L’UNICEF se mobilise pour apporter des soins aux enfants défavorisés

SPIN-2019Le congrès médical des maladies inflammatoires s’est tenu à la Cité des Sciences et de l’Industrie de Paris, du 25 au 27 avril 2019. Des bénévoles de l’Unicef y étaient présents.

« Création de valeur pour les maladies inflammatoires chroniques de la peau ». C’est sous ce thème que s’est tenu le Congrès Médical du Réseau International de l’Inflammation de la Peau et du Psoriasis (SPIN) 2019, à la Cité des Sciences et de l’Industrie de Paris. A cet effet, l’UNICEF dont l’une des missions consiste à venir en aide aux enfants malades, était également présent.

Salon SpinEn marge de la tenue des vestiaires, le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance a sensibilisé les participants et invités sur ses actions en faveur des enfants défavorisés dans le monde, notamment à travers deux actions concrètes réalisées en 2018. A Madagascar, 280 000 personnes ont eu accès à des services de soins de santé essentiels et vitaux. Et à Haïti 240 000 personnes ont eu accès à l’eau potable.

Le congrès qui a réuni les spécialistes des maladies de la peau à l’instar des dermatologues, a consisté à trouver un moyen plus simple, plus rapide et plus efficace pour soigner les maladies inflammatoires chez les enfants notamment.

Au terme dudit congrès, l’UNICEF a collecté 90€ en matière de dons des participants qui seront complétés par des dons offerts par la société MCI, organisatrice de ce salon.

Muriel.C.ELOMO

 

Criteo : course du cœur pour Wash in Mali

Semi marathon Critéo (2)Pour la troisième année consécutive, Criteo, l’un des leaders mondiaux de la publicité en ligne et entreprise mécène de l’Unicef, a collecté des fonds dans le cadre des « dossards solidaires de l’Unicef » lors du semi-marathon de Paris couru le 10 mars dernier. Grâce à la générosité des collaborateurs et de la direction de l’entreprise, 10 000 € iront renforcer le programme « WASH ». Son objectif : donner aux enfants du Mali accès à l’eau potable et aux installations sanitaires, notamment dans les écoles, enjeu essentiel pour la scolarisation des petites filles. Alexandra Hayère,  Events & Projects Manager de Criteo, éclaire pour nous les raisons de cet engagement du cœur.

« Le 10 mars dernier, 51 collaborateurs de Criteo ont participé au semi-marathon de Paris, une dizaine de plus qu’en 2018. Comme les années précédentes, nous avons acheté les dossards et lancé une opération de collecte auprès de nos salariés avec pour objectif de récolter 5000 € au bénéfice de l’Unicef. Notre direction a abondé de la même somme et nous sommes heureux de pouvoir offrir ces 10 000 € pour le projet « WASH », élu par vote par nos coureurs. Depuis 2 ans, Criteo a en effet choisi de s’engager en faveur de la diversité au sens large au travers de son programme « Criteo Cares ». Amener l’eau dans des villages et des écoles du Mali et favoriser ainsi la scolarisation des petites filles est parfaitement cohérent avec cet engagement.

Semi marathon CritéoToujours dans le cadre de son implication en faveur de la diversité, Criteo mène des actions de sensibilisation en faveur de l’éducation pour tous et de l’accès des femmes aux nouveaux métiers d’aujourd’hui à travers sa démarche « Women in Engineering ». Le « Criteo Cares » promeut également l’organisation du « Go Day » qui permet à chacun de nos salariés de consacrer une journée par an à une action sociale ou environnementale sur son temps de travail. En complément, le « Voluntary paid time » a pour but de les inciter à dédier deux jours de congés chaque année à ce même type d’action.

Avec l’Unicef, nous avons fait le choix d’un partenariat de long terme. Des programmes comme « WASH » au Mali se déroulent sur plusieurs années. Cela nous permet d’avoir un bilan concret des actions auxquelles nous contribuons. »

Des collaborateurs engagés

Ils s’appellent Julien, Bastien, Diarmuid (Irlandais et fier de sa culture celtique !) et encore Julien. Leur point commun ? Outre le fait d’être des collaborateurs de Criteo, avoir participé au semi-marathon de Paris et contribué ainsi à Criteo 23 avrilsoutenir le programme Unicef Wash in Mali. Ils étaient réunis le 23 avril aux côtés d’Alexandra pour remettre symboliquement le chèque de 10 000€ collectés à cette occasion à Brigitte Monsou, présidente du comité Unicef Paris et à Jean Cadroy, responsable des relations entreprises du comité.

Comme nombre de leurs Criteo 23 avril 2collègues amateurs de course, les 4 sportifs s’entraînent à l’heure du déjeuner « grâce aux douches que Criteo met à la disposition de ses collaborateurs. » Courir est certes « un challenge pour fédérer les équipes, mais courir pour quoi ? » Un jour Diarmuid propose de le faire pour une cause… Généreuse initiative dont l’Unicef bénéficie depuis 3 ans.  Les entraînements – Parc Monceau, tour de Seine, Bois de Boulogne… – ont visiblement porté leur fruits. Sur 51 coureurs Criteo engagés, 45 ont terminé le semi-marathon. L’équipe Criteo s’est classée 21ème sur les 105 engagées et 17ème au classement performance (le top des coureurs ayant fini dans un temps inférieur à 1h 35). Cinq d’entre eux ont même couvert la distance – pour mémoire 21,097 km – entre 1h 29 et 1h 35… Un vrai temps de champion !

Un-enfant-se-lave-à-une-fontaine-deau-potable-installée-par-lUnicef-en-Afrique.Ajoutés à son don de 10 000€ à l’Unicef en début d’année, c’est donc d’un total de 20 000€ que Criteo a fait bénéficier le programme Wash in Mali. Une somme qui, rappelle Brigitte Monsou en faisant le point son l’avancement, «permet de financer l’équipement complet de trois écoles accueillant de 500 élèves en matière d’eau et d’assainissement. » Preuve que, contrairement à l’adage, courir sert à quelque chose !

Golf des Boucles de Seine : trophée Unicef, treizième !

Golf 3Pour la 13ème année consécutive, le parcours de Golf des Boucles de Seine sur la base de loisirs de Moisson  a accueilli le Trophée UNICEF organisé par le Comité de Paris St Denis le 14 Avril dernier.

La température matinale était un peu fraiche au démarrage pour les 1ers départs à 8h30 mais s’est progressivement réchauffée au fil du parcours et a permis aux 52 participants de réaliser leur parcours dans de très bonnes conditions golfiques.Les droits de jeu d’accès à cette compétition homologuée FFG, ainsi que quelques  poupées golfeuses et quelques dons ont permis de collecter 885€  pour l’UNICEF.

Golf 4

La remise des trophées a été l’occasion de présenter aux participants un panorama des actions de l’Unicef et plus spécifiquement un programme dédié à l’éducation des filles en Guinée Bissau, thème de cette 13ème compétition.

Un grand merci à toute l’équipe du club de Moisson de nous avoir accueilli une fois de plus sur son parcours et un rendez vous est d’ores et déjà pris pour l’année prochaine.

 

Les JA du lycée Henri IV remettent un chèque

Remise chèque H IV ++Le 16 avril dernier, les Jeunes Ambassadeurs du lycée Henri IV et Anne Monier, leur Accompagnatrice, ont eu la fierté de remettre à Brigitte Monsou, Présidente du Comité un chèque de plus de 1400€ récoltés au profit de l’Unicef. La remise du chèque a eu lieu en présence de Mme la proviseure et de Mme la conseillère principale d’orientation de l’établissement.

Une action généreuse au bénéfice des enfants défavorisés qui fait honneur à la devise du lycée Henri IV, « Domus omnibus una », autrement dit « Une maison pour tous ».

Remise chèque lycée Henri IV

Créativité, générosité : défilé !

 D Clap 6En avril, ne te découvre pas d’un fil », conseille le dicton. Le 11 avril dernier, les élèves du Cours Socrate et de l’EPCM (École Privée des Métiers de la Création) La Ruche, Entreprises amies de l’Unicef dirigés par Jean-Marc Epelbaum ont suivi cette recommandation à la lettre : ils ont présenté leurs créations au cours d’un défilé solidaire organisé au bénéfice de l’Unicef au centre Nouvelle Athènes du 9ème arrondissement. Dominique Chevalier, vice-présidente d’Unicef France avait tenu à participer à l’événement.

Jean-Marc Epelbaum, directeur des établissements et Dominique Chevalier, vide-présidente d'Unicef France

Jean-Marc Epelbaum, directeur des établissements et Dominique Chevalier, vide-présidente d’Unicef France

L’amphithéâtre affichait complet : une centaine de personnes étaient réunies pour assister à un défilé très « pro » malgré l’émotion des mannequins. Parmi les thèmes d’inspiration des créateurs: la transparence et la paix. A côté des vêtements qui tenaient la vedette, une exposition d’objets design déclinait les mêmes thèmes, œuvres des élèves de seconde, 1ère, terminale, STD2A (Sciences et technologie du design et des arts) et de BTS  mode, design espace, design produits, design graphique.

D Clap 8

Au prix de l’entrée, 2€, abondé de la même somme par la direction des établissements s’ajoute le montant de la vente des poupées Frimousses, également réalisées par les élèves. Grâce à la générosité et au talent de tous, ce sont près de 640€ qui ont été récoltés et reversés à l’Unicef, contribuant ainsi à aider les enfants défavorisés du monde. Un coup de chapeau spécial à Mme Linéda Buffa, professeur principal et directrice de l’Institut National du Design et des Arts Appliqués qui a largement contribué à la réussite de cette belle et généreuse opération !

Naissance du journal Unicef de l’antenne de Paris Est

UNICEF_UPEC_journal8p Ounissa Modheb-page-001Les missions des antennes étudiantes Unicef ? Représenter l’Unicef, collecter des dons, participer aux événements organisés à son bénéfice et bien sûr sensibiliser le grand public et tous les acteurs de la société au respect des droits des enfants et à toutes les thématiques qui en découlent portées par notre association.

La presse étant un important vecteur de sensibilisation, Ounissa Mohdeb, responsable de l’antenne étudiante de Paris Est, a eu l’idée de lancer le journal Unicef de l’antenne dont le premier numéro titre tout naturellement sur le 30ème anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant.

Bravo à Ounissa et longue vie à ce nouveau support !

Assemblée Plénière du Comité : la parole est à la salle !

facade-le-meridien-etoileC’est dans un cadre renouvelé – « l’hôtel Méridien Étoile,  entreprise amie de l’Unicef, que s’est tenue le 6 avril dernier l’Assemblée Plénière du Comité Unicef Paris Saint Denis. La présentation aux adhérents de son bilan 2018 et de ses objectifs 2019 a aussi été l’occasion de donner la parole à des représentants du Méridien mobilisés à nos côtés au service des enfants du monde. Des JA et une AJA ont à leur suite témoigné de leur engagement dynamique et créatif dans des domaines variés : organisation de conférences-débats, projection de films, ventes, concours d’éloquence, utilisation des réseaux sociaux…

Brigitte Monsou s’est félicitée des bons résultats 2018 obtenus grâce à l’investissement sans faille des bénévoles du Comité dans tous ses pôles d’activité : entreprises amies, événementiel, villes amies des enfants, actions éducatives, Frimousses des écoles et du monde, engagement jeunes, ventes… Et en matière d’objectifs 2019, elle a rappelé le rendez-vous phare : le 30ème anniversaire de l’adoption de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant en novembre prochain, opportunité d’événements et d’actions déjà en cours de préparation dans tous les secteurs d’activité.

DonAP 2ner la parole à ses acteurs constituant la meilleure illustration du bilan 2018 du Comité, c’est tout naturellement que des représentants du Méridien Étoile particulièrement investis au service de l’Unicef, Salimata Marfoua, Guest Service Manager et Max Bondoux, Chef Stewart, rejoints par le directeur de l’établissement ont témoigné de la diversité des actions menées avec générosité tout au long de l’année au profit de l’Unicef par l’Hôtel et son personnel : braderies, loterie des rois, vente de bouteilles d’eau au check out des clients, atelier pâtisserie… « C’est une grande histoire d’amour entre l’Unicef et nous ! » a lancé Salimata. 

De jeunes témoins ont succédé à nos hôtes du Méridien pour illustrer leur engagement avec beaucoup de talent et de conviction. Jawad Faouri, Jeune Ambassadeur à Jean-Baptiste Say, a présenté l’éventail des actions menées par le Club Unicef fondé dans son école « Un rêve devenu possible » ; Mouna Abdelhedi a détaillé avec rigueur et efficacité le rôle d’une AJA ; Julie Zeidan, responsable d’antenne à Paris 1 et 3 a démontré que des étudiants savent s’emparer de sujets graves tels « Les enfants en milieu carcéral » ou « L’humanitaire : entre action et tourisme » pour engager une réflexion collective au cours de conférences-débats ; Nathan Sharma, coordinateur d’actions inter-antennes a évoqué avec une verve certaine le concours d’éloquence, tradition des antennes Unicef Campus – 10 antennes participantes en 2018 et une finale au Panthéon ; Krishma Raï, responsable antennes étudiantes a pour conclure détaillé le rôle et les missions de ces antennes : 30 établissements d’enseignement supérieur à ce jour rassemblant une large palette de disciplines, lettres, sciences, écoles de commerce, de communication, d’ingénieurs… Préserver l’enfance, une préoccupation universelle.

Marathoon’s : les enfants dans la course avec l’Unicef !

LMarathoon's +++e 13 avril dernier, veille du Marathon de Paris, ce sont les enfants (pas moins de 1500 cette année) qui ont eu le plaisir de courir sur le Champ de Mars dans le cadre du Marathoon’s 2019. Trois petites courses gratuites, un Village, des animations variées et la contribution de plus de 70 bénévoles du Comité de Paris St Denis qui ont permis d’assurer une belle visibilité à l’Unicef ! Grâce à eux, enfants et parents ont été sensibilisés au rôle de notre association au service de la santé, de la protection et de l’éducation des enfants du monde et une collecte de fond a été organisée pour alimenter ses programmes.

Marathoon's rue xx

Cette année encore, jeunes et moins jeunes bénévoles du Comité ont contribué à la réussite du Marathoon’s tout en faisant rayonner les valeurs de l’Unicef. Sur la partie course pour les plus jeunes avec la distribution des dossards aux champions en herbe, l’encadrement de la course et la sécurisation du parcours.

Et bien sûr, compléments indispensables à la réussite de l’événement, l’atelier Frimousses – 30 superbes poupées réalisées  – l’atelier maquillage très apprécié, les dessins et les jeux… Sans oublier le stand de vente qui a aussi connu un joli succès.

?Marathoon's Frimousses 2

?

Merci à tous

nos bénévoles

pour ce bel engagement

sportif et solidaire !


Quand HEC accueille l’Unicef…

HECComme chaque année, les élèves de l’école HEC de Jouy-en-Josas  (Yvelines) ont organisé un gala réunissant étudiants, anciens élèves, représentants d’entreprises et membres de l’administration de l’école. Particularité de l’événement 2019 qui s’est déroulé le 30 mars dernier à Paris : les étudiants ont souhaité que la moitié des gains de la tombola mise en place à cette occasion soit reversée à l’Unicef – l’autre moitié étant réparties entre deux associations humanitaires étudiantes.

Dominique Chevalier, vice-présidente d’Unicef France et ancienne élève d’HEC était conviée à y participer et à y prononcer un discours. L’événement accueillait également un stand Unicef pour sensibiliser les participants à l’intérêt de nouer un partenariat HEC/Unicef… par exemple avec la création par les étudiants d’HEC d’une antenne Unicef à Jouy-en-Josas.  Affaire à suivre…

Courir pour une école à Kawama

KaIMG_5090 ++wama est un village dans le sud-est de la République démocratique du Congo. Le projet d’y construire une école est né avec une association étudiante de Sorbonne Université (Sol’SU) qui organise des voyages humanitaires chaque année dans différents pays. Pour contribuer à le mener à bien, une course  a été organisée sous les couleurs de l’UNICEF le samedi 30 mars dernier au Parc Monceau.

Le défi a été relevé par Poncia Nyembo et des étudiants de différentes universités parisiennes regroupés dans un foyer étudiant dans le 17e arrondissement de Paris. C’est avec beaucoup de soleil, de sourires et de T-shirt bleus qu’une trentaine de jeunes a investi le Parc Monceau.  Une dizaine d’étudiants de l’antenne UNICEF de l’Université Panthéon-Assas ont enfilé leurs plus belles baskets pour aider à récolter jusqu’à 1900 € de promesses de dons à la fin de la journée. Merci à eux !

 

Thierry Beccaro devient ambassadeur UNICEF France

L’animateur et comédien, devenu écrivain en témoignant de son enfance difficile, a été nommé ambassadeur d’UNICEF France, à son retour de mission en Côte d’IvoireThierry Beccaro

Du 25 février au 1er mars, Thierry Beccaro s’est envolé en Côte d’Ivoire pour faire une première mission avec UNICEF et rencontrer les équipes sur le terrain. « UNICEF est une organisation dont je suivais régulièrement et depuis des années les actions. J’ai fait part aux équipes de mon désir d’être utile : avoir une reconnaissance du public est très appréciable, mais c’est encore mieux de pouvoir utiliser cette notoriété pour une cause qui vous tient à cœur. Avec mon histoire personnelle, j’ai une tendresse particulière et infinie envers les enfants en souffrance », témoigne Thierry Beccaro.

Des écoles en plastique

Lors de cette mission, le célèbre animateur de Motus a pu découvrir des programmes d’accès à la santé, à l’éducation et à la protection. Il a notamment rencontré des élèves du village de Sakassou qui assistent à la construction de leur future école en briques de plastique recyclé. En Côte d’Ivoire, UNICEF soutient ce concept innovant de classes en briques de plastique, qui a des impacts positifs sur tout le pays, en termes d’environnement, de santé et de scolarisation. Ces écoles offrent une capacité d’accueil bien plus importante que les traditionnelles et vétustes bâtisses de pisé et sont aussi un moyen de lutter contre la pollution et d’éliminer les centaines de tonnes de déchets plastiques que produit chaque jour ce pays.

Thierry Beccaro s’est également rendu dans ces classes aménagées et prêtes à accueillir les enfants, près d’Abidjan.

Une enfance compliquée, un lien particulier

Victime de terribles violences dans son enfance, qu’il a récemment relaté dans son récent livre « Je suis né à 17 ans », Thierry Beccaro a expliqué son lien particulier à UNICEF lors de sa visite au Centre d’insertion pour jeunes de M’Bahiakro :

« Avec sa sensibilité, son capital sympathie et sa capacité de résilience, Thierry Beccaro nous a montré sa facilité à nouer des liens très forts avec les enfants et les jeunes qu’il rencontre et combien il est prêt à s’investir à nos côtés pour faire avancer la cause des enfants », explique Ann Avril, directrice générale adjointe d’UNICEF France, qui l’a accompagné durant cette mission.

 

 

BNP Paribas : Défi de l’eau gagnant à Pantin

Défis de l'o Pantin ++Le principe des Défis de l’eau ? Une compétition interentreprises au cœur d’un événement national Unicef, la Nuit de l’eau dont c’était cette année la 12ème édition. L’objectif : lors de la journée mondiale de l’eau du 22 mars 2019, améliorer l’accès à l’eau des enfants les plus vulnérables. La modalité ? Les entreprises étaient invitées à constituer des équipes de volontaires pour nager – cette année au bénéfice des enfants d’Haïti – chaque longueur de piscine correspondant à un minimum de 5€ abondés par l’entreprise, les dons étant recueillis sur une plate-forme de collecte digitale.

Comme l’année dernière, la piscine de Pantin à accueilli pour les Défis de l’eau des équipes de BNP Paribas, renforcées pour cette édition par leurs partenaires BETC et Copylis. À noter aussi cette année la présence d’Est Ensemble et de Club EEE. Merci aux entreprises participantes et à leurs collaborateurs pour leur engagement et leur générosité !

Camille Lacourt défis de l'eauEt cerise sur le gâteau, Camille Lacourt, parrain de la Nuit de l’eau, s’était déplacé en personne à Pantin pour encourager les équipes… mais aussi Monique Lecince et Jean-Marc Saïd, respectivement déléguée Unicef de Seine-Saint-Denis et chargé des relations entreprises et des événements sportifs !

C Lacourt et Monique

Nuits de l’eau sportives et ludiques à Paris et en Seine-Saint-Denis

image00006 +Pour la 12ème année consécutive, la Fédération Française de Natation et l’Unicef se sont alliées pour améliorer l’accès à l’eau potable des enfants les plus vulnérables en organisant les Défis et la Nuit de l’eau. À Paris, le samedi 23 mars dernier, le club nautique Les Colombes de Bercy a proposé la sienne à la piscine Jean Boiteux, dans le 12ème arrondissement, tandis que le club nautique Domrémy 13 (CND 13) investissait la piscine La Butte aux Cailles dans le 13ème arrondissement –  les deux événements pour la plus grande joie des enfants comme des adultes. Et en Seine Saint-Denis, pas moins de 4 piscines s’étaient mobilisées autour de l’événement. Et pour une belle cause : permettre un meilleur accès à l’hygiène et à l’eau potable aux enfants d’Haïti et œuvrer ainsi à l’éradication définitive du choléra dans les zones les plus touchées de leur pays.

A Paris…  

C’est associés à d’autres clubs nautiques que les 2 clubs organisateurs ont offert aux participants aux Nuits de l’eau parisiennes des programmes variés, pour tous les âges et tous les goûts ! Conseils personnalisés de nage, chronométrage, relais, brevets de natation, activités ludiques pour les familles, aquagym et  waterpolo à la piscine Jean Boiteux. À celle de la Butte aux Cailles, le CND 13 avait choisi de mettre en place une série de défis : défi de l’homme fort (traction d’objet et déplacement de charges), relais, endurance, défi parents et petits, défis brevets… Pour chaque défi relevé, les participants faisaient une promesse de don à verser sur le site de collecte en ligne ouvert par le club. Une façon sportive et conviviale de faire rimer générosité et amusement !

Piscine Jean Boiteux…

… piscine de la Butte aux Cailles… 

Les deux Nuits parisiennes ont comme d’habitude bénéficié du renfort enthousiaste des Jeunes Ambassadeurs du Comité. De l’accueil du public à la tenue de stands de boissons et gâteaux en passant par l’aide à l’organisation des différentes activités, ils ont contribué à leur réussite.

… Et en Seine Saint Denis

Pas moins de 4 Nuits de l’eau se sont déroulées dans une ambiance joyeuse et festive à Rosny-Sous-Bois, Drancy, Les Lilas et Sevran…

Merci à nos JA, aux bénévoles de l’Unicef bien sûr un grand merci aux clubs nautiques organisateurs et contributeurs, aux piscines Jean Boiteux et Butte aux Cailles, aux mairies des 12ème et 13ème arrondissement  et aux piscines de Rosny, Drancy, les Lilas et Sevran pour leur mobilisation !

Kids United : pour un meilleur avenir des enfants dans le monde

Kids U 2Le groupe de musique français formé dans le cadre d’une campagne de l’UNICEF France pour reprendre les plus belles chansons célébrant la paix et l’espoir, a ému le public du 23 au 24 mars 2019, au palais des sports de Paris.

« Les Kids United étaient magnifiques. Leur prestation était géniale ! ». Tels sont les propos des fans des Kids United à la fin de leur concert. Valentina, Gloria, Ilyana, Dylan et Nathan, les Kids United Nouvelle Génération, ont donné de la voix, au Dôme de Paris. Parents et enfants étaient tous au rendez-vous pour partager ce moment unique et reprenaient en chœur, tout le répertoire musical de ces jeunes talents. Le chanteur Vegedream, auteur de la chanson « Ramenez la coupe à la maison » était aussi de la partie. Tous esquissaient des pas de danse, rigolaient, exultaient ! De quoi avoir une lueur d’espoir et croire en des lendemains meilleurs.

Kids U 4

Pendant le concert, le groupe a rappelé au public, l’objectif de cette rencontre : « Grâce à vous, grâce à votre présence, l’UNICEF va pouvoir fournir aux enfants du monde, une bonne éducation, du confort et surtout de la sécurité ». En effet, pour chaque place de concert achetée, la somme de 1 euro est reversée à l’UNICEF pour mieux se déployer sur le terrain afin de venir en aide aux enfants défavorisés dans le monde entier. De façon concrète, l’UNICEF pourra, entre autres, acheter des vaccins, des kits scolaires,faire construire des points d’eau pour les kids du monde.

Bien avant les festivités, les bénévoles de l’UNICEF ont fait renseigner des flyers par les parents afin recevoir des nouvelles des Kids United et des informations sur les missions de l’UNICEF sur le terrain en faveur des enfants vulnérables. Un de ces flyers sera tiré au sort et le gagnant recevra une affiche dédicacée par les Kids United. Par ailleurs, les enfants ont été pris en photos par leurs parents devant l’effigie de leurs stars en guise de souvenir. Car chaque enfant compte !

 Muriel C.ELOMO

Nuit de l’eau FFN/Unicef 2019 : rendez-vous le 23 mars !

unnamedEn 2008, à l’aube de la journée mondiale de l’eau émerge le désir commun à la Fédération Française de Natation et à l’UNICEF France d’améliorer l’accès à l’eau potable pour les enfants les plus vulnérables. La Nuit de l’Eau est ainsi créée, et s’impose depuis chaque année comme un événement sportif et solidaire. Il a pour but de sensibiliser le grand public à l’importance de l’accès à l’eau, ressource clé pour les populations du monde entier et de collecter des fonds afin de financer les programmes de l’UNICEF d’accès à l’eau potable dans le monde.  

Après le Togo, les fonds Logo Nuit de l'eaucollectés lors de la Nuit de l’Eau soutiennent depuis 2017 un programme d’accès à l’eau potable pour les enfants en Haïti. 

29092712_452781378471753_3474083184696623104_nLes clubs de la FFN font ainsi appel à la générosité de chacun pour venir prendre part à l’événement et à la grande collecte de fonds au profit de l’UNICEF qui se tiendra le samedi 23 mars 2019. 

Comme les années précédentes, Laury Thilleman et Camille Lacourt seront les parrains enthousiastes cette Nuit de l’eau.

A Paris, 2 piscines y participeront : La Butte aux Cailles dans le 13ème, (Club nautique CND 13) et Jean Boiteux dans le 12ème (Club nautique Les Colombes de Bercy)… 

… et en Seine-Saint-Denis, Rosny-sous-Bois, Drancy, Les Lilas et Sevran seront au rendez-vous du 23 mars…