dans l’association. Cette grande journée festive, qui aura lieu le 31 mai, est aussi l’occasion de créer un moment de sensibilisation et d’animation autour des droits de l’enfant et de la participation citoyenne pour tous ceux qui souhaitent y participer.

Plus d’infos sur l’événement ici !

h

fountain-pen_318-33872Dans le cadre de cette journée, la parole est donnée aux jeunes en leur confiant la rédaction d’un article sur leur engagement dans l’association. Ces articles seront diffusés dans la presse, le Jour J d’UNIDAY, le mercredi 31 mai.

Alors si tu as envie de faire partager ton expérience chez UNICEF, que tu sois un Jeune Ambassadeur, un Etudiant Campus, un Volontaire en service civique ou encore un jeune bénévole, envoie-nous ton article avant le 20 mai à l’adresse suivante : communication.unicef75@gmail.com ! N’hésite pas également à nous contacter si tu souhaites plus d’informations sur le sujet (aide à la rédaction etc.).

Tous à vos plumes pour représenter les Jeunes du Comité Paris Saint-Denis lors de cette journée !

Conférence sur la situation des migrants à Calais à la faculté de médecine Paris 6

F. Duchamp et étudiantes 2017A l’invitation des étudiantes sages-femmes de la faculté de médecine de l’université Paris 6, François Duchamp (chargé de mission au service Plaidoyer et Expertise en France) a exposé les différentes associations agissant sur place à Calais, et les problèmes d’articulation entre toutes ces ONG.

François Duchamp a notamment expliqué les différentes problématiques en lien avec la protection des mineurs non accompagnés :
– l’identité parfois inconnue ou les papiers administratifs non reconnus par les autorités françaises
– l’âge : parfois sous-estimé par les migrants pour bénéficier de la prise en charge des mineurs, et les moyens d’évaluer l’âge des enfants par exemple avec des tests psycho-sociaux ,
– les souhaits des enfants (partir en Angleterre ou rester en France),
– la communication avec les plus jeunes et les moyens pour accompagner les mineurs,
– les passeurs ainsi que les dettes engendrées par les essais de traversée vers les autres pays.

Cette présentation, qui a eu lieux dans les locaux de l’Hôpital Saint Antoine, a permis de mieux comprendre les problématiques sur place : à la fois les difficultés​ liées aux conditions de vie exécrables, mais aussi les freins de la part des municipalités. Nous avons pu parler de la prise en charge médicale (selon les lieux des camps et l’importance des soins nécessaires) en particulier des mineurs non accompagnés, ainsi que la place des femmes, très peu nombreuses à Calais et souvent inaccessibles car « protégées » par les passeurs.

Surtout nous avons pu confronter nos visions et représentations sur les camps de réfugiés avec la réalité sur place. Ces échanges ont été très enrichissants !

Projection du film « Wallah, je te jure » à l’American University in Paris

6AE9AD90-57A0-4CCF-B44D-26C99AA7F8AEAprès plusieurs événements très réussis, avec un remarquable niveau de ventes de produits UNICEF, les étudiantes de l’antenne Campus UNICEF à l’American University in Paris (AUP) ont organisé la projection du film documentaire « Wallah je te jure » qui décrit la difficile et dangereuse route des migrants africains de l’Afrique de l’Ouest vers l’Italie via l’île de Lampedusa.

En introduction, la présidente de AUP, Dr. Schenk, a félicité les étudiantes et a souligné, de façon exemplaire, pourquoi un documentaire comme celui-ci est important pour notre compréhension, par chacun de nous, des enjeux des migrations forcées par la misère économique. Tomislava Tomova, présidente de l’antenne Campus UNICEF, a ensuite fait une très précise et complète présentation du film et de son thème.

La projection a été suivie d’un débat au cours duquel les intervenants ont pu illustrer certains aspects des migrations et des routes migratoires dont ils ont la connaissance du fait de leurs activités professionnelles : Oleg Kobtzef (professeur à AUP), Alexandra Halle (présidente de « Pour une planète sans frontières »), Mme Larnaudie (directrice de la commission d’accès aux documents administratifs) et Alix Kokoyo (réfugié de République Centrafricaine).

Les Frimousses de retour au centre d’animation d’Arras lors de l’exposition « Ni sains ni saufs »

 

image003Du 20 mars au 1er avril, le Centre Paris Anim’ Arras accueillait de nouveau l’UNICEF lors d’une exposition-vente de Frimousses du Monde.

Les Frimousses exposées étaient associées au droit à l’identité et au projet d’enregistrement des naissances en Côte d’Ivoire, avec un plaidoyer sur ce thème réalisé le mercredi 22 mars pour un public d’enfants. Un atelier enfants/adultes de confection de poupées s’est tenu le samedi 25 mars avec 13 participants.

Autre point fort de cet événement, l’exposition « Ni sains Ni saufs » : Il s’agit d’un reportage photographique sur les enfants réfugiés et migrants non accompagnés dans le Nord de la France.

Le bilan de cette exposition a été très positif!

121 Poupées adoptées pour un montant de dons de 2424 €!   

Cette belle opération a été possible grâce à la qualité des productions présentées et l’accueil du directeur et du personnel du centre d’animation.

Un grand merci à tous les participants!

BENEVOLES7564EN PLEINE ACTION7553identitéNiSainsNiSaufs

Une opération Frimousses exceptionnelle à l’école Madame

Deux classes de CE1 de l’école Madame, dans le 6ème arrondissement, ont fabriqué de superbes poupées, cette année encore. Le parrainage de leurs poupées a eu un succès exceptionnel : au total, 1 660 euros ont été collectés !
 
photo-mad1Chacun des élèves de ces deux classes a redonné un avenir à deux enfants de Côte d’Ivoire. En effet, cette année, les dons seront affectés à l’inscription à l’état civil des enfants dans le nord de la Côte d’Ivoire. Les dix années de conflits qui ont secoué cette région ont détruit les structures gouvernementales et les enfants n’ont pas pu être enregistrés. Sans existence légale, ils ne peuvent pas passer en CM2 ni se présenter au certificat d’études. Or le coût de l’enregistrement de ces enfants, nés il y a huit ou neuf ans, est important. L’UNICEF France s’est donc associé à l’UNICEF Côte d’Ivoire pour aider ces enfants.
 

Un immense merci aux enseignantes des deux classes participantes, Véronique Jespère et  Valérie Kayat, toujours fidèles à notre cause.

Le club UNICEF du collège Buffon débute l’année 2017 en fanfare !

Les membres du club UNICEF du collège Buffon ont commencé l’année par une journée d’information et de recrutement. Les élèves se sont relayés dans les différentes classes pour présenter le Club UNICEF à leurs camarades. L’opération  a rencontré un vif succès ! Les collégiens et les lycéens se sont montrés très intéressés par l’initiative de leurs camarade et les inscriptions se sont succédées.
ff 20161117_125242
Cette année, le club va organiser des actions autour de deux thèmes : la vaccination et l’enregistrement des naissances en Côte d’Ivoire. 
ff
Dès la fin du premier trimestre, les membres du club ont réalisé et vendu des parts de gâteaux lors des réunions parents-professeurs. En quatre soirées d’action, ils ont vendu plus de 1000 parts de gâteaux et récolté 520€. Les dons récoltés lors de cette action ont été reversés à l’UNICEF afin d’aider à l’enregistrement des naissances en   Côte d’Ivoire.

20161117_125324a   

Bravo à eux pour leurs belles initiatives ! 

Un message depuis les étoiles de Thomas Pesquet, ambassadeur UNICEF FRANCE

Thomas Pesquet, astronaute français de l’ESA et actuellement à bord de la station spatiale internationale (ISS), n’oublie pas sa mission d’ambassadeur de l’UNICEF !

C’est depuis l’espace et en apesanteur qu’il nous fait parvenir son message sur l’importance de l’éducation des enfants et l’impact du réchauffement climatique sur leur avenir:

« Je veux attirer votre attention sur la nécessité de soutenir les enfants autour du monde. J’ai eu la chance d’avoir pu réaliser mon rêve de devenir astronaute, il est donc important pour moi que tous les enfants aient eux aussi accès à l’éducation et à l’encouragement nécessaires pour accomplir pleinement leur potentiel. Nous vivons une époque où le changement climatique met de plus en plus en danger leur avenir; il est donc plus important que jamais d’aider la génération future du mieux que nous le pouvons! »

Image de prévisualisation YouTube

 

Merci à Thomas pour son engagement auprès des enfants!

Le club Unicef Jean-Baptiste Clément fait encore des merveilles !

 Le samedi 10 décembre, une vingtaine de collégiens du club Unicef Jean-Baptiste Clément dans le 20ème arrondissement ont organisé une séance d’ensachage, d’emballage de paquets cadeaux et de collecte au Monoprix Pelleport.Les clients semblaient touchés de voir les belles affiches réalisées ainsi que l’engagement et la motivation de ces jeunes dans cette action !

Grâce à leurs efforts, ils ont collecté la belle somme de 1 500€ !

clement-2clement

Merci au directeur du Monoprix qui nous accueille chaque année, à Stéphanie Convertino qui motive merveilleusement ces jeunes et bien sûr à tous les collégiens des classes de 6ème et de 5ème qui ont donné du temps et du cœur pour réaliser cette belle opération.

clement-3

Une belle rencontre avec IQBAL !

Afin de célébrer l’anniversaire des Droits de l’Enfant durant la semaine du 20 novembre, plus de 200 enfants du 9ème arrondissement invités par UNICEF Paris, ont été accueillis au centre PARIS ANIM’ de la Tour des Dames, pour la projection du film de Michel Fuzellier et Barak Payani : « IQBAL, l’enfant qui n’avait pas peur », film tiré d’une histoire vraie

iqbal-2Iqbal est un jeune Pakistanais qui se trouve obligé de travailler durement dans un atelier de fabrication de tapis, afin d’acheter des médicaments pour son frère malade. Pris dans la spirale infernale de l’exploitation par des patrons violents et des dettes à payer, il parvient à surmonter sa peur et la violence des adultes qui l’entourent, à se sauver et à délivrer de l’esclavage les enfants qui travaillent avec lui.

A côté des adultes peu scrupuleux qui l’exploitent, Iqbal va également pouvoir s’appuyer sur des adultes courageux, eux aussi, qui luttent avec ténacité pour faire entendre que les enfants ont des Droits qui doivent être respectés par tous et partout !

Aiqbalu-delà de l’émotion très forte suscitée par cette histoire véridique, les enfants ont été émerveillés par la beauté des images du film et  par le talent artistique et l’imagination d’Iqbal…

… Iqbal, un enfant espiègle, imaginatif, affectueux et courageux, plébiscité par les enfants enthousiastes d’une école qui ont défilé dans la cour en scandant : IQ-BAL-PRESIDENT ! IQ-BAL-PRESIDENT !

hhhh

Un candidat de plus pour les prochaines élections présidentielles !

L’UNICEF à l’école Pro SAP

photoLe 22 novembre et le 2 décembre, l‘école Pro SAP a accueilli l’UNICEF pour une sensibilisation aux droits de l’enfant et une opération de solidarité avec un atelier Frimousses.

Rebecca Despons-Perrier, enseignante dans cette école professionnelle et elle-même bénévole à l’UNICEF, est à l’origine de cette initiative qui s’inscrit bien dans le cadre de la formation CAP-Petite Enfance.

photo-4Les étudiantes et leurs professeurs se sont montrés très intéressés et attentifs aux différents thèmes abordés: les droits des enfants, la situation des enfants dans le monde et les différentes actions de l’UNICEF.

 

Un atelier de confection de 20161202_135925apoupées Frimousses était également proposé dans le hall de l’école. Les participants ont ainsi laissé libre cours à leur imagination et créé une trentaine de magnifiques poupées! Les dons collectés seront destinés à l’enregistrement des enfants en Côte d’Ivoire.

L’école a été enchantée par cette opération et a montré qu’elle ne comptait pas en rester là: les étudiantes ont manifesté leur désir de devenir bénévoles à leur tour et la création d’un club UNICEF au sein de l’établissement serait en cours de réflexion!
 Un grand merci au personnel enseignant ainsi qu’aux élèves pour cette magnifique coopération!

photo-result-a

img_2621

Flashmob aux couleurs de l’UNICEF!

flashmob-1

Le samedi 19 novembre, c’est sur la place Igor Stravinsky, dans le IVème arrondissement de Paris, que s’est déroulée la célébration des 27 ans de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant (CIDE).

Les Jeunes Ambassadeurs UNICEF de Paris ont su marquer l’événement en réalisant un Flash mob suivi d’un mannequin challenge* devant la fontaine Stravinsky. Le bleu était ainsi à l’honneur grâce à nos Jeunes Ambassadeurs qui malgré le vent glacial ont su réchauffer l’atmosphère !

Fort de ce beau succès, le village Joué Club a invité les Jeunes Ambassadeurs à réitérer leur performance! Le 26 novembre, dans la galerie des Princes boulevard des Italiens, ils ont ainsi renouvelé l’expérience en compagnie de la marraine UNICEF, Elodie Gossuin.

flashmob-3 flashmob-2Bravo et un grand merci à eux!

 

*Phénomène viral venu des réseaux sociaux au cours duquel un groupe de personnes s’immobilise dans diverses positions telles des statues.

« My Unicef » dans le nouveau site internet « Le Monde des ados »

le-monde-des-adosLE MONDE DES ADOS, le magazine bimensuel des années collège édité par FLEURUS PRESSE, lance son nouveau site internet ! Cette plateforme web entièrement gratuite a pour vocation de se rapprocher des adolescents afin de les aider à mieux se connaître et à se construire, à vivre le mieux possible leur adolescence et à devenir des citoyens avertis. Les journalistes décrypteront l’actualité avec des reportages, des photos, des dossiers… à travers de nombreuses rubriques thématiques !

 «myUNICEF », c’est le nom de la rubrique dédiée spécialement aux ados engagés dans le projet myUNICEF ! Cette rubrique contient des reportages sur les différentes actions menées par les 10-15 ans en France mais également des interviews de membres de l’UNICEF traitant des thématiques d’actualité en lien avec les enfants.
mondeado2

mondeado3Retrouvez ici l’interview de Raphaëlle, collégienne du 20ème arrondissement de Paris, qui organise des collectes de fonds afin d’aider les enfants à se faire vacciner.

Retrouvez ici le portait de Matthéo, membre actif et jeune journaliste du Club UNICEF de son collège dans le Morbihan.

Enfin, retrouvez ici des interviews exclusives de Sébastien Lyon, directeur général de l’UNICEF France qui parle des droits de l’enfant et de la situation des jeunes en Syrie.

Bravo à eux pour leur bel engagement !

Un concours de poésie au profit de l’UNICEF

L’association Europoésie a une nouvelle fois invité ses membres à concourir sur le thème de l’enfance au profit de l’UNICEF. La remise des prix, organisée à l’initiative du Comité de Paris de l’UNICEF, s’est déroulée mardi 22 novembre à la mairie du 9ème arrondissement. Nous remercions vivement Madame le maire du 9ème arrondissement qui a généreusement ouvert les portes de sa mairie à cette manifestation culturelle et caritative.

europoesie2-jpgMonsieur Joël Conte, président de l’association Europoésie, a distribué une trentaine de prix dans les différentes catégories (poésie classique, poésie courte et haïku, prose,…). M. Conte a ensuite remis au Vice-président du Comité de Paris un don généreux qui va contribuer au fond d’urgence pour l’enfance.

  L’UNICEF France remercie sincèrement l’association Europoésie et tous ses membres poètes qui mettent leur passion au service de la cause des enfants.