… Et à l’hôpital

Hôpital RD

 

L’hôpital pour enfants Robert Debré avait aussi tenu à offrir une place de choix à notre exposition ! 

 

 

Après les droits de l’homme Chaillot célèbre les droits des enfants

76642421_2128512307250619_3487825860273111040_oEn 2018, la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, signée le 10 décembre 1948 au théâtre de Chaillot, fêtait ses 70 ans. Anniversaire que le théâtre national de la danse a célébré l’an dernier par un mois de création chorégraphique. 800px-Théâtre_national_de_ChaillotSollicité par Patrick Affichage ChaillotTerroir, du Comité Unicef Paris St Denis, c’est tout naturellement que le directeur de Chaillot, Didier Deschamps, a accepté que Chaillot célèbre cette année le 30ème anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant. Une célébration en deux temps : l’introduction le soir du  23 novembre de la première du spectacle de hip-hop de Kader Attou, « Allegria »,  par Dominique Chevalier, vice-présidente d’Unicef France ;  et le 30 novembre, un après-midi d’ateliers sur le thème de « l’artiste et son monde » suivi d’un débat consacré à « l’enfant, la culture et la création », organisé par notre Comité.  

76620542_2128512513917265_4184199359291719680_oLe samedi 23 novembre, c’est devant une salle comble que Dominique Chevalier entourée de Didier Dechamps et du chorégraphe Kader Attou, auteur du spectacle, a ouvert la soirée par une intervention brève mais vibrante de force de conviction et d’enthousiasme sur la défense plus que jamais nécessaire des droits de l’enfant, « non des adultes miniature mais des êtres à part entière avec des droits spécifiques, dont ceux à la culture et aux loisirs. » Dominique Chevalier a également remercié le théâtre de Chaillot pour les 50 places offertes à des jeunes défavorisés pour assister à la première du spectacle de Kader Attou – particulièrement réussi comme en a témoigné l’ovation qui a salué son final.

Les 3 ++Le samedi suivant 30 novembre, Didier Deschamps avait également tenu à participer au débat animé par Patrick Terroir sur « L’enfant, la culture et la création » aux côtés de Soline Bourdeverre, enseignante et autrice de plusieurs ouvrages sur les droits de l’enfant et de Stéphane Tessier, chercheur, médecin, directeur d’organisations, également auteur de nombreux ouvrages sur l’enfance et la jeunesse.

 

Un merci chaleureux au théâtre de Chaillot et à son directeur pour leur précieuse contribution à la célébration des 30 ans de la CIDE ainsi qu’aux intervenants au débat !  

L’école Chaptal voit la vie en bleu

IMG_3084Encore et toujours le 20 novembre, professeurs et élèves de l’école Chaptal, dans le 9ème arrondissement avaient choisi de voir la vie en bleu Unicef : ballons, dessins, gâteau géant, jusqu’aux craies pour célébrer sur l’asphalte de la cour de récréation les droits des enfants ont célébré une journée bleue comme l’espoir… Bravo et merci à tous !

CIDE, les nouveaux défis : débat à la Maison du barreau

Maison du barreauIntroduit par Sébastien Lyon, Directeur d’Unicef France, un débat sur le thème : 30ème anniversaire de la CIDE : les nouveaux défis s’est déroulé le 20 novembre à La Maison du Barreau, dans le 1er arrondissement de Paris.

 

Débat Maison du barreau

Au programme, des tables rondes sur des sujets sensibles d’actualité : « Réforme pénale des mineurs, comment éviter une justice plus répressive et expéditive ? » ; « La protection de l’enfance : des réformes nécessaires pour le bien des enfants » ; « L’enfant citoyen : un nouvel ordre juridique pour les enfants de l’ère numérique ? ». Des intervenants de grande qualité – représentant du ministère de la justice, défenseur des droits, maître de conférence, avocats… – ont animé une matinée passionnante et riche en informations.

Les droits de l’enfant s’affichent dans les mairies…

Affiche mairie du 19ème

Dans le cadre des 30 ans de la CIDE, toutes les mairies d’arrondissements de la capitale – qui est elle-même Ville Amie des enfants – ont accepté d’exposer dans leurs locaux les affiches Unicef illustrant les droits des enfants ! Petit florilège. 

 

30 ans

 

 

D’expositions en vernissages

Mairie du 15 3 ++Les maires des 9ème, 5ème et 15ème arrondissements parisiens avaient tenu à être présents aux vernissages des expositions célébrant les 30 ans de la CIDE dans leurs mairies respectives. Si les expositions se distinguaient les unes des autres par leur contenu et leurs contributeurs, elles avaient en commun un même objectif : la défense et l’illustration des droits inaliénables de l’enfance. 

Les droits des enfants exprimés par la peinture et le design…

Premières à ouvrir le bal des vernissages : les mairies du 9ème et du 15ème le lundi 18 novembre. Les salons Aguado de la mairie du 9ème accueillaient une exposition des œuvres d’élèves des Cours Clapeyron, Socrate et La Ruche, « Entreprise Amie de l’Unicef » depuis près de 10 ans, illustrant les droits des enfants : dessins, peintures et objets design, exécutés avec beaucoup de talent et de créativité avec le soutien de leurs professeurs. Des œuvres introduites par l’exposition CIDE de l’Unicef  et des dessins d’enfants de l’école Chaptal du 9ème  installés sous la rotonde donnant accès aux salons. Delphine Bürki, maire de l’arrondissement, a marqué par sa présence l’importance qu’elle attachait à la cause de l’enfance.

… par la photo…

Inauguration mairie du 15 2Le hall de la mairie du 15ème accueillait une exposition d’un autre type puisqu’elle réunissait les affiches Unicef célébrant les 30 ans de la CIDE et une exposition de photos sur les enfants talibés du Sénégal réalisées par une jeune journaliste, Caroline Pastorelli. Ces photos étaient légendées par des enfants de l’école Falguière sensibilisés en amont aux enjeux de la Convention par l’équipe Action Educative du Comité. Philippe Goujon, maire du 15ème  a rappelé devant les enfants de son Conseil Municipal l’importance des droits inscrits dans la Convention et à leurs enjeux plus que jamais essentiels dans le monde d’aujourd’hui.

… par la mise en lumière du Panthéon…

Panthéon en bleu 3Après l’illumination du Panthéon voisin en bleu Unicef le 19 novembre, c’est le lendemain, jour du 30ème anniversaire, que s’est déroulé dans la galerie de la salle des fêtes de la mairie du 5ème le vernissage de l’exposition CIDE (où quelques poupées Frimousse avaient pointé le bout de leur nez) en présence de Florence Berthout, maire de l’arrondissement et du son Conseil municipal d’enfants. Le vernissage était précédé d’un débat sur les droits de l’enfant auquel participait ce même Conseil. Introduit par Corinne Gabadou, Adjointe au maire du 5ème, le débat était animé par Patrick Terroir, délégué UNICEF, Mireille Bernard et Véronique Demandolx, membres de l’équipe Action Éducative UNICEF, le Brigadier Major Morgane Vigneron et sa collaboratrice du commissariat du 5ème et 6ème arrondissement de Paris, membres de la mission de Prévention de contact et d’Écoute (MCPE) et Thérèse Leprêtre, d’Avocats Sans Frontière. Maltraitance, harcèlement, enfants sans identité, nécessité permanente de sauver, protéger et éduquer les enfants défavorisés ont constitué les thèmes principaux de ce débat auquel le Conseil municipal junior a participé de façon très active.

… et par la poésie     

 Europoésie 1Toujours à la mairie du 5ème et un peu plus tard dans la soirée se déroulait la remise des prix du 12ème concours Europoésie organisé sur le thème des droits de l’enfant au profit de l’Unicef par l’association Rencontres Européennes Europoésie. Comme chaque année, son Président, Joël Conte a remis un don généreux à Brigitte Monsou, Présidente de notre Comité.

 

 

 

 

Convention Internationale des Droits de l’Enfant : 30 bougies qui ont illuminé Paris et la Seine Saint Denis !

Gâteau Cie à BullesL’UNICEF a fêté le mercredi 20 novembre 2019 les 30 ans de la Convention Internationale des Droits de l »Enfant (CIDE), le traité le plus ratifié de notre planète puisqu’il l’a été par 195 états membres des Nations Unies. À Paris et en Seine Saint-Denis, cet anniversaire a été célébré bien au-delà du 20 novembre par de multiples événements, débats et expositions, vernissages en lien avec toutes les mairies d’arrondissement parisiennes, des municipalités de la Seine Saint Denis, des écoles, le théâtre national de Chaillot, la Maison du barreau, la Compagnie à Bulles (son gâteau en photo), des Centres d’animation… Et aussi avec le Village International pour l’Enfance parrainé par l’Unicef square Saint Jacques à Paris. 

Logo-30-UNI_horiz

KIDEXPO 2019 : des frimousses plein la vue !

Lors de cet événement fal'équipe Kidexpomilial qui a lieu pendant les vacances de la Toussaint, l’UNICEF a collecté 1642 euros et confectionné 136 poupées pour les enfants, du 25 au 27 octobre 2019 au parc des expositions de la porte de Versailles de Paris.

Il y avait du beau monde à la 13e édition de kidexpo ! Et pour cause, des centaines d’enfants issus de tous les coins de la France sont venus s’amuser le temps des KIDEXPO_logo_datesvacances de la Toussaint. A cet effet, plus de 300 exposants issus des univers Education et Vie Pratique ; Sports ; Tourisme ; Jeux ; Jouets & Loisirs Créatifs se sont réunis sur 20.000 m2 pour présenter leurs nouveautés aux enfants âgés de 4 à 14 ans et à leurs parents. De ce fait, les petits visiteurs ont eu le privilège de tester en avant-première, tous les jeux qui seront des vedettes à Noël.

Kidexpo avec Guilia +Et comme à l’accoutumée, l’UNICEF était présente, invitée par la Fédération Française de Natation. L’objectif était d’animer un stand de confection de poupées frimousses pour les enfants, avec une participation de 12 euros pour chaque poupée. Somme qui permet concrètement de purifier 1500 litres d’eau ou de vacciner 120 enfants contre le tétanos, sachant que cette maladie tue encore un bébé toutes les neuf minutes !

Sensibilisés par les missions de l’UNICEF, plusieurs enfants sont venus sur le stand UNICEF pour s’offrir des frimousses et nous aider à remplir nos missions. Et la petite Maissane âgée de 7 ans tenait tant à participer à cette belle action qu’elle a pris des sous de sa tirelire pour le faire ! Sa contribution sauvera la vie d’autres enfants dans le monde. Bravo Maissane !

Kidexpo

IMG offre 1000 euros aux enfants du monde

C’était le 17 octobre 2019, à l’école Gustave Rouanet à Paris.  

Photo IMG 1Près d’une trentaine d’employés d’IMG se sont rendus à l’école Gustave Rouanet pour se familiariser aux activités des poupées frimousses menées par l’UNICEF dans les écoles. Sous la supervision d’Elisabeth Jean, bénévole-UNICEF Paris Saint-Denis pour les frimousses des écoles, les employés de l’entreprise IMG (International Management Group, spécialisée dans le marketing, l’événementiel, le management sportif etc.), ont, dans un premier temps, été initiés à la couture des vêtements et cheveux des poupées. Ensuite, ils ont appris à 70 élèves des classes de CE2, CM1 et CM2 à coudre.

Une ambiance bon enfant a régné tout au long de l’atelier. Les salariés d’IMG étaient si heureux de se livrer à cet exercice qu’ils n’ont pas vu le temps passer ! Et pour Johanne, salariée d’IMG, cette activité est une occasion pour de passer du temps avec les écoliers et les aider à faire quelque chose qui compte. « Je constate que les enfants sont très investis et appliqués », a-t-elle renchéri. Résultat : des vêtements et cheveux de 70 poupées ont été confectionnés. Ainsi que 1000 euros de dons offerts par l’entreprise IMG.

Les actions de l’UNICEF sur le terrain

Avant de passer l’atelier, Elisabeth Jean a entretenu ses hôtes sur les actions du Fonds des Nations Unies pour l’Enfance et a insisté sur la particularité de cette année 2019.

Sur le plan de l’éducation, elle a souligné que 45% des enfants ont été vaccinés par l’UNICEF. 10 millions d’enfants déscolarisés ont pu regagner le chemin de l’école. Mais le Fonds, a pour objectif d’y envoyer 60 millions à moyen terme. En Côte d’Ivoire, l’organisme des Nations Unies recycle du plastique pour fabriquer des briques de terre pour construire des écoles.

Sur le plan de la protection, six cents mille enfants âgés entre 10 et 15 ans, victimes de la crise ivoirienne en 2010, ont été enregistrés à l’état civil. 1,8 million d’enfants ont bénéficié de protection diverse et l’objectif jusqu’en 2021 est de 5 millions. Dans le domaine de la santé, la poliomyélite a été éradiquée en Inde.

A la fin de l’opération, les écoliers ont offert aux salariés d’IMG, des dessins chaleureux en guise de remerciements. Elisabeth Jean, a également donné un diplôme de la poupée solidaire aux différentes classes pour leur participation à cette opération destinée à soutenir la campagne de vaccination et l’enregistrement des naissances dans les pays en développement.

IMG 4

Ce don de 1000 euros offerts par IMG va permettre à l’UNICEF d’envoyer plusieurs enfants à l’école. Car comme l’a déclaré Nelson MANDELA,  » l’école est la plus grande arme pour la paix dans le monde ».

Muriel C. ELOMO

 

 

Partenariat Unicef-Paris 8 

Signataires Paris 8Le 27 septembre 2019 a été signée une convention de partenariat entre l’Université de Paris 8 Saint Denis et le Comité Unicef Paris Saint Denis en présence de Mme Allaigre, Présidente de l’Université, de Brigitte Monsou, Présidente du Comité Unicef et de Mireille Souyris, Responsable engagement jeunes du 93.

Signature avec Paris 8Une belle coopération en faveur des enfants défavorisés en perspective !

Avec Reflets d’Ailleurs, voyager autrement

Reflets d'ailleursReflets d’Ailleurs… Derrière ce joli nom se cache un créateur de voyages pour Comités d’Entreprises, collectivités locales ou tout simplement groupes d’amis. L’originalité de cette agence de Vincennes créée en 2011 par Jérémie Cohen et devenue cette année  « Entreprise Amie » de l’Unicef ? Proposer à ses clients des voyages personnalisés, adaptés aux souhaits de chacun et élaborés dans le cadre d’un tourisme équitable en partenariat étroit avec les acteurs locaux. Marine, l’épouse de Jérémie qui travaille à ses côtés à l’agence, nous explique.

« Nous sommes partis d’un constat : le domaine des voyages est très en retard en matière de RSE. Outre les voyages classiques, nous avions donc envie de proposer à nos clients une façon différente d’aborder les pays, en leur proposant systématiquement un moment de découverte et d’échanges avec les populations, tout en contribuant au développement équilibré des territoires visités : nuit chez l’habitant au Pérou, visite d’une école au Cambodge, cours de cuisine avec un chef à Séville… Cette année, par exemple, nous avons noué un partenariat avec une association qui vient en aide aux enfants défavorisés d’Arusha (au Nord-Est de la Tanzanie) : nous finançons des cours de musique pour les enfants et proposons à nos clients rendus sur place d’y participer.

Pour préparer ce nouveau type de circuit, nous procédons de deux manières : soit en nous rendant sur place, soit en travaillant avec des agences locales pour identifier des opportunités de visites, d’activités ou d’échanges avec la population. C’est très enrichissant et rassurant pour nos clients. Les circuits que nous leur proposons sont sur-mesure et tout a été vérifié en amont du départ. Dans le même esprit, nous informons de manière continue nos clients « voyageurs » via les réseaux sociaux entre autres : publication de cartes régionales des zones de vigilance sur les cinq continents, informations sur les risques sanitaires ou de sécurité dans différents pays… Une façon de voyager autrement et de façon sûre dans le respect des pays visités et de leurs cultures.

Notre catalogue 2020 incluant pour la première fois ces initiatives solidaires est prêt mais nous comptons bien l’enrichir au fil des ans. C’est une démarche de long terme, comme l’est notre façon de concevoir notre engagement aux côtés de l’Unicef : dans la durée.

L’Oréal, la beauté du cœur

Pour L'Oréalla 8ème année consécutive des collaborateurs de l’Oréal ont donné leur temps et leur énergie aux enfants du monde dans le cadre de leur Citizen Day (une journée de solidarité où tous les l’Oréal du monde agissent au bénéfice d’associations)

Mardi 25 juin, c’est une équipe de 80 personnes, très jeune et plus masculine qu’à l’ordinaire…(bonne nouvelle, les messieurs s’y mettent aussi !) qui a offert aux  200 enfants de 10 classes une activité créative et solidaire. Aidés et formés par un formidable groupe de 12 bénévoles Unicef, ils ont réalisé une poupée Frimousse pour chacun des enfants. Leur motivation était telle qu’ils étaient prêts à redémarrer l’atelier dans les classes une demi-heure plus tôt que prévu !

Cerise sur le gâteau : l’entreprise a fait un don de 11€ pour chaque poupée. La somme collectée permettra à l’UNICEF d’enregistrer près de 130 enfants qui ne l’avaient pas été à leur naissance et leur permettant ainsi d’être protégés et d’aller à l’école… 130 enfants à qui sa générosité redonné un avenir !

Opération BBQ à JBC…

BBQ JBC… Sous ces mystérieux acronymes ne se cache rien d’autre qu’un barbecue organisé dans le cadre de la fête du club Unicef du collège parisien Jean-Baptiste Clément.

Au menu salades, gâteaux apportés par les enseignants et les élèves et bien sûr merguez et saucisses grillées sans lesquelles aucun barbecue digne de ce nom ne peut exister ! Elisabeth et Francis Jean ainsi que Manon, jeune service civique du Comité, se sont relayés pour faire préparer et vendre sans interruption de 11h à 13h ces nourritures terrestres ? Partagées dans une ambiance joyeuse et conviviale, elles ont en outre permis de collecter plus de 450€ pour l’Unicef.BBQ JBC +

Bravo et merci au club Unicef Jean-Baptiste Clément animé par Stéphanie Convertino qui a collecté 2800€ cette année pour l’urgence au Yémen !

3e édition d’Ourcq’eeeRun : l’Unicef remporte 2025 € !

Ourcqee runC’était au cours d’une course de relais organisée par le Territoire « Est Ensemble », ayant rassemblé plus de 400 coureurs venus de différentes entreprises du 93, le 13 juin 2019, au canal de l’Ourcq.

 Ourcq 2 +

Comme lors des deux précédentes éditions, l’UNICEF a participé cette année encore à la course baptisée Ourcq’eeeRun. L’événement a rassemblé plus de 400 coureurs répartis dans 132 équipes regroupant plusieurs administrations, collectivités et établissements scolaires, dans les villes de Bobigny, Bondy, Noisy-le-Sec, Seine Saint-Denis entre autres.

Selon Thibault Salix, responsable du développement économique, notamment des aspects tourisme et hôtel, cette course a été organisée dans le but de réunir toutes les entreprises d’Est Ensemble, autour du sport et favoriser des échanges dans une ambiance conviviale. « Est Ensemble » est un regroupement de neuf villes du 93. Et dans ces villes, « Est Ensemble » a récupéré certaines compétences telles que la voirie, les déchets, l’aménagement, le tourisme et l’hôtellerie. Mlle Philipion, représentant l’entreprise Sequano qui est un aménageur sur toute la Seine Saint-Denis, déclare que « cette course était bien organisée. L’ambiance était très conviviale. Nous nous sommes bien amusés. Le parcours était sympa, malgré la tombée de la pluie. Il est également à préciser que chaque coureur s’est engagé à hauteur de 5 €. »

5-1

En ce qui concerne la présence de l’Unicef à cet événement, le responsable du développement économique ajoute que le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance est un partenaire important qui promeut de belles valeurs et a des missions nobles. Un chèque de 2025 € a été remis au chargé des Relations avec les Entreprises Amies et Mécènes à l’UNICEF dans le 93, Jean-Marc SAID. Soit plus du double de la somme reçue lors de la 2e édition. Un chèque qui permettra de contribuer à venir en aide aux enfants défavorisés dans le monde.

 

Au terme de ladite course, on retient que l’équipe baptisée « Canal historique » est vainqueur. En marge de cette course, l’équipe de l’UNICEF a animé un stand, tenu les vestiaires et remis les dossards aux coureurs. L’UNICEF sera également présent à la prochaine édition de Ourcq’eee’Run. A vos marques, prêts, courez !

Muriel.C.ELOMO

Patrick Veyssières, un bénévole qui a du chien !

IMG_1817C’est en février 2019 que Patrick Veyssière a rejoint le Secrétariat général du Comité de Paris Saint Denis après une expérience professionnelle aussi longue que diversifiée : 17 années dans l’armée de l’air suivies dans le civil de fonctions commerciales jusqu’à ce qu’un poste chez Xerox lui permette d’intégrer le monde des grandes entreprises. Après plusieurs postes à responsabilités dans trois entreprises de dimensions internationales, il s’est tourné en 2008 vers des activités immobilières en région parisienne. Et depuis 5 ans, il joue un rôle de « famille d’accueil » pour des élèves chiens guides d’aveugles. « Cela implique d’éduquer pendant environ 18 mois en alternance avec une école spécialisée un jeune chien appelé à être guide d’une personne mal voyante ou non voyante. Et donc d’accepter de s’en séparer au terme de cette échéance, ce qui n’est pas toujours facile », explique Patrick.

«Il me restait du temps libre et je souhaitais continuer à être utile d’une autre manière. J’ai vu l’annonce passée par le Comité Unicef Paris, j’y ai répondu et voilà ! J’ai trouvé facilement mes marques au sein de l’association et de l’équipe. J’essaie de mettre mon expérience à son service et je souhaite m’engager dans la durée. » Un excellente nouvelle, d’autant qu’Ottawa, future chienne d’aveugle qui accompagne Patrick dans ses activités est plébiscitée par les bénévoles du Comité pour sa douceur et son obéissance. Un duo de choc !