Nouvelle Braderie au Méridien Etoile en faveur des enfants

Méridien etoileLes salariés de l’hôtel Méridien Etoile ont à nouveau fait preuve d’une forte mobilisation pour l’UNICEF. Le 26 mai dernier, ils avaient organisé une grande braderie qui a attiré de nombreux acheteurs ! Avec les urnes UNICEF mises à disposition à la réception en avril-mai 2016, c’est plus de 3 000 euros récoltés en faveur des enfants !

Cette somme permettra de soutenir les enfants du Moyen-Orient et d’Afrique dans le cadre du programme d’assainissement de l’eau et de l’hygiène (WASH).

Le programme UNICEF WASH œuvre pour apporter aux enfants un meilleur accès à l’’eau potable, un assainissement de base et de bonnes habitudes en matière d’hygiène qui sont essentiels pour leur survie et leur développement.

Un grand merci à eux !

Journée Bleue au Collège César Franck

Le 12 mai, les collégiens membres du club municipal « Jeunes Solidaires du 2ème » (JS2), créé et animé par l’élue Sports et Jeunesse, Madame B.Van Hoegaerden, ont organisé dans leur collège César Franck la première « journée bleue » (ou Blue Day) dédié à l’UNICEF.

 

DSC_3771
 
Il s’agit d’une journée de sensibilisation, avec comme thème de ralliement la couleur bleue dans les vêtements portés ce jour-là. La communication en amont de la Journée Bleue, puis la visibilité vestimentaire donnée à l’événement sont les supports de la sensibilisation à la cause des enfants.
 
Le Comité de Paris de l’UNICEF salue d’autant plus l’initiative des JS2 que très prochainement l’UNICEF France va institutionnaliser la Journée Bleue dans les écoles, collèges et lycées.

 

Cette Journée Bleue pour l’UNICEF aura lieu chaque année en mai.

 

Alors, bravo aux JS2 qui ont anticipé avant tout le monde !

 

DSC_3767

Conférence UNICEF à Paris 6 UPMC Hôpital Saint Antoine

A l’initiative de l’association des étudiantes sages-femmes de Paris 6 UPMC, l’AESF-PSA, deux membres du conseil d’administration de l’UNICEF France sont venus présenter leurs compétences et leurs expériences de terrain à une cinquantaine d’étudiantes sages-femmes et d’étudiants en médecine :

 

Stéphane Blanche, professeur de pédiatrie et directeur de l’Unité d’Immuno-Hémato-Rhumatologie pédiatrique de l’hôpital Necker-Enfants malades, a présenté les très grands progrès réalisés avec les tri-thérapies mais a aussi souligné que, dans les pays les plus affectés, la prévention est encore plus importante que les médicaments : le dépistage précoce et l’accès aux soins pour les mères et les enfants.

 

Les grandes organisations internationales OMS, UNAIDS et UNICEF ont lancé le défi de l’éradication du sida. Face à la situation de certains pays, notamment l’Afrique du Sud, ce défi peut paraitre une utopie. Mais les progrès réalisés et surtout la relative simplicité des moyens à mettre en oeuvre montrent que cette utopie est réalisable !

 

Pierrette Vu Van, anthropologue et responsable de terrain pour l’UNICEF, a présenté comment elle a mis en place et conduit le programme d’éradication de la poliomyélite en République Démocratique du Congo entre 2009 et 2012. Comme il n’y a pas de traitement pour les victimes de la poliomyélite, la seule action en vue de l’éradication est la vaccination de tous les enfants.Pour y arriver, dans un pays aussi vaste que la RDC et à la population très dispersée, Pierrette a souligné les quatre facteurs de succès sur lesquels elle a bâtie l’action de l’UNICEF :
  • engagement politique des pouvoirs publics,
  • implication formelle des communautés religieuses et des autorités traditionnelles,
  • partenariats avec des ONG et des Fondations,
  • le courage et la motivation des équipes de santé, qui parfois risquent leur vie
Les programmes comme celui-ci sont exemplaires : aucun cas de poliomyélite n’a été constaté en Afrique depuis 2014 !
74AF2E0D-95ED-43E3-A4BC-73267200F403
Merci à l’AESF-PSA d’avoir initié cette conférence qui a permis de mettre en avant l’action de l’UNICEF sur le terrain

Un superbe parrainage des Frimousses à l’école Daumesnil

,Depuis des années, l’UNICEF est très présent à l’école du 253 ter av de Daumesnil.

Grâce à sa directrice et à des enseignantes particulièrement actives et motivées, de très nombreux enfants ont été sensibilisés aux droits de l’enfant et à la situation des enfants dans le monde.

Cette année, 6 classes ont mené une formidable opération de solidarité en créant et en faisant parrainer leurs poupées Frimousse !

Samedi 9 avril, à 9h, les parents se pressaient dans la cour de l’école, le long des barrières.

Après une très chaleureuse présentation de l’opération par la directrice, Chantal Germain, ils ont assisté au défilé de toutes ces superbes créations, en musique, au rythme de « On écrit sur les murs », la fameuse chanson des Kids United.

20160409_090135af

Des centaines de photos ont été prises et, chacun d’entre eux trouvait que la poupée de son enfant était réellement la plus belle !!!

20160409_090026af

Grâce à la collecte qu’ils ont faite, 100 enfants seront totalement vaccinés contre les 6 maladies infantiles, qui tuent encore 1,5 millions d’enfants par an.

Un grand merci  à Mesdames Pujol, Duray, Dreyfus, Dageville, Berthet et Bartholeyns qui ont organisé cette opération et ce superbe défilé.

Record battu pour l’exposition Frimousses du Monde au Centre Arras !

Après le succès de l’édition 2015 avec 107 poupées adoptées, le record est battu cette année : 115 Frimousses du Monde ont trouvé preneurs lors de l’exposition qui les mettait en lumière au Centre d’Animation Arras.

115 poupées Frimousses adoptées c’est avant tout 115 enfants vaccinés par l’UNICEF !

Expo Frimousses ARRAS (13)

En plus de présenter de belles Frimousses colorées, maquillées et accessoirisées, l’exposition sensibilisait aux inégalités liées à l’accès à l’eau dans différents pays du monde sous le thème « L’eau une affaire de famille ».

Expo Frimousses ARRAS (10)

Les deux ateliers proposés lors de l’exposition, sur le droit à la santé et la confection de poupées Frimousses, ont rencontré un franc succès.

Madame la Maire du 5ème arrondissement de Paris, Florence Berthout, a même rendu visite à nos jolies poupées pour l’occasion !

Frimousse ARRAS + Maire 5èmeFrimousses ARRAS

Une exposition riche et bien menée grâce aux bénévoles très impliqués du Comité, sans oublier l’accueil chaleureux du Directeur du Centre Arras et de son équipe qui ont mis une belle salle à disposition de l’UNICEF.

Bravo à tous et MERCI aux nombreux visiteurs !

 

Marathoon’s 2016 : le succès se confirme !

Le 2 avril dernier, sous un ciel clément, une cinquantaine de bénévoles, composée de lycéens Jeunes Ambassadeurs, d’étudiants et de bénévoles plus séniors, s’étaient mobilisés pour encadrer la Marathoon’s, une course organisée traditionnellement la veille du Marathon de Paris, pour de jeunes coureurs de 5 à 10 ans.

Marathoon's (9)

En collaboration avec Amaury Sport Association, les bénévoles ont accueilli 1100 participants et les ont encadrés durant leur course.

Marathoon's (7)

Ils ont également animé plusieurs ateliers qui ont rencontré un franc succès : poupées Frimousses, maquillage, dessins (à coller sur la bâche « Droits des enfants », ainsi que le coloriage de la frise « Ville amie des enfants »).

Marathoon's (15)

Un stand dédié à la vente et à la présentation des actions de l’Unicef, a également été tenu, avec brio, par les bénévoles qui en étaient en charge et qui n’hésitaient pas à aller à la rencontre des visiteurs.

Les nombreux dons collectés lors de cette journée vont permettre à l’Unicef de venir en aide aux enfants démunis directement sur le terrain.

Cette édition 2016 a été un vrai succès, et le rendez vous a d’ores et déjà été pris pour l’année prochaine !

Jeunes Ambassadeurs, Étudiants et Bénévoles, un grand merci pour votre mobilisation qui a permis aux enfants de passer une belle matinée sportive !

Marathoon's (1)

Plénière 2016 – Compte rendu

Jeudi 31 mars, s’est déroulée l’Assemblée Plénière annuelle du comité de Paris, dans les locaux des écoles BJOP (Bijouterie Joaillerie Orfèvrerie Perles), « entreprise amie » fidèle de l’UNICEF.

Une quarantaine d’adhérents ont bravé les difficultés de transport et le mauvais temps pour partager le bilan de l’année 2015 et les orientations pour 2016.

L’année 2015, comme a pu le démontrer le déroulé des différentes activités, a été une année de belles réalisations au profit des enfants du monde tant en sensibilisation qu’en collecte, et ce malgré des réorganisations internes et surtout les événements dramatiques survenus à Paris en janvier et en novembre.

Bravo aux 316 bénévoles engagés, aux centaines d’étudiants, de lycéens et de collégiens investis à nos côtés !

En 2016, il faudra consolider les avancées réalisées notamment dans le domaine des événements et des partenariats entreprises, et réussir le fonctionnement conjoint avec le comité 93 pour l’UNICEF, rapprochement issu de la réforme du réseau bénévole d’UNICEF France.

Une nouvelle année de défis pour tous les bénévoles avec pour seul objectif de venir en aide aux millions d’enfants qui comptent sur l’UNICEF !

 

Adhérez pour participer à la prochaine assemblée plénière !

Unicef bullettin adhésion

L’UNICEF au congrès de l’AFPSSU

Le 29 janvier 2016, l’AFPSSU (Association Française de Promotion de la Santé dans l’environnement Scolaire et Universitaire) a organisé à Paris son congrès annuel sur le thème « Enfants et adolescents orphelins ou blessés de la vie: les aider à avancer ».

Affiche_AFPSSU_2016

L’UNICEF est sollicité tous les ans pour tenir un stand avec d’autres organisations ou associations concernées par le sujet.

Lors de cette journée, de nombreux conférenciers ont fait part de leur analyse, dont Muriel Salmona, psychiatre très engagée auprès de l’UNICEF et qui a notamment participé à l’ouvrage « Les enfants peuvent bien attendre ».

Les professionnels présents (infirmières, médecins scolaires, assistantes sociales…) ont manifesté un fort intérêt pour le stand de l’UNICEF et ses actions au sein des établissements scolaires. Ils ont reçu des explications et de la documentation, notamment concernant la consultation auprès des jeunes.

Le congrès de l’AFPSSU offre une grande visibilité à l’UNICEF et permet de faire connaître aux professionnels de santé des milieux scolaires les actions réalisables auprès des jeunes.

Conférence « Education au Féminin » à la Sorbonne

Paris I_Confrence Ecole au Feminin_2016L’antenne UNICEF de Paris 1 et l’association Humans for Women ont organisé, le mercredi 10 février, à la Sorbonne une conférence intitulée « Éducation au féminin : Quelles barrières ? Quel devenir ? ».

Thèmes abordés :

  • Qu’est-ce que le Genre ? En quoi est-ce une problématique d’actualité ?
    Avec l’Intervention de Michelle Perrot, directrice des programmes et du plaidoyer de PLAN France, ONG de solidarité internationale spécialisée dans la promotion des Droits de l’enfant dans les pays en développement, notamment pour l’accès à l’éducation.
  • Comment favoriser l’accès des filles à l’école ?
    Nadia Haton et Corinne Castets, Présidente et Vice-présidente de l’Association Blooming, ont parlé de leur projet de terrain en Inde, au plus près des enfants et de leurs familles.
  • Quelle est l’influence du genre dans l’éducation ?
    Geneviève Pezeu a présenté son action auprès d’enfants et d’adolescents sur la manière d’aborder la question du genre avec la jeunesse.
    Agrégée d’histoire et chercheuse en Histoire des sciences de l’éducation, Geneviève Pezeu coordonne des recherches sur les questions de la mixité et donne des formations sur l’égalité entre les femmes et les hommes dans le monde de l’entreprise.

Succès de l’exposition «Générosité au carré»

Karel  Steiner  photographie - UNICEF

Karel Steiner – Photographe

L’association d’artistes SansTitre a organisé «Générosité au carré», une exposition-vente d’œuvres au format Carré au profit de l’UNICEF. L’exposition a eu lieu du 12 au 17 janvier 2016 à l’Espace Beaurepaire à Paris.

Douze artistes se sont mobilisés pour présenter leurs travaux : photographies, gravures, peintures, lithographies, sculptures et collages. La vente d’œuvres a été un succès et 65% des recettes ont été reversées à l’UNICEF pour financer la création de 10 « Ecoles en boîte » et ainsi scolariser 550 enfants démunis.  Une « École en boîte » ou « Happy box » comprend le matériel nécessaire pour un enseignant et 40 élèves avec un tableau, des livres, des crayons, des gommes, des ciseaux, des cahiers…. Ce cadeau permet d’installer une école là où il n’y en a plus.

Le vernissage de l’exposition s’est déroulé le mardi 12 janvier 2016.

UNICEF_AssoSansTitre_ExpoUNICEF_AssoSansTitre_ExpoUNICEF_AssoSansTitre_Expo

 

 

 

Un pot de clôture et un concert ont eu lieu le dimanche 17 janvier 2016 en partenariat avec l’association Esperanz’Arts (Violon, Alto, Piano).

Tous nos remerciements vont aux artistes de l’association SansTitre, à leur présidente Yaël Bravermann, à la directrice de l’Espace Beaurepaire – partenaire de l’événement, ainsi qu’à tous ceux qui ont contribué au succès de cette généreuse exposition-vente en faveur des enfants du monde.

Les Kids United à l’école Championnet à Paris

Pour fêter la sortie de leur album, les Kids United ont participé à plusieurs concerts à Paris. Ils souhaitaient également aller dans une école pour chanter avec des enfants

Kids United_UNICEF_école_2Ils ont ainsi été invités le lundi 7 décembre à l’école élémentaire qui se trouve 7 rue Championnet à Paris. Cette école est particulièrement mobilisée sur les Droits de l’enfant et les actions de l’UNICEF. Les élèves ont participé à plusieurs ateliers Frimousses.

L’école dispose aussi d’une classe avec des horaires aménagés pour la Musique : le CM2 CHAM ! Une passion commune avec les 6 jeunes talents des Kids United.

 Au programme de la journée du lundi 7 décembre :

  • les Kids United ont passé un grand moment avec la classe de CM2 CHAM pour échanger sur la musique et les raisons pour lesquels ils se sont mobilisés pour défendre les Droits des enfants aux côtés de l’UNICEF.
  • Ils ont ensuite pu chanter sur la scène qui avait été montée dans le préau de l’école devant une centaine d’élèves de l’école émerveillés.
  • Pour finir, ils ont chanté leur grand tube « On écrit sur les murs »… avec les élèves de CM2 !Kids United_UNICEF_Ecole

C’était un beau moment de partage.

Bravo et merci à tous ces enfants de célébrer les Droits de l’Enfant et de penser aux autres enfants du monde.

Conférence Enfance et Migration par l’Antenne UNICEF de Paris I

Antenne UNICEF Paris I_Conference enfants migrantsL’Antenne UNICEF de l’Université Paris I a organisé au Centre René Cassin, le mercredi 16 décembre 2015 à 19h, une conférence sur la situation précaire des enfants migrants.  L’objectif était de faire un état des lieux tout en cherchant des solutions pour améliorer leur vie quotidienne.

Intervenants :
– Marie Lazardis, CASNAV Paris
– Serge Lipski, membre du Conseil d’administration de Médecins du Monde
– Jean-Baptiste Pascal d’Audoux, ASET 93
Temps forts de la conférence :
  • Pour les enfants allophones, c’est-à-dire qu’ils ne parlent pas français à leur arrivée en France, la CASNAV applique le principe de l’inclusion en apportant une aide éducative adaptée aux enfants selon les compétences déjà acquises auparavant. Ils reçoivent un soutien en français pour ensuite rejoindre les classes ordinaires.
  • Parmi les 52 500 enfants allophones scolarisés en 2014-2015, environ 10% sont des mineurs isolés. Pour les plus jeunes, et malgré l’école obligatoire et la Convention sur les droits de l’enfant,  l’inscription à l’école peut être accordée ou refusée par la mairie de la commune de résidence... L’ASET 93 dispose de trois antennes scolaires mobiles pour préparer les enfants à l’entrée à l’école et aider les familles à inscrire les enfants à la mairie.Photo_conference Paris I_16dec2015_OK
    • Il y a plusieurs milliers de mineurs isolés étrangers en France, dont 1 000 à 1 500 à Paris. Beaucoup d’entre eux viennent d’Afrique et ont entre 15 et 18 ans. La loi exige que leur âge soit déterminé pour déterminer quels sont leurs droits… Le test osseux est dans la loi depuis 2014. Pour Médecins du Monde, ce test est pourtant reconnu comme imprécis. Actuellement, 80% de ces jeunes ne sont pas considérés comme mineurs et ne sont plus protégés par la Convention internationale des Droits de l’enfant.
    • Environ 1 000 enfants vivent dans les bidonvilles de l’Ile-de-France. Ils sont seulement 20% à être scolarisés : l’inscription des autres est refusée par les mairies concernées, souvent par défaut de preuve de domiciliation dans la commune, ce qui est fréquent pour les migrants. Le recours au Défenseur des droits est possible mais long. Quant à l’accès à la santé, il nécessite une domiciliation, ce qu’aucun mineur ne peut obtenir.

Vente de cadeaux UNICEF à l’Institut Catholique de Paris

Logo_campus_unicef_cyanLa toute nouvelle Antenne Campus UNICEF de l‘Institut Catholique de Paris a organisé une vente d’objets solidaires le mardi 15 décembre de 12h à 14h et le jeudi 17 décembre de 12h à 14h dans les locaux de l’Institut.

 

C’était l’occasion de faire ses courses de Noël tout en agissant pour la cause des enfants. Quelques idées cadeaux : cartes de voeux, mugs, portes-clefs, calendriers… Photo_affiche_ventes à ICP_151215

Une action de sensibilisation a aussi été organisée sur le stand avec des lunettes 3D permettant aux visiteurs de se glisser dans la peau d’un enfant vivant dans un camp de réfugiés et de réaliser ce que peuvent être ses conditions de vie.

Projection-débat à l’IEP Saint-Germain-en-Laye

Logo_campus_unicef_cyanLa toute jeune Antenne UNICEF à l’IEP de Saint-Germain-en-Laye a organisé avec succès son premier événement le 3 décembre sur le campus avec la projection de deux séquences du film « Les enfants invisibles » :
« Jesus Children of America » de Spike Lee, qui montre dans quelles conditions catastrophiques une adolescente découvre qu’elle est séropositive par sa mère,
et
« Tanza » de Medhi Charef, l’enfant soldat qui rêve de retourner à l’école.

Chaque projection a été suivie d’échanges avec les étudiants en présence du cinéaste Mehdi Charef qui a répondu positivement à l’invitation de l’UNICEF. Antenne UNICEF_IEP_saint-germain-en-layeToute l’équipe du Comité UNICEF des Yvelines est venue soutenir cet événement qui a marqué l’officialisation de l’Antenne UNICEF à l’IEP.