Conférence sur la situation des migrants à Calais à la faculté de médecine Paris 6

F. Duchamp et étudiantes 2017A l’invitation des étudiantes sages-femmes de la faculté de médecine de l’université Paris 6, François Duchamp (chargé de mission au service Plaidoyer et Expertise en France) a exposé les différentes associations agissant sur place à Calais, et les problèmes d’articulation entre toutes ces ONG.

François Duchamp a notamment expliqué les différentes problématiques en lien avec la protection des mineurs non accompagnés :
– l’identité parfois inconnue ou les papiers administratifs non reconnus par les autorités françaises
– l’âge : parfois sous-estimé par les migrants pour bénéficier de la prise en charge des mineurs, et les moyens d’évaluer l’âge des enfants par exemple avec des tests psycho-sociaux ,
– les souhaits des enfants (partir en Angleterre ou rester en France),
– la communication avec les plus jeunes et les moyens pour accompagner les mineurs,
– les passeurs ainsi que les dettes engendrées par les essais de traversée vers les autres pays.

Cette présentation, qui a eu lieux dans les locaux de l’Hôpital Saint Antoine, a permis de mieux comprendre les problématiques sur place : à la fois les difficultés​ liées aux conditions de vie exécrables, mais aussi les freins de la part des municipalités. Nous avons pu parler de la prise en charge médicale (selon les lieux des camps et l’importance des soins nécessaires) en particulier des mineurs non accompagnés, ainsi que la place des femmes, très peu nombreuses à Calais et souvent inaccessibles car « protégées » par les passeurs.

Surtout nous avons pu confronter nos visions et représentations sur les camps de réfugiés avec la réalité sur place. Ces échanges ont été très enrichissants !

Projection du film « Wallah, je te jure » à l’American University in Paris

6AE9AD90-57A0-4CCF-B44D-26C99AA7F8AEAprès plusieurs événements très réussis, avec un remarquable niveau de ventes de produits UNICEF, les étudiantes de l’antenne Campus UNICEF à l’American University in Paris (AUP) ont organisé la projection du film documentaire « Wallah je te jure » qui décrit la difficile et dangereuse route des migrants africains de l’Afrique de l’Ouest vers l’Italie via l’île de Lampedusa.

En introduction, la présidente de AUP, Dr. Schenk, a félicité les étudiantes et a souligné, de façon exemplaire, pourquoi un documentaire comme celui-ci est important pour notre compréhension, par chacun de nous, des enjeux des migrations forcées par la misère économique. Tomislava Tomova, présidente de l’antenne Campus UNICEF, a ensuite fait une très précise et complète présentation du film et de son thème.

La projection a été suivie d’un débat au cours duquel les intervenants ont pu illustrer certains aspects des migrations et des routes migratoires dont ils ont la connaissance du fait de leurs activités professionnelles : Oleg Kobtzef (professeur à AUP), Alexandra Halle (présidente de « Pour une planète sans frontières »), Mme Larnaudie (directrice de la commission d’accès aux documents administratifs) et Alix Kokoyo (réfugié de République Centrafricaine).

Les Frimousses du Monde seront de retour au centre d’Animation Les Halles Le Marais du 10 au 13 mai!

LesHalles2017 Affiche

Le Centre d’animation Les Halles le Marais accueillera l’exposition Frimousses du mercredi 10 mai au samedi 13 mai 2017.

Les Poupées Frimousses du Monde, créées entièrement par les bénévoles de l’UNICEF, seront une nouvelle fois à l’honneur et attendront sagement d’être adoptées.

L’adoption d’une poupée, moyennant un don de 20€, permet à l’UNICEF de financer un cycle complet de vaccination d’un enfant.

L’UNICEF est le premier fournisseur de vaccins dans le monde et couvre 40% de la vaccination des enfants de la planète.

1 poupée adoptée = 1 enfant vacciné = 1 enfant sauvé

Nous vous attendons avec impatience, les enfants du monde entier comptent sur vous !

Marathoon’s 2017: Nouvelle réussite aux couleurs de l’UNICEF!

P1000724-cUn grand merci aux Jeunes Ambassadeurs, Etudiants et Bénévoles pour leur participation à l’édition 2017 de la Marathoon’s, événement organisé en partenariat avec Amaury Sport Organisation, l’organisateur du marathon de Paris.marathoons 5 La course a rassemblé environ 800 enfants et différents ateliers animaient l’événement: Frimousses, maquillage, dessins ainsi qu’un stand de vente de produits. Ils ont tous été très appréciés des enfants et des parents!marathoons 2 Un grand merci également à notre partenaire « Team’al », l’équipe de danse qui a assuré l’échauffement des enfants et l’animation finale de manière très professionnelle et adaptée à notre jeune public.
marathoons 3

Cet événement aura permis également une collecte significative grâce à la vente de produits et aux nombreux dons récupérés sur les ateliers. Ils contribueront aux missions de l’UNICEF pour aider les enfants du monde en difficulté, malheureusement de plus en plus nombreux.

Notre présence importante et colorée aux couleurs de l’UNICEF a permis d’assurer une visibilité maximale pour l’UNICEF et ses actions auprès d’un public venu en nombre à cette manifestation!marathoons

La belle initiative de la jeune Lara

20170406_135811La semaine dernière, le comité de Paris Saint-Denis a reçu la visite d’une jeune collégienne, Lara, qui nous a remis plus de 350 €, fruit d’une collecte qu’elle a organisé au collège EIB Monceau (17e arrondissement).

C’est Lara, qui a été à l’origine de cette initiative et qui a tout organisé seule en 3 jours ! Nous la félicitons pour toute l’énergie qu’elle a déployé pour cette vente de gâteaux, de bracelets, de bonbons et pour avoir réussi à faire cette belle collecte !

Un grand merci à elle pour ce magnifique engagement ainsi qu’à tous les élèves gourmands !

Les Frimousses de retour au centre d’animation d’Arras lors de l’exposition « Ni sains ni saufs »

 

image003Du 20 mars au 1er avril, le Centre Paris Anim’ Arras accueillait de nouveau l’UNICEF lors d’une exposition-vente de Frimousses du Monde.

Les Frimousses exposées étaient associées au droit à l’identité et au projet d’enregistrement des naissances en Côte d’Ivoire, avec un plaidoyer sur ce thème réalisé le mercredi 22 mars pour un public d’enfants. Un atelier enfants/adultes de confection de poupées s’est tenu le samedi 25 mars avec 13 participants.

Autre point fort de cet événement, l’exposition « Ni sains Ni saufs » : Il s’agit d’un reportage photographique sur les enfants réfugiés et migrants non accompagnés dans le Nord de la France.

Le bilan de cette exposition a été très positif!

121 Poupées adoptées pour un montant de dons de 2424 €!   

Cette belle opération a été possible grâce à la qualité des productions présentées et l’accueil du directeur et du personnel du centre d’animation.

Un grand merci à tous les participants!

BENEVOLES7564EN PLEINE ACTION7553identitéNiSainsNiSaufs

Des changements au Comité de Paris pour l’UNICEF

A Paris, la réorganisation du réseau bénévole d’UNICEF France s’est concrétisée lundi 27 mars dernier par la création du Comité territorial Paris Saint-Denis, rapprochement des comités départementaux 75 et 93.

mercure

Cette réorganisation, tout en maintenant l’implantation locale de proximité, permettra un meilleur partage des compétences et des savoir-faire, des échanges plus fluides, et une meilleure couverture du territoire par les ressources bénévoles – tout cela bien sûr dans l’optique d’une plus grande efficacité pour les enfants du monde !

Généreusement et confortablement accueillis par l’hôtel Mercure Paris Centre Tour Eiffel, 70 bénévoles adhérents ont participé à cette assemblée constituante, ouverte par Jean Marie Dru, Président d’UNICEF France.

Jean Marie Dru a d’abord rappelé les défis actuels rencontrés par l’UNICEF dans le monde malgré des progrès notoires réalisés ces 20 dernières années (diminution de moitié de la mortalité infantile, quasi éradication de la polio, large accès à l’eau potable, éducation des filles en hausse significative, etc.).

L’UNICEF doit faire face aujourd’hui à la recrudescence des conflits, à de très importants déplacements de population, aux conséquences sur la vie quotidienne des changements climatiques, les enfants étant évidemment les premières victimes de tous ces phénomènes qui souvent créent des engrenages dramatiques.

Puis il a resitué l’action d’UNICEF France, tant en termes de plaidoyer que de collecte, en insistant notamment sur l’interpellation constante des pouvoirs publics en 2016 sur la prise en compte des enfants migrants.

Les bilans d’activité des 2 comités départementaux ont démontré une grande variété d’actions au profit des enfants, la recherche constante de visibilité efficace et la promotion de l’engagement des jeunes.

Tout cela pour une contribution en hausse aux programmes de terrain d’UNICEF International.

L’approbation de ces deux bilans d’activité a marqué la fin des comités départementaux au profit du nouveau Comité territorial Paris Saint Denis !

Dominique Chevalier, après sept ans de présidence du Comité de Paris n’a pas souhaité se représenter pour se consacrer désormais à son rôle d’administratrice et de membre du bureau d’UNICEF France. La passation de pouvoir a été l’occasion d’un hommage très chaleureux de la part des bénévoles. Très émue, elle a voulu rappeler que toutes les actions et les réussites ont été avant tout le résultat d’un travail en commun.

Le nouveau bureau, élu à l’unanimité des suffrages exprimés est le suivant :

               Brigitte Monsou         Présidente du Comité territorial Paris Saint Denis

               Monique Lecince        Délégué du 93

               Francis Jean               Secrétaire Général du Comité territorial

               Remi Binet                  Trésorier du Comité territorial

La nouvelle équipe a présenté un plan d’action ambitieux pour 2017, et le nouveau Comité Territorial Paris Saint-Denis compte sur la fidélité et le soutien dynamique de tous ces partenaires … pour que chaque enfant ait accès à ses droits !

Onzième Trophée de Golf pour l’UNICEF

golf-unicef-2017

Le 14 Mai prochain, sur le parcours de l’Ile de Loisirs de MOISSON LAVAVOURT, l’Association Sportive du Golf des Boucles de Seine accueillera les participants au XIème Trophée de Golf pour l’UNICEF.

Sans interruption depuis 2006, les responsables de cette Association  ont répondu présent afin d’organiser cette compétition. Cet événement a permis de réunir des fonds, remis au Comité de Paris pour l’UNICEF, apportant ainsi leur contribution en vue de l’amélioration du sort des enfants du monde.

Aujourd’hui, la collecte que nous vous proposons est destinée au fonds d’urgence pour les Enfants d’Haïti très durement touchés pour la deuxième fois en 6 ans, cette fois-ci par l’ouragan Matthews.

Quelques informations pratiques pour participer à cette épreuve :

  • Etre licencié à la Fédération Française de Golf pour 2017
  • Disposer d’un certificat médical attestant votre aptitude à la pratique du Golf
  • S’inscrire dès que possible auprès d’Ophélie ou Séverine au numéro de téléphone suivant  01 34 79 39 00 en indiquant votre dernier index
  • Outre le coût de votre green fee un droit de jeu de 15 € sera perçu et intégralement reversé au Comité de Paris Saint Denis pour l’UNICEF
  • Cette compétition est homologuée par la Fédération Française de Golf

Nous sommes persuadés qu’un grand nombre de golfeurs répondront présents à ce parcours du cœur! N’hésitez pas à en parler à vos amis et connaissances adeptes de ce sport!

27 millions de personnes manquent d’eau potable dans les pays touchés ou menacés par la famine

L’eau insalubre est aussi dangereuse que le manque de nourriture pour les enfants sévèrement malnutris.

New York/Dakar/Nairobi/Amman, 29 mars 2017 – Le manque d’eau, l’insuffisance d’assainissement et les mauvaises conditions d’hygiène sont des menaces supplémentaires pour les enfants sévèrement malnutris dans le Nord-Est du Nigeria, en Somalie, au Soudan du Sud et au Yemen, selon l’UNICEF.

Dans ces 4 pays menacés par la famine, près de 27 millions de personnes dépendent d’une eau insalubre qui pour les enfants malnutris peut engendrer des maladies diarrhéiques mortelles.

« La combinaison de la malnutrition, de l’insalubrité de l’eau et du manque de systèmes d’assainissement est un cercle vicieux fatal pour beaucoup d’enfants, » selon Manuel Fontaine, le directeur des programmes d’urgence de l’UNICEF. « L’eau insalubre peut créer des cas de malnutrition ou les aggraver : peu importe la quantité de nourriture que mange un enfant, il ne pourra pas aller mieux s’il boit de l’eau sale. »

La réponse de l’UNICEF, aux côtés de ses partenaires dans les quatre pays touchés, comprend :

Au nord-est du Nigéria, l’acheminement d’eau potable à près de 666 000 personnes et le traitement de près de 170 000 enfants souffrant de malnutrition aiguë sévère au cours des 12 derniers mois;

En Somalie, l’accès pour 1,5 million de personnes à 7,5 litres d’eau par jour pendant 90 jours ou jusqu’aux prochaines pluies prévues en avril, la promotion des comportements d’hygiène essentiels, la réhabilitation les forages, l’établissement de nouvelles sources d’eau ainsi que des services d’hygiène et d’assainissement dans les centres de traitement du choléra. Une campagne de vaccination orale contre le choléra – la première du genre dans le pays – est également en cours pour vacciner un demi-million de personnes;

Au Soudan du Sud, en collaboration avec le Programme alimentaire mondial, l’acheminement de services de nutrition, de santé, d’eau et d’assainissement aux enfants des régions éloignées; l’accélération de la promotion de l’hygiène et des mesures de sécurité de l’eau dans les zones exposées aux épidémies;

Au Yémen, le travail avec des partenaires pour maintenir les établissements de santé fonctionnels pour la prévention et le traitement de la malnutrition chez les enfants les plus vulnérables, et le soutien de services d’eau et d’assainissement pour 4,5 millions de personnes, dont nombre d’entre elles sont déplacées.

« Nous travaillons sans relâche pour sauver autant de vies que nous le pouvons aussi vite que nous le pouvons », a déclaré M. Fontaine. « Mais sans mettre fin aux conflits qui accablent ces pays, sans un accès durable et sans entraves aux enfants qui ont besoin de soutien et sans plus de ressources, même nos meilleurs efforts ne suffiront pas ».

Plus d’informations ici: https://www.unicef.fr/contenu/espace-medias/pays-touches-par-la-famine-27-millions-de-personnes-manquent-d-eau-potable

Des rêves d’enfants pour l’UNICEF au Cours Socrate

20170325_130116

Une exposition-vente de tableaux au profit de l’UNICEF était organisée samedi 25 mars au Cours Socrate, lycée privé du 12e arrondissement et Entreprise Amie de l’UNICEF depuis 2010. Sous l’impulsion de Mme Buffa, professeur d’arts plastiques, les élèves de seconde, première et terminale ont réalisé des œuvres selon la technique de leur choix, collage ou peinture, sur le thème des rêves d’enfants.

20170325_133356

Une quarantaine d’œuvres étaient exposées aux parents, venus nombreux, et aux autres visiteurs. Tous très originaux, parfois mélancoliques voire sombres, les tableaux reflétaient une certaine complexité.

La collecte au profit de l’UNICEF a été fructueuse. Un grand merci à Mme Buffa ainsi qu’au directeur, M. Khayat, au fondateur, M. Epelbaum, et à tous les artistes.20170325_134431

La Ville de Paris lance le FamLab, laboratoire d’idées sur l’enfance et les familles

famlab-image

La Ville de Paris a lancé le 22 mars le FamLab, un réseau rassemblant des représentants institutionnels, associatifs et professionnels autour de l’enfance et des familles, en présence de l’UNICEF. Son objectif sera de réfléchir à leur place dans la ville mais aussi de piloter et d’évaluer la stratégie municipale qui leur est dédiée.

A l’occasion du 25e anniversaire de la ratification de la Convention internationale des droits de l’enfant, la municipalité s’était engagée à « faire le Paris des enfants et des familles ». Elle a réaffirmé cette ambition lors du lancement du FamLab, en détaillant ses 10 engagements envers les petits Parisiens (http://www.paris.fr/parisdesenfants#une-grande-consultation-aupres-des-enfants-et-des-familles_1), pour leur permettre de bien grandir et de s’épanouir, pour accompagner leurs parents et pour construire une ville bienveillante et inclusive à leur égard qui réunisse les conditions de leur réussite.

Nommée « ville amie des enfants » (www.villeamiedesenfants.fr ) lors de la création de ce label par l’UNICEF, Paris l’est redevenue à cette occasion. « Paris s’inscrit ainsi dans un réseau de villes innovantes », explique la municipalité, soulignant sa « volonté de bénéficier des enseignements des meilleures pratiques et innovations étrangères afin de les mettre au service de toutes les familles parisiennes ».

Le 18 mars, les piscines ont fait le plein !

La 10e Nuit de l’Eau bat un nouveau record !

d6eb1ee2-2fd7-4456-b349-a60cb5d9bcae@augure

A ce jour, plus de 230 000€* ont été collectés au profit de l’UNICEF pour aider les enfants d’Haïti.

Ils étaient plus de 35 000 participants à remplir plus de 200 piscines partout en France, le samedi 18 mars, de 18h à minuit, pour fêter la 10e édition de la Nuit de l’Eau, organisée par la Fédération Française de Natation et l’UNICEF France, avec le soutien d’EDF partenaire principal, et aider l’UNICEF à financer des programmes d’eau et d’assainissement. Un bilan record pour cette édition spéciale, au profit des enfants d’Haïti.

Outre la dizaine de piscines qui a prévu de célébrer les 10 ans de l’événement à une date ultérieure, tout le monde a encore la possibilité de participer à l’augmentation du montant collecté, en faisant un don sur l’espace Nuit de l’Eau du site team.unicef.fr, jusqu’au 18 avril 2017. En plus de contribuer au record, les meilleurs collecteurs ont la possibilité de remporter des goodies UNICEF, ou encore un week-end à Budapest pour les Mondiaux 2017 de Natation !

« Pour cette édition anniversaire de la Nuit de l’Eau, je tiens vraiment à remercier les 220 clubs de la FFN et l’ensemble des bénévoles qui se sont mobilisés pour proposer des animations et des activités aquatiques à un public de plus en plus nombreux. Il faut continuer à se mobiliser pour battre des records et ainsi donner un accès à l’eau potable au plus grand nombre », déclare Francis Luyce, Président de la Fédération Française de Natation.

Avec un montant record de plus de 230 000 euros collectés, la 10e Nuit de l’Eau a bénéficié d’une générosité sans précédent, en nette progression par rapport à 2016 (206 000 € collectés). Et ce n’est pas fini ! Aujourd’hui, la collecte digitale s’élève déjà à plus de 47 000 € et il reste encore trois semaines pour pulvériser ce nouveau record, confirmer le succès exceptionnel de cette 10e Nuit de l’Eau et aider toujours plus d’enfants.

 « Au nom des enfants d’Haïti, je tiens à remercier toutes les personnes qui ont répondu présent à l’appel de cette 10e édition de la Nuit de l’Eau et qui n’ont pas hésité à se jeter à l’eau, au sens propre comme au sens figuré, afin de soutenir l’accès à l’eau et à l’assainissement pour les enfants haïtiens. Nous sommes très fiers de nos parrains Camille Lacourt et LauryThilleman, qui ont réussi, pour la 3e année consécutive, à entraîner dans leur sillage des milliers de bénévoles et de nageurs dans toute la France, pour contribuer à la réussite extraordinaire de cette 10e édition », déclare Sébastien Lyon, Directeur Général de l’UNICEF France.

*Bilan estimatif à ce jour

Nuit de l’eau: Nouvelles longueurs solidaires à la piscine de Pantin

Dtjx0NdLe vendredi 17 Mars, pour la troisième année consécutive, BNP Paribas Securities Services a organisé un « défi de l’eau » au profit de l’UNICEF. Cette année, l’opération était montée en relation avec l’Etablissement Public Est Ensemble et quatre entreprises implantées à proximité – le publicitaire BETC, l’entreprise de luxe Chanel, la brasserie Gallia, les imprimeries Copylis et l’entreprise partenaire, BNP Paribas.

L’objectif pour ces salariés venus en nombre, était à nouveau d’enchaîner les longueurs afin de collecter des fonds pour les enfants d’Haïti. Toutes les longueurs étaient sponsorisées et ensuite abondées par BNP Paribas Securities Services.

OOInsgMLe parrain de la Nuit de l’eau, Camille Lacourt était présent à l’événement et n’a pas hésité à rejoindre les nageurs pour la bonne cause ! La journée s’est passée dans la bonne humeur, et le sportif s’est prêté volontiers à poser pour quelques photos à la sortie du bassin. Ce moment festif et solidaire s’est ensuite prolongé par un pique-nique offert par la BNP à tous les participants.

d5vEkmf

L’opération a permis de récolter plus de 20000€ pour les enfants d’Haïti!

Félicitations aux nageurs et un grand merci à tous les intervenants!

1Seh1S1

 b1ao7HH

Nuit de l’eau: Les parrains Camille Lacourt et Laury Thilleman se jettent à l’eau pour les enfants d’Haïti!

Mercredi 15 mars, la piscine de la Butte aux Cailles (13e arrondissement) accueillait l’un des événements majeurs de la nuit de l’eau : 70 benjamins, poussins, cadets de 3 Clubs invités par l’Association locale de Natation sont venus nager pour la bonne cause en compagnie des parrains Camille Lacourt et Laury Thilleman! Étaient également présents les nageurs Jérémy Stravius et Charles Rozoy, Vanessa Gladone (championne de triple-saut et de saut en longueur), Marlène Harnois (Médaillée olympique en taekwondo), et Karima Neggaz (participante de Koh Lanta).

qZqz4Rz

L’objectif de la journée était de réaliser le plus de longueurs possible afin de collecter des fonds pour les enfants d’Haïti. Chaque longueur réalisée était comptabilisée par l’œil attentif de nos bénévoles et financée par EDF, partenaire de l’événement. Les enfants ont pris leur rôle très à cœur comme l’a confié Agathe, 9 ans : « Je suis contente de venir nager car je sais que c’est important pour les enfants d’Haïti. Je suis heureuse de pouvoir les aider. »FZ72r4i

Puis les parrains et les sportifs se sont à leur tour prêtés au jeu!

NPeXvPF

AaMXlkZ

La journée a été également rythmée par des séances de dédicaces et de photos pour le plus grand bonheur des enfants. Les sportifs se sont montrés très disponibles et accueillants auprès des enfants tout le long de l’opération.

yzf0CJyhlPuauv

Cette opération, organisée en partenariat avec EDF et la Fédération Française de Natation – en présence de Sébastien Lyon, Directeur Général d’UNICEF France et Francis Luysse Président de la Fédération Française de Natation – a permis de collecter 5000€ grâce aux 184 longueurs réalisées par les nageurs !

17353593_1258653464222936_4627056150089477565_n