Le phénomène climatique El Niño menace 26,5 millions d’enfants en Afrique

El Niño est un terme utilisé pour décrire le réchauffement d’une partie du Pacifique qui se produit, en moyenne, tous les trois à sept ans. Dans une dizaine de pays du sud et de l’est de l’Afrique, des millions d’enfants sont exposés à la faim, au manque d’eau et au risque de maladie à cause du phénomène El Niño.

L’UNICEF a publié un rapport un rapport intitulé « Ce n’est pas fini : les conséquences d’El Nino pour les enfants » début juillet et a également réalisé une vidéo pour illustrer un cas de prise en charge de la malnutrition d’un enfant au Malawi suite au phénomène climatique.

Plus d’infos sur le site de l’UNICEF France 
El nino

Nouvelle Braderie au Méridien Etoile en faveur des enfants

Méridien etoileLes salariés de l’hôtel Méridien Etoile ont à nouveau fait preuve d’une forte mobilisation pour l’UNICEF. Le 26 mai dernier, ils avaient organisé une grande braderie qui a attiré de nombreux acheteurs ! Avec les urnes UNICEF mises à disposition à la réception en avril-mai 2016, c’est plus de 3 000 euros récoltés en faveur des enfants !

Cette somme permettra de soutenir les enfants du Moyen-Orient et d’Afrique dans le cadre du programme d’assainissement de l’eau et de l’hygiène (WASH).

Le programme UNICEF WASH œuvre pour apporter aux enfants un meilleur accès à l’’eau potable, un assainissement de base et de bonnes habitudes en matière d’hygiène qui sont essentiels pour leur survie et leur développement.

Un grand merci à eux !

Paris, Ville Amie des enfants !

Pour accompagner la présentation de la stratégie « Le Paris des enfants » par la Maire de Paris, des dizaines d’enfants de centres de loisirs étaient invités le mercredi 15 juin dans les salons de l’Hôtel de Ville pour un événement festif ! À cette occasion, Madame Anne Hidalgo, Maire de Paris, et Madame Dominique Chevalier, Présidente du Comité de Paris de l’UNICEF France, en présence de Monsieur Pierre-André Wiltzer, Vice-président de l’UNICEF France, ont signé la Charte « Ville amie des Enfants ».

Cette charte associée à une série de mesures prises par la Mairie de Paris, comporte pour les 410.000 petits parisiens des actions autour de trois grandes priorités :

– Permettre à tous les enfants de bien grandir et s’épanouir à Paris
– Accompagner les parents dans l’éducation de leurs enfants, et les aider à concilier leur vie familiale, professionnelle et personnelle
– Construire une ville adaptée aux usages des familles

Le renouvellement du titre « Ville Amie des Enfants » démontre de façon marquante que la Ville de Paris se donne les moyens, en liaison avec l’UNICEF, de poursuivre et augmenter ses initiatives et innovations en faveur du bien-être et du développement des enfants et des jeunes à Paris.

IMG_3232

Plus d’informations sur le site de la Mairie de Paris : http://www.paris.fr/parisdesenfants#le-paris-des-enfants-la-strategie-parisienne-pour-l-enfance-et-les-familles_5

Une excellente année 2015-2016 pour les Frimousses des écoles !

Stars du rock !...Avec une année scolaire qui a démarré en flèche pour le projet Frimousses des écoles (+75% d’enfants sensibilisés au 1er trimestre par rapport à 2014-2015), les poupées ont continué sur cette lancée au cours des 2eme et 3ème trimestres.

Grâce à l’implication des enseignants, des enfants, des parents, mais également la motivation de nos équipes bénévoles, plus de 3 300 enfants ont été sensibilisés aux droits des enfants au cours de cette année scolaire et ont pu faire jouer leur imagination en créant leur poupée « Frimousses ».
Une action qui va permettre d’aider l’UNICEF à vacciner les 20% d’enfants du monde qui ne sont toujours pas protégés contre les 6 maladies infantiles les plus graves. Avec l’intervention des enfants ainsi que l’aide de leurs parents, l’opération permet à chacun de se sentir concerné et de participer à une action mondiale, chacun à sa mesure, et ce dans 139 classes parisiennes cette année.

L’ensemble des parrainages des poupées Frimousses de l’année scolaire 2015-2016 permettra de sauver la vie de plus de 1900 enfants !

Un immense merci aux enseignants, aux enfants et aux parents qui nous ont aidés et vont nous permettre d’atteindre l’objectif de 100% d’enfants vaccinés en 2020 !

20160606_083436 20160520_155438 20160520_092049 20160520_091211 20160414_17115720160414_172155

User comments20160415_082722

Le dîner solidaire du club Unicef Jean-Baptiste Clément

Tous les ans, le club unicef du collège Jean-Baptiste Clément organise un dîner Solidaire au collège… Et cette année, ce dîner a eu un succès phénoménal !
Tout d’abord Mme Frédérique Calandra, maire du 20e arrondissement est venue apporter son soutien aux membres du club et à Stéphanie Convertino, la formidable professeur animatrice de ce club et à Mr Sahuc, le Principal du collège.

20160408_190245-1 Sans titre1Mr Luc Pham, Directeur académique adjoint des services de l’Education Nationale, est également venu soutenir cette belle initiative. Etaient présents également Frédéric guerrien, élu du 20ème, adjoint à la maire, et Virginie Belin, du cabinet d’Alexandra Cordebard, de la Mairie de Paris.

20160408_210616a-1 20160408_210633a-1

20160408_210317-1Ce formidable dîner était servi par les membres du club : Excellents acras préparés par Mme Zaïre, en entrée, suivi de plats délicieux cuisinés par les mamans de Kiessée et Lula, membres actives du club : poulet pané de Victoire ou Dal de lentilles au lait de coco et curry, mijoté par Camille ! Et bien sûr, plein de magnifiques gâteaux préparés par les membres du club, en dessert.

Et le résultat est tellement formidable… encore plus de 1000 Euros collectés par le club Jean Baptiste Clément !
Merci à tous pour cette magnifique opération pour les enfants du monde

Trophée Golf de l’UNICEF 2016

Pour la 10ème  année consécutive, à l’initiative de Mireille et Jean Louis Bernard, et de l’Association Sportive du Golf des Boucles de Seine, notre fidèle partenaire, s’est déroulée la compétition TROPHEE GOLF de l’UNICEF le dimanche 22 mai.

image1Cette épreuve a lieu sur le parcours des « Boucles de Seine » situé entre Mantes et Vernon, en bord de Seine, dans le site enchanteur de la Boucle de Moisson face à Vétheuil, paysages chers aux impressionnistes.

Cette compétition homologuée FF Golf a vu s’affronter 40 joueurs, un peu moins que les années précédentes, un certain nombre ayant été refroidis par la météo qui s’annonçait humide. A tort, car les 3/4 des participants ont pu jouer sous un ciel clément, seules les dernières parties ayant dû sortir leur parapluie…

Cette année, les fonds (droits de jeu et dons) étaient récoltés au bénéfice du fonds d’urgence pour les enfants.
La journée s’est terminée par un discours très apprécié de notre présidente qui a rappelé aux participants toutes les urgences auxquelles l’UNICEF devait faire face et a remercié les participants pour leur contribution.

Bravo à tous et à l’année prochaine !

Ni sains ni saufs

Image de prévisualisation YouTubeL’UNICEF France a publié « Ni sains, ni saufs, une enquête sociologique sur les enfants non accompagnés sur le littoral du Nord et de la Manche ». Les résultats de cette enquête sont sans appel et révèlent les nombreux dangers auxquels sont exposés en permanence les enfants non accompagnés qui vivent dans les bidonvilles et camps du Nord de la France.
Cette enquête inédite a été réalisée par les sociologues de l’association Trajectoires, spécialisée dans les diagnostics sociaux des populations vivant en bidonvilles en France. Elle a été conduite entre les mois de janvier et avril 2016 dans sept bidonvilles sur trois départements du littoral de la Manche (Calais, Grande-Synthe, Angres, Norrent Fontes, Steenvoorde, Tatinghem, Cherbourg).

Pour l’UNICEF, l’objectif était de faire émerger au cours de ces entretiens les besoins et les points de vulnérabilité des enfants non accompagnés afin d’élaborer des recommandations pour améliorer leur prise en charge à travers les dispositifs existants ou à créer.

À travers 61 entretiens menés de manière confidentielle et dans leur langue, avec des enfants et des adolescents non accompagnés âgés de 11 à 17 ans, originaires d’Afghanistan, de Syrie, d’Egypte et d’une dizaine d’autres pays, l’enquête s’attache à détailler les différents parcours migratoires et les motivations de ces enfants déracinés. La majorité des mineurs rencontrés ont eu recours à des passeurs. Pour se rendre en France, les sommes déboursées varient de 2 700 € à 10 000 €. Quelle que soit la technique choisie et le prix payé, la route demeure extrêmement dangereuse et l’expérience telle qu’ils la relatent, traumatisante. Leur temps de présence sur le littoral s’allonge : la durée moyenne de 5 mois augmente d’autant l’exposition à des risques accrus.

Arrivés en France, l’enquête montre que ces enfants sont en danger, dans tous les sites étudiés, en particulier dans les « petits » camps. Ils vivent en mode survie dans des conditions inhumaines. Leur santé physique et psychologique est affectée. Mais au-delà des conditions de vie dégradantes, ce sont les violences auxquelles ils sont exposées qui sont les plus préoccupantes : souvent contraints d’effectuer des tâches pour les passeurs, les enfants et les jeunes non accompagnés, de par leur fragilité, sont parmi les plus exposés aux violences. Les premières craintes exprimées dans les entretiens sont les violences exercées par les forces de police, les milices de civils et les passeurs ainsi que les agressions sexuelles pour les filles et les garçons. Ces situations mettent en évidence une série de violations au regard de la Convention relative aux droits de l’enfant, ratifiée par la France.

C’est pourquoi l’UNICEF France, en lien avec UNICEF UK et les ONG travaillant sur le terrain, propose 9 recommandations permettant d’assurer une réelle protection des enfants non accompagnés ainsi que l’application effective du droit à la réunification familiale.

Succès pour l’exposition Frimousses du Monde au Centre d’animation Les Halles Le Marais!

DSC06125 façadeLe Centre d’animation Les Halles Le Marais accueillait du lundi 30 mai au samedi 4 juin 2016 l’exposition du Comité de Paris: « Vacciner, c’est
la Vie ! »
L’opération a été un succès : 38 Frimousses du Monde ont pu trouver preneurs !

38 poupées Frimousses adoptées c’est avant tout 38 enfants vaccinés par l’UNICEF !

DSC06098 Poupées

L’UNICEF est le premier fournisseur de vaccins dans le monde et couvre  40% de la vaccination des enfants de la planète. Ces dons permettent de sauver la vie d’enfants à travers le monde en les protégeant des 6 maladies infantiles les plus mortelles.

Une exposition riche et bien menée grâce aux bénévoles très impliqués du Comité, sans oublier l’accueil chaleureux du  Centre les Halles le Marais et de son équipe qui ont mis une belle salle à disposition de l’UNICEF.

DSC06129 bénévoles

Bravo à tous et MERCI aux nombreux visiteurs !