Partenariat Unicef-Paris 8 

Signataires Paris 8Le 27 septembre 2019 a été signée une convention de partenariat entre l’Université de Paris 8 Saint Denis et le Comité Unicef Paris Saint Denis en présence de Mme Allaigre, Présidente de l’Université, de Brigitte Monsou, Présidente du Comité Unicef et de Mireille Souyris, Responsable engagement jeunes du 93.

Signature avec Paris 8Une belle coopération en faveur des enfants défavorisés en perspective !

Opération BBQ à JBC…

BBQ JBC… Sous ces mystérieux acronymes ne se cache rien d’autre qu’un barbecue organisé dans le cadre de la fête du club Unicef du collège parisien Jean-Baptiste Clément.

Au menu salades, gâteaux apportés par les enseignants et les élèves et bien sûr merguez et saucisses grillées sans lesquelles aucun barbecue digne de ce nom ne peut exister ! Elisabeth et Francis Jean ainsi que Manon, jeune service civique du Comité, se sont relayés pour faire préparer et vendre sans interruption de 11h à 13h ces nourritures terrestres ? Partagées dans une ambiance joyeuse et conviviale, elles ont en outre permis de collecter plus de 450€ pour l’Unicef.BBQ JBC +

Bravo et merci au club Unicef Jean-Baptiste Clément animé par Stéphanie Convertino qui a collecté 2800€ cette année pour l’urgence au Yémen !

UNICEF France crée son premier Conseil des jeunes

 Conseil des jeunes

A l’occasion des 30 ans de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant, Unicef France souhaite plus que jamais donner la parole à la jeunesse et faire entendre sa voix. 

Après des élections au niveau local puis régional et parmi plus de 100 candidatures, Emilien, Inès, Clara, Amine et leurs 26 autres camarades ont été élus pour former le premier conseil Unicef des jeunes : 30 jeunes, filles et garçons, âgés de 12 à 25 ans et qui viennent de toute la France.

Une jeunesse engagée

Si la jeunesse est l’avenir de ce monde, elle est aussi bien ancrée dans le présent de l’association : 40 % de ses adhérents sont des jeunes. C’est pourquoi grâce au Conseil, ils pourront désormais participer activement à la réflexion et aux décisions de l’association.

Une histoire de partage

Débordants d’idées nouvelles, d’enthousiasme et de belles valeurs, ils auront un véritable rôle d’initiative et de représentation à tenirIls seront parties intégrantes des futures actions et des prochains temps forts d’UNICEF France. Au-delà d’une démarche citoyenne, il s’agit aussi d’une histoire de rencontres et d’un partage de richesses : tout au long de ces 2 années, ces jeunes pourront apprendre à se découvrir et à évoluer ensemble. Au rythme de leurs 3 réunions annuelles et des convictions qui les animent, ils proposeront de nouveaux projets pour défendre les droits des enfants.

 

L’école Chaptal se Flashmobilise pour Uniday !

IMG_8703

A l’occasion d’Uniday, les élèves de l’école Chaptal, dans le 9ème arrondissement, encadrés par Véronique Thomas, à l’origine du projet, et par l’équipe Action Educative du Comité Unicef Paris, ont participé à une superbe Flashmob.

95b60d8547220edd85723aad5d3baac5dc58637e34de8bc1481ced625aaeb65cDeux répétitions ont suffi aux enfants pour assurer 7 minutes de chorée en mode body karaté et combat scénique parfaitement orchestrées. Un beau moment d’émotion et de partage !    cfce051b4a7d6b910b8c27eaa694b382ee2d0ffe81927a5642567a837edbdf77

bb7bce363eefc34331c06ec677b63e10d9cb0f0fb8acb76ce16533566eac914c

 

 

 

 

 

Uniday haut en couleurs rue Blanche

Rue Blanche 3Le mercredi 29 mai, à l’occasion d’Uniday (3ème édition de la journée de solidarité Unicef des enfants et des jeunes) les enfants de l’école de la rue Blanche ont présenté à leurs parents un très joli spectacle sur les droits des enfants. L’aboutissement d’une année de préparation

Depuis le début de l’année scolaire, deux classes de cette école, un CE1 et un CM1, ont en effet travaillé sur les droits des enfants. Avec la précieuse collaboration de leurs enseignantes, des membres de l’équipe Action Educative du Comité Unicef Paris y sont intervenues sur différents thèmes : santé, éducation et bien sûr Convention Internationale des Droits de l’Enfant dont on célèbre cette année le 30ème anniversaire. Une opération « poupées Frimousses » a été organisée en parallèle. Rue Blanche 2

Résultat : une série de petites scènes remarquables illustrant les différents droits des enfants – accès aux soins, à la nourriture, à l’eau potable, à l’éducation… –  jouées par les élèves devant le public le plus attentif qui soit, celui de leurs parents. Les comédiens en herbe les ont déclinés avec beaucoup de cœur, aussi bien sous forme de sketchs que d’une conjugaison sur les droits de tous enfants « au passé, au futur et bien sûr au présent » ou d’une chanson célébrant l’égalité des droits des enfants de ce monde.

Les poupées Frimousses ont trouvé leurs parrains et la collecte a été très belle. Merci à tous les acteurs de cette jolie opération, en particulier aux deux enseignantes qui ont réalisé avec les enfants un travail extraordinaire.

Les JA du lycée Henri IV remettent un chèque

Remise chèque H IV ++Le 16 avril dernier, les Jeunes Ambassadeurs du lycée Henri IV et Anne Monier, leur Accompagnatrice, ont eu la fierté de remettre à Brigitte Monsou, Présidente du Comité un chèque de plus de 1400€ récoltés au profit de l’Unicef. La remise du chèque a eu lieu en présence de Mme la proviseure et de Mme la conseillère principale d’orientation de l’établissement.

Une action généreuse au bénéfice des enfants défavorisés qui fait honneur à la devise du lycée Henri IV, « Domus omnibus una », autrement dit « Une maison pour tous ».

Remise chèque lycée Henri IV

Naissance du journal Unicef de l’antenne de Paris Est

UNICEF_UPEC_journal8p Ounissa Modheb-page-001Les missions des antennes étudiantes Unicef ? Représenter l’Unicef, collecter des dons, participer aux événements organisés à son bénéfice et bien sûr sensibiliser le grand public et tous les acteurs de la société au respect des droits des enfants et à toutes les thématiques qui en découlent portées par notre association.

La presse étant un important vecteur de sensibilisation, Ounissa Mohdeb, responsable de l’antenne étudiante de Paris Est, a eu l’idée de lancer le journal Unicef de l’antenne dont le premier numéro titre tout naturellement sur le 30ème anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant.

Bravo à Ounissa et longue vie à ce nouveau support !

Le club JB Clément fait encore des merveilles !!!

Club JB ClémentLe samedi 8 décembre, les collégiens du club UNICEF Jean-Baptiste Clément dans le 20ème arrondissement ont donné de leur temps pour réaliser une opération de collecte au Monoprix Pelleport.

Grâce à une séance d’ensachage et à leur dynamisme, les jeunes collégiens ont collecté la très belle somme de 1 730 pour aider les enfants souffrant de la famine causée par la guerre au Yémen…Elle permettra à l’UNICEF de fournir 4950 sachets de Plumpy-nut à ces enfants !

Bravo et un grand merci au Club Unicef JBC, à ses membres et à Stéphanie Convertino qui l’anime  ainsi qu’au Monoprix qui nous accueille chaque année pour réaliser cette formidable opération de collecte.

La Compagnie à bulles s’investit dans les droits de l’enfant

« Les droits de l’enfant, c’est l’affaire de tous ! », tel était le fil directeur de la soirée du 19 et de la matinée du 20 novembre organisées par l’association théâtrale de Laurence Cohen, « La compagnie à bulles » dans le 13ème arrondissement. Le Comité Unicef Paris avait bien sûr répondu présent. 

Cie à bulles

C’est l’association sociale et culturelle « Le Totem » qui a servi de cadre à ces événements. Rassemblant différents partenaires des mondes associatif, artistique et institutionnel, l’objectif affiché de Laurence Cohen était de « Faire connaissance, unir les énergies et tisser des liens » en vue de la célébration en 2019 des 30 ans de la CIDE autour du thème : « L’aventure d’une vie, du premier cri au dernier souffle ».

A sa demande, c’est Brigitte Monsou, Présidente du Comité de Paris, qui a introduit au nom de l’Unicef la soirée du 19 novembre. Sont intervenus à ses côtés Sofien Sahraoui, en service civique au Comité et Mouna Abdelhedi, Accompagnatrice de Jeunes Ambassadeurs, qui ont illustré de façon concrète l’engagement des jeunes auprès de l’Unicef.

La matinée interactive du 20 novembre était centrée sur le public scolaire, du cours préparatoire aux jeunes étudiants. Des élèves de l’école d’arts appliquée Estienne ont notamment présenté 3 projets dans l’optique de la célébration de 2019. Pour l’Unicef, Sophie Cardaliaguet du Comité Paris a présenté les actions éducatives menées dans les classes.

En deux manifestations, une belle illustration des énergies rassemblées autour des droits de l’enfant.

 

Les mots pour le dire

Mariette Thom concours éloquenceLa 4ème édition du concours d’éloquence inter-antennes Campus Unicef s’est tenue le 19 novembre dernier dans le cadre prestigieux du Panthéon sur le thème : « Enfant migrant, enfant délinquant ? » Un sujet sensible sur lequel 10 étudiants finalistes ont fait preuve de sensibilité et de verve. C’est Mariette Thom, représentante de Sorbonne Université qui a brillamment remporté cet assaut d’éloquence face à des compétiteurs très motivés. Nathan Sharma, étudiant à Paris Assas et organisateur du concours 2018, nous en dévoile les coulisses.

« Cette année, pas moins de 10 antennes Unicef Campus – qui concrétisent l’engagement collectif d’étudiants d’un établissement d’éducation supérieure en faveur de l’Unicef – ont participé à l’opération. Cela correspondait à notre volonté d’élargir la participation à ce concours d’éloquence à d’autres participants que les traditionnels Sorbonne et Sciences politiques. Pari gagné puisque parmi les compétiteurs 2018 on trouve aussi bien AgroParisTech que l’ILERI (école des relations internationales), l’ICP (Institut Catholique de Paris) ou l’ISEP (Institut Supérieur d’Electronique de Paris)… A partir de là, il s’agissait d’organiser les choses et notamment le respect des délais de qualification pour que chaque antenne désigne son finaliste. Le jour J, chacun d’eux avait 7 à 8 minutes pour s’exprimer avant de se prêter au jeu des questions/réponses avec les membres du jury. Un jury lui aussi de haut niveau puisque composé de deux avocats, d’un Procureur de la République, d’un professeur de droit et du trésorier national de l’Unicef.

Mon souhait pour la suite ? D’abord que comme cette année, une continuité s’établisse d’une édition du concours à l’autre. Juline Lars, lauréate en 2017 est ainsi venue faire un discours au Panthéon pour son édition 2018. Surtout, j’aimerais que le concours Unicef devienne dans l’avenir un grand rendez-vous de l’éloquence. » Le défi est lancé !

Le club JBC fait des merveilles… depuis 8 ans !

Dîner club JBC 2L’un des moments forts organisés chaque année par le club Unicef Jean-Baptiste Clément (Paris 20eme), c’est le dîner solidaire ! Et cette année, il s’est déroulé le vendredi 4 mai dans une salle du collège… et près de 90 personnes sont venues se restaurer et échanger joyeusement.

Delphine Zampetti, formidable maman d’élève, avait préparé un repas délicieux, les collégiens avaient apporté des dizaines de gâteaux… Enfin, comme chaque année, un membre de l’équipe de cantine avait concocté un super punch pour accueillir les participants !

Dîner club JBC

Stéphanie Convertino qui anime ce club y a mis une énergie incroyable… Une bonne quinzaine de membres du club s’occupaient du service avec un enthousiasme et tout le monde a été très touché par leur motivation et leur engagement. Deux d’entre eux ont même fait un reportage sur ce dîner.

Et le résultat est magnifique : 900€ que les membres du club ont choisi d’affecter à l’urgence Rohingyas. Ce dîner permettra de sauver la vie de plus de 45 enfants Rohingyas souffrant de malnutrition aiguë. 

Merci à tous pour ces enfants et bravo au club Unicef JBC !

Portes ouvertes au collège Mondigliani : rencontre avec les jeunes du club UNICEF

Le 10 février dernier, à l’occasion de la journée portes ouvertes du collège Modigliani, les jeunes du club UNICEF se sont mobilisés.

Mondigliani 1A l’aide de pancartes, et de jeux, ils ont sensibilisé leurs camarades, et surtout les futurs 6e, autour d’enjeux chers à l’UNICEF : droits des enfants, crise des réfugiés, et crise des Rohingyas. En quelques semaines, les jeunes de 5e et de 4e qui font parti du club, ont su s’approprier ces thématiques, et ils les ont exposées clairement lors de la journée portes ouvertes.

 

Mais la mobilisation ne s’est pas arrêtée là, à l’entrée du collège, une partie des membres du club s’est chargée de mettre en place une vente de gâteaux pour collecter des dons.

Et surprise, durant la matinée, Philippe Goujon, maire du 15ème a lui aussi tenu à visiter les locaux de l’établissement ! 

Modigliani 5

Et si le club Modigliani fonctionne aussi bien, c’est parce qu’il est piloté avec efficacité par Karine Martin, que l’on aperçoit au fond à droite sur la photo ci-dessous…

Modigliani 6

« Des illusions » pour une réalité solidaire

Des Illusions

La conception et la réalisation d’un livre d’art sur le thème de l’illusion : tel est le séduisant projet mené à bien par un groupe d’étudiants en Marché de l’Art et Négociation à l’International avec MAACASSO, association qui soutient les jeunes talents de demain.

Les bénéfices de la vente de cet ouvrage (25 €) rassemblant une centaine d’œuvres de photographes sera entièrement reversé à l’Unicef.

« Des Illusions » sera présenté le 27 février prochain, lors du vernissage de l’exposition photos accompagnant sa sortie à la galerie « Le Purgatoire – 54 Paradis » Paris 10ème. 

L’exposition sera ouverte du 27 février au 3 mars.

Venez nombreux soutenir cette belle initiative. Pour que d’un livre sur l’illusion naisse une réalité solidaire !

A Tandou, les CP prennent le micro

Que reste-t-il dans la tête des enfants après avoir participé au projet Frimousse ? Grâce à Nassima Sellami, enseignante en classe de CP, à l’école Tandou (Paris 19), nous avons enfin la réponse à cette question.

En effet, jeudi 18 janvier, un mois jour pour jour après avoir réalisé leurs poupées Frimousse, cette classe de CP s’est rendue dans un studio radio pour enregistrer une émission, portant sur le projet Frimousse.

Nos CP apprentis-journalistes, ont notamment parlé des droits de l’enfant, et de leur poupée Frimousse. Ils se sont également livrés à l’exercice de l’interview, en posant des questions sur l’UNICEF et son fonctionnement à une bénévole.

Vous pouvez suivre cette émission en cliquant sur le lien suivant :

Des CP au micro

 

Rita Abou Khalil : une étudiante en « service civique » (*) au coeur des réseaux

Rita 3

À 24 ans, Rita, étudiante en master 1 de Relations Internationales en Sorbonne est déjà titulaire d’un diplôme de réalisatrice et licenciée en littérature anglaise. Arrivée en France titulaire d’un bac scientifique, cette jeune Libanaise confie que le cinéma lui a «ouvert l’esprit à la littérature ». Actuellement en « service civique (*)» au Comité Paris Saint Denis de l’Unicef, elle a créé et anime un compte Facebook « Antennes Unicef » réservé aux membres des 30 antennes regroupant les étudiants des facultés et des Campus Unicef de région parisienne. Fonctionnant en synergie avec le compte Facebook du Comité, il regroupe actuellement 80 jeunes… avec un très beau potentiel de développement ! Rita témoigne :

« Je suis en « service civique » pour l’Unicef Paris Saint Denis depuis le mois d’octobre 2017 pour une durée de 8 mois. Étant étudiante, il était naturel que j’aie envie de m’investir dans les antennes Unicef Campus, programme qui offre la possibilité à des jeunes suivant une filière d’enseignement supérieur de développer des actions et des projets sur l’éducation, la protection des enfants, l’égalité, la santé, l’environnement et le changement climatique… Toutes ces thématiques étant bien sûr portées par l’Unicef.

Comme les étudiants auxquels je m’adresse, j’appartiens à une génération familiarisée depuis l’enfance avec les outils numériques : ils sont pour nous un mode naturel de communication et de partage. D’où mon idée de créer un compte Facebook « Antennes Unicef » réservé exclusivement à ses membres étudiants : ainsi, tout ce qui est posté sur ce compte reste en parfaite cohérence avec les valeurs et les messages portés par l’Unicef, en complément du compte Facebook du Comité. Il a entre autres une vocation très pratique : permettre de recruter parmi les étudiants des volontaires pour des missions ponctuelles telles que la tenue d’un vestiaire… Mais il sert aussi à relayer des informations sur des événements s’adressant plus particulièrement aux jeunes organisés par l’Unicef France, à lancer des invitations à des conférences sur des thèmes d’actualité tels que « Les enfants Rohingyas«  ou « L’enfant soldat », à susciter échanges et débats… Tout cela crée une vraie dynamique ! Pourtant, le Facebook « Antennes Unicef » est encore tout jeune puisqu’il est né mi-décembre 2017 : il peut encore attirer beaucoup d’étudiants ! J’ai encore plein d’idées pour le développer d’ici la fin de mon service civique. Ensuite, à d’autres de prendre le relais ! »

A noter que la même démarche est actuellement en cours de démarrage pour les Jeunes Ambassadeurs lycéens de l’Unicef…

(*) Le Service Civique, un engagement volontaire

Le Service Civique est un engagement volontaire au service de l’intérêt général, ouvert à tous les jeunes de 16 à 25 ans, sans condition de diplôme, étendu jusqu’à 30 ans pour les jeunes en situation de handicap. Il peut être effectué dans 9 grands domaines: culture et loisirs, développement international et action humanitaire, éducation pour tous, environnement, intervention d’urgence en cas de crise, mémoire et citoyenneté, santé, solidarité, sport.