Quiz inter-antennes étudiantes mission accomplie !

Dans le cadre de la célébration du 31ème anniversaire de la CIDE le 20 novembre dernier, 1O antennes étudiantes ont organisé des quiz, ciblés sur la situation des enfants dans des pays donnés : Yémen, Thaïlande, Népal, Liban, Côte d’Ivoire, Madagascar, Inde, Chine, Colombie, Maroc.

Bilan de cette belle mobilisation, pour des raisons de confinement entièrement réalisée en visio :

5 000 étudiants ont découvert notre démarche et lu les quizz (chaque question alertant d’un point particulier sur la situation des enfants dans ce pays)

1 000 étudiants ont répondu à  chacune des 10 questions et ont eu connaissance de la réponse exacte et argumentée.

Bravo à eux !

Un poème pour les droits des enfants

Maimouna Diallo, AJA au Comité Paris, dédie aux enfants de ce monde privés de leurs droits ce beau  texte poignant qui s’achève sur une note d’espoir 

Entre armes, larmes et flammes je suis muet  

N’entends-tu pas les mitraillettes sur mon cœur en miettes

Fantômes, soldats, enrôlés, réfugiés, plusieurs de nos facettes

Ames pures, sans identité ni passeport de protection

Nié mon existence me rend illégal, je frôle l’aliénation

Tiraillé entre mon innocence, mon enfance sans direction

Songé à la guerre, la famille, l’asile, un beau parcours

D’enfants fantômes, enfants soldats,  je prépare mon retour

Etre enregistré pour exister est mon seul recours

Paix envolée, désespoir installé, pourtant l’espoir est resté

Amour pur, espoir en l’humanité, la liberté sera retrouvée

Ignorance rompue, douleur en veille, avenir assuré

Xénophobie neutralisée, tu me découvres comme enfant de paix

Mouna

Journée bleue à Chaptal

L’école Chaptal a organisé sa Journée bleue et a fêté avec joie  le 31ème anniversaire de la Convention Internationale des droits de l’enfant, ainsi qu’en témoigne avec  émotion Brigitte Cheilan, enseignante de cet établissement du 9ème arrondissement parisien.  

« Un beau concert ! Très émouvant…. Les élèves ont ensuite tous dansé sur Mama Africa et écrit de jolis messages avec des craies de couleurs  dans la cour. 

Un grand bonheur pour tous ! »

Conférence interactive sur les « enfants fantômes » pour la Journée mondiale de l’enfance

Après un « Concert pour des sourires » l’antenne #Unicef de l’ISIT, l’Institut de Management et de Communication Interculturel de Paris, organise le 24 novembre à 19h15 une conférence interactive sur le thème des « enfants fantômes », autrement dit des enfants sans état-civil.

Contribuer à leur rendre une identité grâce à l’enregistrement leur naissance est l’un des principaux combats d’#Unicef.

Pour rencontrer divers intervenants et débattre avec eux sur ce sujet, les étudiants et toutes les personnes intéressées sont invités à s’inscrire via le lien suivant : Inscription conférence

Il vous conduira à une plate-forme qui leur donnera accès à la conférence moyennant un don d’1€ (ou plus) à l’UNICEF.

Un concert pour des sourires

Pour célébrer la Journée Anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant, les antennes UNICEF de Paris organisent le vendredi 20 Novembre à 21h un grand concert caritatif en ligne !

Un concert pour des sourires est un concours qui permet à l’association UNICEF de récolter des fonds pour agir auprès des enfants. Alors rendez-vous en live pour écouter les chanteurs, chanteuses, musiciens, musiciennes, compositeurs ou encore compositrices choisis par nos antennes !

Comment le concert s’organisera-t-il ? Le concert sera retransmis en direct et animé par nos présentatrices. Les artistes défileront à tour de rôle pour présenter leurs reprises et leurs créations musicales, et à la fin de l’événement, c’est TOI qui votera pour élire LA star de la soirée ! L’occasion de découvrir de nouveaux coup de cœur tout en soutenant une bonne cause ! Comment s’inscrire ? Rien de plus simple ! Si tu es intéressé(e), inscrits-toi sur le Google Form en cliquant sur le lien ci-après : Un concert pour des sourires

Tu y trouveras ensuite l’accès à Teams UNICEF pour que tu puisses donner 1€ à l’UNICEF et assister au concert sur Twitch. Et voilà ! Tes oreilles peuvent désormais profiter d’une super soirée ! Si tu le souhaites, il sera possible de donner des fonds reversés à l’UNICEF tout au long de la soirée.

Si tu as des questions, n’hésites pas à les poser !

A très vite, en espérant que tu seras présent pour soutenir ton artiste préféré !

Bénévoles UNICEF : se former pour être habilités

Les bénévoles s’engageant aux côtés de l’UNICEF pour mener des actions de sensibilisation, de plaidoyer, de collecte, de vie associative doivent être formés et être habilités pour mener à bien leurs missions et parler au nom de l’UNICEF. Cette nouvelle habilitation, requise pour tous les bénévoles même expérimentés, légitimera les actions entreprises au nom de notre association.

Véronique de Demandolx et moi avons suivi ces formations, notamment actions éducatives, afin de pouvoir transmettre la bonne pratique à nos chargés d’actions éducatives ;  indépendamment de la qualité du contenu et de la formation (merci Maxime et les formateurs), cette journée nous a permis de découvrir des bénévoles motivés et désireux d’agir au plus vite, témoigne Mireille Bernard, membre de l’équipe Actions Educatives de notre Comité.

Nous sommes sorties de cette journée enjouées et avons très vite proposé des dates aux bénévoles du groupe AE ; leurs réponses rapides et enthousiastes ont permis de fixer un jour (avec le respect des barrières de sécurité, bien sûr)…Hélas, annulation du fait du   confinement …ce n’est que partie remise ! 

À la rencontre d’enfants à l’hôpital Robert Debré

RD 1Le 30 janvier dernier, Alexia Bouallagui, Accompagnatrice de Jeunes Ambassadeurs et Amélie Gomez, en service civique au Comité Unicef Paris Saint Denis, ont été à la rencontre de douze enfants du service de pédopsychiatrie de l’hôpital pour enfants Robert Debré.

Objectif : leur présenter l’Unicef à travers une vidéo et des activités ludiques, mais aussi dialoguer avec eux sur la façon dont ils percevaient les droits de l’enfant et sur ce qui était important pour eux dans leur vie. Pour s’adapter à la diversité de leurs âges, 11 et 12 ans pour la majorité, 8 ans pour une petite fille et cinq ans pour deux autres, plusieurs groupes ont été formés. Les plus grands rédigeaient un article sur la maltraitance pour le journal de l’hôpital tandis que les autres jouaient à un jeu de l’oie Unicef illustrant des droits de l’enfant. Le pédopsychiatre et trois membres du personnel hospitalier ont aidé Alexia et Amélie à rentrer en contact avec les enfants. En interagissant avec eux et entrant dans leur monde, elles ont réussi à vaincre leur timidité. Jeu de l'oie Unicef

Merci à l’hôpital Robert Debré qui avait déjà accueilli en fin d’année dernière l’exposition Unicef illustrant le 30ème anniversaire de la CIDE !

RD 2

Une belle opération à renouveler, pourquoi pas dans d’autres établissements ?

L’école Elémentaire de Reuilly reçoit l’Atelier Frimousses avec beaucoup d’enthousiasme

Frimousse ReuillyLundi 20 janvier, un atelier « poupées Frimousses » s’est déroulé dans l’école de Reuilly avec les élèves de CM2.

Chaque enfant a confectionné sa poupée selon son inspiration, aidé par les bénévoles du Comité Paris Unicef. Des poupées très diverses !

Les enfants ont  imaginé une carte d’identité pour leur poupée en choisissant son nom, sa nationalité et en lui inventant une petite histoire. Une manière ludique de les sensibiliser au droit à l’identité.

Tout cela sans que les bénévoles cessent de leur rappeler qu’ils sont en train d’aider, avec leur poupée, à l’identification des enfants de Côte d’Ivoire, indispensable pour pouvoir faire la scolariser.

Etape suivante : les poupées sont exposées dans l’école pour que parents et élèves puissent les admirer. Les enfants repartent avec leur Frimousse contre un don à l’Unicef. Les dons récoltés permettent de sauver des enfants par la vaccination.

Pour que cette belle démarche perdure, l’Unicef Comité de Paris manque de bénévoles prêt(e)s à s’engager dans la durée. Avis aux amateur(trice)s !

 

Vous avez dit éloquence ?

EloquenceLes participants : 11 antennes Unicef (rassemblant des étudiants d’établissements d’enseignement supérieur de Paris et de la région parisienne) ; le cadre : le grand amphi de l’Institut Catholique de Paris ; le thème : « La guerre, un jeu d’enfants ? » Réunissez le tout et vous obtenez la 5ème édition du concours d’éloquence inter-antennes Unicef dont la finale s’est déroulée le 21 novembre dernier.

C’est devenu une tradition : chaque année désormais, les étudiants d’antennes Unicef de la capitale et de ses environs ont à cœur d’organiser leur concours d’éloquence. Un travail de longue haleine car il est précédé par la sélection par chaque antenne de son candidat dans le cadre d’éliminatoires organisées au niveau des établissements. Et pour corser l’exercice, le thème de la finale n’est déterminé que 10 jours avant le concours par les responsables d’antennes de chacun des participants. C’est devant un amphi plein à craquer que chaque candidat de l’édition 2019 du concours – bruyamment soutenu par ses supporters – devait exposer sa thèse en 8 minutes chrono avant d’échanger avec le jury pendant 3 minutes.

Un jury présidé par Brigitte Monsou et constitué par deux professeurs de faculté et deux avocats (dont Patrick Terroir, du Comité Unicef Paris), qui a eu cette année une tâche particulièrement ardue, tant le niveau des candidats était élevé et la qualité des prestations difficile à départager.  Vainqueur : la candidate désignée par l’antenne Paris Dauphine. Félicitations à elle ! 

Partenariat Unicef-Paris 8 

Signataires Paris 8Le 27 septembre 2019 a été signée une convention de partenariat entre l’Université de Paris 8 Saint Denis et le Comité Unicef Paris Saint Denis en présence de Mme Allaigre, Présidente de l’Université, de Brigitte Monsou, Présidente du Comité Unicef et de Mireille Souyris, Responsable engagement jeunes du 93.

Signature avec Paris 8Une belle coopération en faveur des enfants défavorisés en perspective !

Opération BBQ à JBC…

BBQ JBC… Sous ces mystérieux acronymes ne se cache rien d’autre qu’un barbecue organisé dans le cadre de la fête du club Unicef du collège parisien Jean-Baptiste Clément.

Au menu salades, gâteaux apportés par les enseignants et les élèves et bien sûr merguez et saucisses grillées sans lesquelles aucun barbecue digne de ce nom ne peut exister ! Elisabeth et Francis Jean ainsi que Manon, jeune service civique du Comité, se sont relayés pour faire préparer et vendre sans interruption de 11h à 13h ces nourritures terrestres ? Partagées dans une ambiance joyeuse et conviviale, elles ont en outre permis de collecter plus de 450€ pour l’Unicef.BBQ JBC +

Bravo et merci au club Unicef Jean-Baptiste Clément animé par Stéphanie Convertino qui a collecté 2800€ cette année pour l’urgence au Yémen !

UNICEF France crée son premier Conseil des jeunes

 Conseil des jeunes

A l’occasion des 30 ans de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant, Unicef France souhaite plus que jamais donner la parole à la jeunesse et faire entendre sa voix. 

Après des élections au niveau local puis régional et parmi plus de 100 candidatures, Emilien, Inès, Clara, Amine et leurs 26 autres camarades ont été élus pour former le premier conseil Unicef des jeunes : 30 jeunes, filles et garçons, âgés de 12 à 25 ans et qui viennent de toute la France.

Une jeunesse engagée

Si la jeunesse est l’avenir de ce monde, elle est aussi bien ancrée dans le présent de l’association : 40 % de ses adhérents sont des jeunes. C’est pourquoi grâce au Conseil, ils pourront désormais participer activement à la réflexion et aux décisions de l’association.

Une histoire de partage

Débordants d’idées nouvelles, d’enthousiasme et de belles valeurs, ils auront un véritable rôle d’initiative et de représentation à tenirIls seront parties intégrantes des futures actions et des prochains temps forts d’UNICEF France. Au-delà d’une démarche citoyenne, il s’agit aussi d’une histoire de rencontres et d’un partage de richesses : tout au long de ces 2 années, ces jeunes pourront apprendre à se découvrir et à évoluer ensemble. Au rythme de leurs 3 réunions annuelles et des convictions qui les animent, ils proposeront de nouveaux projets pour défendre les droits des enfants.

 

L’école Chaptal se Flashmobilise pour Uniday !

IMG_8703

A l’occasion d’Uniday, les élèves de l’école Chaptal, dans le 9ème arrondissement, encadrés par Véronique Thomas, à l’origine du projet, et par l’équipe Action Educative du Comité Unicef Paris, ont participé à une superbe Flashmob.

95b60d8547220edd85723aad5d3baac5dc58637e34de8bc1481ced625aaeb65cDeux répétitions ont suffi aux enfants pour assurer 7 minutes de chorée en mode body karaté et combat scénique parfaitement orchestrées. Un beau moment d’émotion et de partage !    cfce051b4a7d6b910b8c27eaa694b382ee2d0ffe81927a5642567a837edbdf77

bb7bce363eefc34331c06ec677b63e10d9cb0f0fb8acb76ce16533566eac914c

 

 

 

 

 

Uniday haut en couleurs rue Blanche

Rue Blanche 3Le mercredi 29 mai, à l’occasion d’Uniday (3ème édition de la journée de solidarité Unicef des enfants et des jeunes) les enfants de l’école de la rue Blanche ont présenté à leurs parents un très joli spectacle sur les droits des enfants. L’aboutissement d’une année de préparation

Depuis le début de l’année scolaire, deux classes de cette école, un CE1 et un CM1, ont en effet travaillé sur les droits des enfants. Avec la précieuse collaboration de leurs enseignantes, des membres de l’équipe Action Educative du Comité Unicef Paris y sont intervenues sur différents thèmes : santé, éducation et bien sûr Convention Internationale des Droits de l’Enfant dont on célèbre cette année le 30ème anniversaire. Une opération « poupées Frimousses » a été organisée en parallèle. Rue Blanche 2

Résultat : une série de petites scènes remarquables illustrant les différents droits des enfants – accès aux soins, à la nourriture, à l’eau potable, à l’éducation… –  jouées par les élèves devant le public le plus attentif qui soit, celui de leurs parents. Les comédiens en herbe les ont déclinés avec beaucoup de cœur, aussi bien sous forme de sketchs que d’une conjugaison sur les droits de tous enfants « au passé, au futur et bien sûr au présent » ou d’une chanson célébrant l’égalité des droits des enfants de ce monde.

Les poupées Frimousses ont trouvé leurs parrains et la collecte a été très belle. Merci à tous les acteurs de cette jolie opération, en particulier aux deux enseignantes qui ont réalisé avec les enfants un travail extraordinaire.

Les JA du lycée Henri IV remettent un chèque

Remise chèque H IV ++Le 16 avril dernier, les Jeunes Ambassadeurs du lycée Henri IV et Anne Monier, leur Accompagnatrice, ont eu la fierté de remettre à Brigitte Monsou, Présidente du Comité un chèque de plus de 1400€ récoltés au profit de l’Unicef. La remise du chèque a eu lieu en présence de Mme la proviseure et de Mme la conseillère principale d’orientation de l’établissement.

Une action généreuse au bénéfice des enfants défavorisés qui fait honneur à la devise du lycée Henri IV, « Domus omnibus una », autrement dit « Une maison pour tous ».

Remise chèque lycée Henri IV